Notre pain quotidien

suivi de La Peste d’Athènes

Auteur : Kolár, Jiri

Traducteur : Abrams, Erika

collection :

date de parution : 1er mars 1991

Théâtre.

Traduction du tchèque par Erika Abrams.

13 x 20 cm. 200 p. 10,75 €.

Collection : Littérature étrangère.

ISBN : 978-2-7291-0178-7

J’ai été blessé au cours de ma vie moins par l’agressivité des choses que par ce que l’esprit humain a d’incorrigible, par une fermeture d’esprit qui prend sa source dans l’excès d’abêtissement qui domine aujourd’hui la majeure partie du monde et tire les ficelles qui font mouvoir la majorité des hommes. L’homme est manipulé par d’autres groupes d’hommes, richards ou politiciens, peu importe. Mes deux pièces de théâtre, Notre pain quotidien et La Peste d’Athènes, voulaient combattre ce fait précisément, qui est depuis toujours incompatible avec la liberté humaine. Ce qui m’importait, ce n’était pas de savoir si j’arriverais à mieux écrire ceci ou cela, mais si je serais capable de construire autrement ce que je me proposais d’écrire, de le fonder sur un principe nouveau. J’emploie le terme de collage parce que seul le collage était à même de bannir la fable de la scène, seul le collage pouvait donner toute sa portée à la polyphonie comme pierre angulaire d’une forme dramatique nouvelle.
Jirí Kolár

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion