Pascin

sous la direction de Rosemarie Napolitano

Auteur : Lévy-Kuentz, Stéphan - Napolitano, Rosemarie

collection :

date de parution : 3 décembre 2009

Texte de Stéphan Lévy-Kuentz.

Préface de Pascal Quignard.

300 ill.

24,7 x 32,9 cm. 356 p. 91,30 €.

Collection : Grandes Monographies.

ISBN : 978-2-7291-1748-1

Julius Mordecaï Pincas, dit Jules Pascin (1885-1930), fut, aux côtés de Modigliani, Foujita et Soutine, l’un des maîtres de l’École de Paris. Défendue par Morand, Mac Orlan, Carco, son œuvre foisonnante et polymorphe est entièrement vouée à la volupté. Peu enclin aux théories artistiques en vogue à l’époque, ce dessinateur de génie choisit de traverser la vie en dilettante. Parti de sa Bulgarie natale en quête d’une identité cosmopolite, son déracinement le mène de Vienne à New York, de La Havane à Lisbonne, de Londres à Tunis. Détruit par son propre succès, il se suicide le 2 juin 1930 à Paris.

Il est enterré au cimetière du Montparnasse. Mystique et libertin, dandy et voyou, noctambule et mélancolique, homme d’une seule femme mais les désirant toutes, Pascin restera – de Montmartre à Montparnasse – l’une des grandes figures de la bohème des années folles.

les autres ouvrages de Stéphan Lévy-Kuentz :

mots associés

Dans les médias

L'Œil Art press La Liberté de Fribourg Les Nouvelles de l'estampe

mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion