L’Ombre de la nuit

Essai sur la mélancolie et l’angoisse dans les œuvres de Mario Sironi et Paul Klee entre 1933 et 1940

Auteur : Bonfand, Alain

collection :

date de parution : 16 février 1993

Essai.

25 ill.

13 x 20 cm. 200 p. 18,55 €.

Collection : Mobile Matière.

ISBN : 978-2-7291-0894-6

« Le sous-titre du livre : “Essai sur la mélancolie et l’angoisse dans les œuvres de Mario Sironi et de Paul Klee entre 1933 et 1940” dit à la fois l’ambition des recherches et la précision du cadre historique dans lequel elles s’inscrivent. Sironi et Klee, deux peintres bien différents, voire aux extrêmes de l’expérience artistique de notre modernité. Aux extrêmes aussi de l’expérience historique : Klee victime des nazis et devant trouver refuge en Suisse, Sironi abandonnant la peinture de chevalet pour, dix ans durant, épouser les thèses fascistes d’un art populaire et monumental. À l’urgence (les événements, la maladie, l’angoisse) à laquelle Klee se voit contraint de répondre par une création incessante est opposée la mélancolie de Sironi qui sombre de plus en plus dans un ennui pétrifiant. Il ne s’agit pas pour l’auteur de retrouver par-delà ce qui diffère radicalement (temporalités, modalités, intensités, climats...) quelque supposé point commun. Mais de questionner le mode d’apparition, à partir d’expériences divergentes, d’œuvres qui, par leur présence même, interrogent le visible, en révèlent les nappes les plus enfouies, donnent à voir “l’invu” avec et contre lequel elles luttent. »
Francis Wybrands, Le Nouveau Recueil.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion