Vie et mort présumée de Mazurka P.

Auteur : Vulfranc, Jacques

collection :

date de parution : 4 février 2002

PREMIER ROMAN

13 x 20 cm. 248 p. 18,25 €.

Collection : Littérature.

ISBN : 978-2-7291-1382-7

Journal inventé, correspondance imaginaire - Vie et mort présumée de Mazurka P. - raconte la vie brève et fulgurante d’une jeune fille née en 1942, échappée par miracle à la rafle du Vel d’Hiv, recueillie par un couple d’ouvriers sympathisants de l’extrême gauche. Son journal débute en 1955 – elle a treize ans – et s’achève neuf ans plus tard, bien malgré elle, en 1964.
À travers les notations du journal, l’on suit dans le Paris de l’après-guerre, déchiré par la guerre d’Algérie, le trajet d’une adolescente brillante qui s’intéresse à la peinture, au théâtre et très précocement à l’amour. Figure féminine de Don Juan, elle multiplie les conquêtes. A vingt et un ans, la mort de son père adoptif la plonge dans un désarroi effrayant. Elle s’enfonce alors dans les excès libertins et le mépris des hommes, avec, pour Sganarelle, Irène, l’amie des derniers jours. Dans les désordres, commence le lent cheminement vers la fin tragique. La statue du Commandeur prendra pour Mazurka une forme inattendue et lui offrira une sortie qui rappellera par l’horreur et l’absence de traces, celle de ses géniteurs.
Très beau roman – le premier de Jacques Vulfranc – qui nous restitue une vie dans son intensité de flamme au milieu d’un Paris omniprésent qui surgit vif et précis à travers l’actualité de l’époque : la répression après la manifestation des Algériens le 17 octobre 1961, l’enterrement des morts du métro Charonne...


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion