D’amour et de mort

Auteur : Sponde, Jean de

collection :

date de parution : 1989

Poésies complètes présentées par James Sacré.

Bilingue.

11,5 x 16,5 cm. 128 p.

Collection : Orphée, n°32

ISBN : 978-2-7291-0430-6 *

Jean de Sponde (1557-1595). Protégé de la famille royale de Navarre, il mène de front des études humanistes, parascientifiques et religieuses. Pris dans les orages du « temps des troubles », il doit défendre sa sincérité, optant enfin, avec Henri IV, pour la conversion. Plus secrètement, les Sonnets d’amour, puis les Stances de la mort, composent l’un des plus intenses élans « métaphysiques » de la poésie française. Peut-être a-t-il puisé dans ses ascendances espagnoles ce feu brûlant le bonheur même comme pour mieux l’éclairer, cette alternance de lumière et de ténèbre si proche, parfois, de Villamediana, avec son attirance pour les enjeux irréversibles ? Une angoisse que traduit une langue étonnante.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion