L’Ensorcellement du collectif ou la maladie de l’homme

Auteur : Chouraqui, Bernard

collection :

date de parution : 12 mars 2009

Essai.

14,2 x 21,1 cm. 286 p. 22,30 €.

Collection : Vers la seconde alliance.

ISBN : 978-2-7291-1812-9

Les bonnes volontés sont en déroute, les idéologies s’effondrent, les religions s’intégrisent, la violence est partout, les politiciens sont dépassés. Aurions-nous affaire à L’Ensorcellement du collectif qui, véritable maladie de l’homme, rend impossible l’aventure nécessaire de la fraternité ? Le peuple juif occuperait le point unique où l’ensorcellement se fracture. D’où l’urgence pour les non-juifs de se connecter sur lui. La Maladie de l’homme : la croyance que l’Éden n’existe pas, ce qui rend les hommes fous et les pousse à la pire des exactions, le meurtre. L’auteur prône une réhabilitation de l’Éden – présent au cœur de notre monde – et invite chacun à rejoindre le judaïsme afin de se penser non plus en homme mais en édénien. Une réflexion sur l’antisémitisme qui est né, selon Chouraqui, de la jalousie des hommes face à l’appareil métaphysique juif qui réussit à replacer les hommes dans l’Éden.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion