Et la peinture ?

Auteur : Pomar, Júlio

collection :

date de parution : 17 avril 2000

Essai.

13 ill. coul.

13 x 20 cm. 112 p. 15,15 €.

Collection : Les Essais

ISBN : 978-2-7291-1308-7

« J’ai envie d’appeler odyssée le périple qui est la mise en acte de chaque tableau. À quoi servent la mythologie, la poésie et la fiction qui pataugent dans les vieux mythes, si ce n’est à nous aider à couler nos actes dans ces moules qui permettent des échappées ? Je l’appelle odyssée ou voie sacrée, avec ses haltes ou le protagoniste tombe et se relève. Mais le cadre est celui de la solitude, il n’y a pas de public autour, ni de centurions, ni de femmes en pleurs, ni Véronique, ni Pilate. On attribue à Picasso la classification de la peinture comme un sport plus risqué que la tauromachie, parce que la peinture n’est pas stimulée par la présence du taureau, ni par celle du public, et il ne pourra pas être sauvé par les peones de la quadrilla. Le peintre joue le rôle du torero dans la place vide qu’est son atelier, sans avoir droit à la moindre ovation, au moindre sifflet. »

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion