Dans les médias

  • Ivry dans le dernier roman de Régine Deforges

    (Le Parisien, 21/10/2014)

    22 octobre 2014

    Dans les médias

  • "Alors que le Grand Palais lui consacre une rétrospective, on redécouvre que l’artiste était une femme engagée, mais aussi une écorchée vive..."

    1er octobre 2014

    Dans les médias

  • "Documenté et précis, l’essai de Monique Slodzian offre un panorama de ces nouveaux auteurs qui font souffler un vent inédit sur la littérature russe contemporaine." La Revue des Deux Mondes

    30 septembre 2014

    Dans les médias

  • "Sur un ton espiègle, Jean-Louis Fournier brosse 40 saynètes de notre vie quotidienne où l’absurde n’exclut pas l’émotion."

    Que Choisir - Octobre 2014 - Trop de Jean-Louis Fournier

    29 septembre 2014

    Dans les médias

  • Agnès Verlet dédicacera son roman Le Bouclier d’Alexandre ce 25 septembre à la librairie Harmonia Mundi d’Aix en Provence, à 19h00

    Harmonia Mundi - 20 place de Verdun - 13100 Aix-en-Provence

    22 septembre 2014

    Dans les médias

  • "Troisièmes noces par la qualité de son écriture sincère, par l’originalité de son intrigue (attention aux rebondissements), nous offre ce que nous espérons toujours dans la lecture d’un roman : nous surprendre, nous amuser, nous polir d’intelligence et nous entrainer avec impatience jusqu’à son dénouement."

    Encres Vagabondes - Troisièmes Noces de Tom Lanoye

    11 septembre 2014

    Dans les médias

  • "La saison manquante est la cinquième saison, celle qui en finirait avec les apocalypses, les haines, les injustices, avec le règne de la barbarie".

    Les Lettres françaises - Supplément littéraire de l’Humanité - La Saison manquante d’Abdellatif Laâbi

    5 septembre 2014

    Dans les médias

  • "L’ouvrage invite à la réflexion et au sourire devant cette société de surconsommation qui nous happe inexorablement et à laquelle nous avons bien du mal à résister."

    Jour de France - Septembre 2014 - Trop de Jean-Louis Fournier

    2 septembre 2014

    Dans les médias

  • La Bergère d’Ivry

    Jour de France - Septembre 2014

    2 septembre 2014

    Dans les médias

  • "Servi par une écriture d’une rare beauté, ce roman interroge le lien familial aussi bien que le tragique de l’histoire."

    Témoignage Chrétien - le 28 aout 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    1er septembre 2014

    Dans les médias

  • "C’est un livre où l’on est pris d’un fou rire et où, n’y tenant plus, on saisit la main de son voisin de lit, de train ou de table : "Faut que je vous lise." C’est drôle, très osé, mais c’est surtout tragique, profond, succulemment écrit."

    Le Soir - le 30 aout 2014 - Toisièmes noces de Tom Lanoye

    1er septembre 2014

    Dans les médias

  • "l’ironie lucide de Jean Pérol frappe très fort et ne manquera pas de faire grincer les dentitions blanchies et parfaitement alignées des jeunes générations élevées à la tisane bio du politiquement correct."

    Le blog Littéraire de Christian Cottet-Emard - le 22 aout 2014 - La Djouille de Jean Pérol

    29 août 2014

    Dans les médias

  • "Un livre de ferveur, de coups de gueule et de drôle de jeu."

    Voix de L’Ain - le 29 aout 2014 - La Djouille de Jean Pérol

    29 août 2014

    Dans les médias

  • "La redoutable efficacité de dialoguiste et de cadreur de Tom Lanoye, est doublée d’un art consommé de la digression, et du détail qui fustige, désarçonne et séduit."

    L’Écho - le 23 aout 2014 - Troisièmes noces de Tom Lanoye

    28 août 2014

    Dans les médias

  • "La rentrée littéraire des auteurs belges est marquée à nouveau par l’habituel opus d’Amélie Nothomb mais, surtout, par un nouveau roman traduit en français de Tom Lanoye, le grand écrivain flamand devenu en quelques années et deux magnifiques livres autobiographiques (La langue de ma mère et Les Boîtes en carton), une star en communauté française aussi." La Libre Belgique

    La Libre Belgique - le 18 aout 2014 - Troisièmes noces de Tom Lanoye

    27 août 2014

    Dans les médias

  • "La Djouille de Jean Pérol est un roman rigoureusement structuré dont les thèmes se répondent en échos. Emouvant, d’une immense richesse culturelle et humaine, cet ouvrage mérite non seulement d’être lu mais aussi analysé car il reste encore beaucoup à dire." L’ Écritoire des Muses

    L’Écritoire des muses - le 19 aout 2014 - La Djouille de Jean Pérol

    27 août 2014

    Dans les médias

  • "Trop, n’est pas un livre de trop. Car quand il s’agit de la plume délicieuse de Jean-Louis Fournier, de ses raisonnements toujours si pertinents, on n’en a jamais assez. On en réclame encore, on en réclame toujours, car la dernière page venue, on en a trop peu eu." Les chroniques de Koryfée, par Karine Fléjo

    6 août 2014

    Dans les médias

  • "Décrassage à la russe"

    Libération - le 30 juillet 2014 - Je viens de Russie de Prilepine

    30 juillet 2014

    Dans les médias

  • " Ce petit bijou est un récit initiatique, une méditation intemporelle sur le sens de la vie, une oeuvre éternelle et une invite à cultiver la lenteur et l’attention à ses semblables."

    Sud Ouest - le 20 juillet 2014 - Margat

    22 juillet 2014

    Dans les médias

  • "Par ses coups de gueule et ses qualités littéraires, Zakhar Prilepine s’impose comme un Philippe Murray russe."

    Le Spectacle du Monde - Juil/Aout 2014 - Je viens de Russie de Prilépine

    21 juillet 2014

    Dans les médias

  • "Jean-Paul Savignac traduit en gaulois les noms des dieux, des héros et autres créatures transportés dans notre géographie, rafraîchit les mythes en grattant parfois les vernis médiévaux, et, devenu depuis tant d’années si familier de cet univers, peut y insuffler sa propre poésie pour en réanimer le charme, au sens premier du terme. Et c’est bien là le propre du barde."

    Keltia - juillet/septembre 2014 - Argantorta de Jean-Paul Savignac

    17 juillet 2014

    Dans les médias

  • " Il n’aura fallu que trois quarts de siècle pour qu’elle soit traduite en français (très élégamment) et pour que le lecteur apprenne que Melpo Axioti compte parmi les écrivains les plus subtils et les plus sensibles aux bouleversements modernistes venus d’un autre coin de l’Europe ou des États-Unis."

    La Quinzaine Littéraire - 16/31 juillet 2014 - Nuits difficiles de Melpo Axioti

    16 juillet 2014

    Dans les médias

  • "Envoûtant roman qui se déplie dans l’inconscient du lecteur en lui proposant une ballade du pendu d’un nouveau genre. Où la dépendance amoureuse est au-delà de la catharsis et devient une gangrène lancée à cent à l’heure qui dévore tout sur son passage."

    Salon Littéraire - l’homme qui marchait avec moi de Claude Margat

    15 juillet 2014

    Dans les médias

  • "Pète, romancier et peintre, Claude Margat est surtout une sorte de philosophe artiste qui trouve dans la sagesse chinoise la voie vers l’harmonie cosmologique. Puisque la paix avec la société des hommes n’est pas possible ..."

    Le Matricule des anges - Juil/aout 2014 - L’Homme qui marchait avec moi de Claude Margat

    15 juillet 2014

  • "Maurice Lemaître est en effet un monument en soi, témoin et acteur majeur de l’histoire de l’art qui fut aussi (et cela bien avant de rejoindre la galaxie lettriste) un plasticien, un écrivain, un photographe, un cinéaste et un poète de premier plan."

    Plume - Juil/sept 2014 - Lemaître d’Acquaviva

    15 juillet 2014

    Dans les médias

  • "Qui a parlé de peuple barbare ?"

    Culture.mag - le 11 juillet 2014 - Argantorota de Jean-Paul Savignac

    15 juillet 2014

    Dans les médias

  • " Le lecteur saisit en lisant La Bergère d’Ivry la grande connaissance que Régine Deforges a de Victor Hugo, de ses œuvres, de ses méthodes de travail"

    L’écritoire des muses - le 14 juillet 2014

    15 juillet 2014

    Dans les médias

  • "Le dernier livre de Régine Deforges, « La Bergère d’Ivry », offre à tous ses admirateurs, et ils sont nombreux, l’immense bonheur de se replonger dans l’univers romanesque de l’écrivain disparue le 3 avril dernier." L’Est Républicain

    L’Est Républicain - Le 28 juin 2014 - La Bergère d’Ivry de Régine Deforges

    28 juin 2014

    Dans les médias

  • "C’est un livre magnifique. De ceux qui vous font aimer sur le champ ma littérature et la psychanalyse, du fait d’une écriture qui les convoque en les distinguant toujours."

    Les Lettres de la Société de Psychanalyse Freudienne - n°31 - été 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    27 juin 2014

    Dans les médias

  • "Pour le célèbre poète d’origine syrienne, un véritable changement dans le monde arabe passe par la séparation entre le religieux et le politique."

    La Croix - le 27 juin 2014 - Adonis

    27 juin 2014

    Dans les médias

  • "La réussite du roman tient à l’efficacité du dispositif narratif, qu’indique d’emblée le beau titre, à la fois programmatique et énigmatique, ce qui permet l’articulation entre le puzzle — comme jeu emblématique de l’enfance — et la reconstitution nécessaire et impossible du célèbre objet archéologique. "

    Médiapart - le 25 juin 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    25 juin 2014

    Dans les médias

  • "Un ouvrage qui permet de percer le mur de l’ignorance et de l’incompréhension qui nous sépare de la Russie, et que peu de médias occidentaux nous aident à surmonter."

    La Libre Belgique - le 16 juin 2014 - Monique Slodzian et Zahar Prilépine

    25 juin 2014

    Dans les médias

  • "Ces deux oeuvres de fictions du Balzac lusitanien nous charment par l’ambiance poétique, la tonalité ironique et la modernité des interrogations sur le devenir de la civilisation."

    Études - Juillet 2014 - Eça de Queiroz

    25 juin 2014

    Dans les médias

  • " [...] De ceux qui savent toucher au grave, amis avec des mots simples, de l’humour et une élégante désinvolture apparente."

    L’Est Républicain - le 21 juin 2014 - Trop de Jean-Louis Fournier

    23 juin 2014

    Dans les médias

  • Pelé, Kopa, Banks et les autres...les dieux de mon enfance de Jean-Pierre Naugrette coup de cœur du magazine masculin Men’s Health !

    Men’s Health - Juillet 2014

    18 juin 2014

    Dans les médias

  • "Le Bouclier d’Alexandre, œuvre originale, constitue un véritable événement artistique mêlant littérature, poésie, peinture, psychanalyse, sociologie, histoire. " "Dans Le Bouclier d’Alexandre, Agnès Verlet lance avec finesse non seulement un message de tolérance mais aussi d’espoir : l’être humain peut exorciser ses angoisses, retrouver son unité intérieure et se rendre compte que le monde est beau"

    L’Écritoire des muses - le 17 juin 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    18 juin 2014

    Dans les médias

  • "Dans ce concentré de sagesse, l’émotion point à chaque page : la sensibilité de l’auteure, faite d’expansivité et de tendresse, transperce le papier."

    Livres Critique - Le 17 juin 2014 - La Bergère d’Ivry de Régine Deforges

    17 juin 2014

    Dans les médias

  • "La flamboyante Régine Deforges nous entraîne passionnément dans un Paris où elle met en scène Hugo"

    La Libre Belgique - le 10 juin 2014 - La Bergère d’Ivry de Régine Deforges

    17 juin 2014

    Dans les médias

  • "Que de dribbles dans nos mémoires !" par Bernard Pivot - Le JDD du 15 juin 2014

    16 juin 2014

    Dans les médias

  • "Les spirales d’un récit non dépourvu d’humour évoquent Thomas Bernhard et Claude Simon, leurs cercles concentriques vont en s’élargissant jusqu’à toucher leur but, la vérité de soi - quand la parole devient possible."

    La Quinzaine Littéraire - du 16 au 30 juin - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    14 juin 2014

    Dans les médias

  • " Prilépine apparaît comme un écrivain enflammé et radical qui stupéfie par sa lucidité comme par ses intuitions."

    Le Monde - 13 juin 2014 - Je viens de Russie de Zakhar Prilépine

    13 juin 2014

    Dans les médias

  • "Des stylos ravageurs"

    Page des Libraires - été 2014 - Monique Slodzian et Prilépine

    11 juin 2014

    Dans les médias

  • "Comme à son habitude, l’écrivain calaisien n’a pas la plume dans sa poche. Cette fois, c’est la société de consommation qui en prend pour son grade. Intelligent et drôle." Page des libraires

    Page des Libraires - été 2014 - Trop de Jean-Louis Fournier

    11 juin 2014

    Dans les médias

  • "Au-delà de l’intérêt documentaire du roman, on retrouve, intacts, l’insatiable appétit de Lepère pour les mots, le luxe des images, la précision suggestive des décors, toutes choses qui font de lui une sorte de poète remontant les couloirs du temps."

    Revue Littéraire Patchwork - Juin 2014 - Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    10 juin 2014

    Dans les médias

  • "Enfin, tout cela pour dire que le dernier JL Fournier vient de sortir et qu’il est bon. Que dis-je ? Il est trop !"

    Blog d’Yves Mabon - le 10 juin 2014 - Trop de Jean-Louis Fournier

    10 juin 2014

    Dans les médias

  • "Son écriture claire, intense, envoûtante mais parfois répétitive jusqu’à l’agacement souligne l’obsession des fantômes qui hantent celle que révèle un "je" qui rend là sa part de justice, de mémoire et de vie à ceux auxquels elle rend ainsi une présence éloquente au monde et aux leurs."

    La Libre Belgique - le 2 juin 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    6 juin 2014

    Dans les médias

  • " À la veille de l’élection présidentielle en Syrie, entretien avec le poète syrien Adonis, qui s’oppose depuis cinquante ans au régime d’Assad, mais met en garde contre le retour du fondamentalisme religieux."

    Le Progrès de Lyon - L’Alsace - DNA - le 03 juin 2014 - Printemps Arabes d’Adonis

    5 juin 2014

    Dans les médias

  • "L’universitaire Jean-Pierre Naugrette se penche avec jublilation sur le foot, ses matchs d’anthologie, ses exploits venus d’ailleurs."

    Le Figaro - le 05 juin 2014 - Pelé, Kopa, Banks et les autres...les Dieux de mon enfance de Jean-Pierre Naugrette

    5 juin 2014

    Dans les médias

  • "Il faut remercier Monique Slodzian pour avoir rédigé ce texte remarquable ; il permettra à n’importe quel néophyte de se faire une opinion. Lisez ce livre : sa finesse d’ analyse et sa virtuosité littéraire vous surprendront."

    Livres Critique - le 23 mai 2014 - Les enragés de la jeune littérature russe, Slodzian

    23 mai 2014

    Dans les médias

  • "Voilà, en tous cas, un livre majeur à lire rapidement pour mieux comprendre l’actualité. Ces "confessions", satiriques et pertinentes à la fois, tombent à point nommé. Zakhar Prilepine : une sacrée personnalité avec qui il faudra compter."

    Livres Critique - le 23 mai 2014 - Je viens de Russie de Prilepine

    23 mai 2014

    Dans les médias

  • De l’Acyone et autres poèmes de Gabriele D’Annunzio

    Valeurs Actuelles - 22/28 mai 2014

    22 mai 2014

    Dans les médias

  • Les Amours de l’Art de Derrida

    Beaux Arts - Juin 2014 - Penser à ne pas voir de Derrida

    22 mai 2014

    Dans les médias

  • "En sept chapitres fulgurants, Frédéric Baal nous livre sa version de l’enfer postmoderne. Chronique d’une catastrophe planétaire annoncés."

    Le Vif / L’Express - le 9 mai 2014 - Chronique de l’ère mortifère de Frédéric Baal

    12 mai 2014

    Dans les médias

  • "Entre rêve et réalité, le roman de Denis Langlois plonge le lecteur au coeur de l’Auvergne."

    Le Semeur hebdo - 2 mai 2014 - La Maison de Marie Belland de Denis Langlois

    5 mai 2014

    Dans les médias

  • "Il engendre une joie de lecture qui ne se dément pas d’un bout à l’autre de l’ouvrage et donne à méditer sur notre macrocosme qui n’est pas moins grotesque et délirant que celui qu’il nous fait découvrir."

    Verso-Hebdo - le 1er mai 2014 - Trois mille ans chez les microbes, Mark Twain

    2 mai 2014

    Dans les médias

  • "l’auteur a su avec talent recomposer, comme un puzzle qu’on complète avec impatience, l’histoire de ce noyau familial, de sa destinée en ces temps troublés et après la Libération."

    Verso-Hebdo - le 1er mai 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    2 mai 2014

    Dans les médias

  • " Grande figure de la vie publique portugaise, écrivain prolifique, traducteur, avocat et homme politique, Vasco Graca Moura est mort dimanche 27 avril."

    Le Monde - 30 avril 2014

    30 avril 2014

    Dans les médias

  • Si vous n’avez pas eu vent de la présentation de l’album de Wiaz, Le Fantôme et les petits prouts, ce matin dans Télématin sur France 2, la revoici

    France 2 - Télématin - émission du 25 avril 2014, 02:05:50

    25 avril 2014

  • Luce ou les mémoires d’un veuf

    Verso-Hebdo - le 24 avril 2014

    25 avril 2014

    Dans les médias

  • Lemaître à la lettre

    La Gazette de l’Hôtel Drouot

    25 avril 2014

    Dans les médias

  • Exodes

    Lire - Mai 2014 - Un chant du soir, Tsaloumas

    24 avril 2014

    Dans les médias

  • "Et il y a, dans cette logorrhée savoureuse à lire, avec nombre de phrases sans verbe, des anaphores en rafales où l’auteur tire sur tout ce qui bouge et qui l’insupporte, des moments des plus formidables"

    Théâtre du Blog - le 12 avril 2014 - Chronique de l’ère mortifère de Frédéric Baal

    14 avril 2014

    Dans les médias

  • "... un chant d’amour en creux à tout ce que l’homme a réussi de beau, une leçon d’ironie et de verve, qui laisse son lecteur décoiffé et un peu moins sûr de lui qu’avant - les devoirs de tout bon livre."

    Le Carnet et les Instants - avril/mai 2014 - Chronique de l’ère mortifère de Frédéric Baal

    9 avril 2014

    Dans les médias

  • "Frédéric Baal a du talent et ne s’est jamais laissé enfermer dans une formule, ce qui aurait pu être le piège fatal de ce genre de littérature "rebelle"."

    [Verso-Hebdo] - le 03 avril 2014 - Chronique de l’ère mortifère de Frédéric Baal

    8 avril 2014

    Dans les médias

  • "Indispensable pour (re)découvrir l’œuvre de l’inventeur de l’hypergraphie."

    Arts Magazine - Mai 2014 - Lemaître

    8 avril 2014

    Dans les médias

  • " C’est dit sans grandiloquence, sans effets, sans lourdeur, avec juste la vérité nécessaire."

    La Revue Générale - Mars/Avril 2014 - Un bouquet de coquelicots de Marianne Sluszni

    8 avril 2014

    Dans les médias

  • "Pierre Lepère brosse avec brio un portrait vivant de cette période de notre Histoire, grâce à un incroyable talent de conteur et une magnifique écriture. Du pur bonheur !"

    Page des libraires - Printemps 2014 - Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    8 avril 2014

    Dans les médias

  • "Agnès Verlet traite avec émotion du problème de l’identité - le nom de naissance, le nom d’emprunt - pour aider à survivre"

    Page des libraires - Printemps 2014 - Le Bouclier d’Alexandre d’Agnès Verlet

    8 avril 2014

    Dans les médias

  • "Oscillant entre mélancolie et cruauté, l’auteure a construit avec finesse ce roman dont la réussite ne doit guère au hasard."

    Le Monde - le 04 avril 2014 - Bien-aimé Tchebychev de Caroline Renédebon

    4 avril 2014

    Dans les médias

  • "Deux fictions du romancier portugais font entendre, plus de cent ans après leur publication, un son étonnament moderne."

    La correspondance de Fradique Mendes et 202, Champs-Élysées d’Eça de Queiroz - La Croix - 3 avril 2014

    3 avril 2014

    Dans les médias

  • "Eça de Queiroz se montre, plus qu’un écrivain doué et intelligent, un de ces esprits visionnaires qui a pressenti le tournant dangereux pris par la civilisation européenne qui se prosterne devant la science et l’industrie, adore la technologie, les plaisirs abracadabrantesques et s’enferme dans d’immenses villes qui ne sont qu’une illusion perverse."

    Causeur.fr - le 29 mars 2014 - Eça de Queiroz

    29 mars 2014

    Dans les médias

  • "Cette publication redonne vie à un poète majeur, à découvrir absolument"

    L’Amour des livres - Mars 2014 - Dimitris Tsaloumas, Un chant du soir

    28 mars 2014

    Dans les médias

  • "En extraire quelques lignes ? Oui mais cela ne rendra pas vraiment la beauté de l’affaire, l’extrême précision, le « cousu-main », de Frédéric Baal. Véritable maître ès écriture en flux. En flot tendu de mots."

    24 mars 2014

    Très bel article publié sur le blog La compagnie du grand nord, par Vincent Tolomé, sur le livre de Frédéric Baal, Chronique de l’ère mortifère. A lire ici

  • Eça de Queiroz - nouveau siècle par Jean-Philippe Rossignol ArtPress - avril 2014

    22 mars 2014

    Dans les médias

  • "Ce qui fait la richesse de cet ouvrage, c’est que Derrida n’a pas tenté de conceptualiser l’art et n’a pas appliqué sa méthode de la "déconstruction" à la lettre."

    Le Journal des Expositions - Mars/Mai 2014 - Penser à ne pas voir de Derrida

    19 mars 2014

    Dans les médias

  • "C’est le mérite de l’ouvrage en deux tomes de Peter Adam de nous permettre de saisir toute l’étendue des créations d’Eileen Gray. Deux volumes superbes, magnifiquement édités par les Éditions de la Différence, l’un consacré à sa vie, l’autre à ses principales oeuvres, nous ouvrent à la richesse de cette créatrice.[...] Une indispensable référence sur l’oeuvre et la vie d’Eileen Gray."

    office et culture - mars 2014 - Eileen Gray de Peter Adam

    19 mars 2014

    Dans les médias

  • "Un livre exceptionnel."

    L’Inédit Nouveau - mars/avril 2014 - Un bouquet de coquelicots de Marianne Sluszny

    14 mars 2014

    Dans les médias

  • "L’auteur Adonis est célèbre pour sa poésie exceptionnelle et se découvre ici remarquable journaliste et penseur."

    L’Inédit Nouveau - mars/avril 2014 - Printemps Arabes, religion et révolution de Adonis

    14 mars 2014

    Dans les médias

  • "Emission spéciale au Maroc, à l’occasion de la 1re édition du Festival « Etonnants Voyageurs » à Rabat en compagnie de deux écrivains : Abdellatif Laâbi pour son essai intitulé « Un autre Maroc » aux éditions de la Différence et Abdelhak Serhane, auteur du roman « L’homme qui marche sur les fesses » aux éditions du Seuil."

    RFI - Littérature sans frontière - le 9 mars 2014

    13 mars 2014

    À écouter ici.

  • "Eça de Queiroz (1845-1900) est sans doute l’un des grands écrivains du XIXe siècle. Il mériterait d’être bien mieux connu en France."

    Verso-Hebdo - le 06 mars 2014 - Eça de Queiroz

    13 mars 2014

    Dans les médias

  • " Un chant du soir est la première véritable occasion offerte au lecteur francophone de découvrir une poésie ici proposée en version bilingue (anglais/français)"

    Recours au Poème - Un chant du soir de Dimitri Tsaloumas

    13 mars 2014

    Dans les médias

  • "Le (joli) printemps des écrivains marocains"

    La Croix - 13 mars 2014 - Un autre Maroc

    13 mars 2014

    Dans les médias

  • "Avec un vrai don d’empathie et beaucoup de subtilité, Pierre Lepère explore les coulisses de la Convention et brosse un portrait nuancé de l’homme dont les restes furent expulsés du Panthéon, et qu’éclipsa la légende immaculée de son assassin, Charlotte Corday."

    Valeurs Actuelles - 13/19 mars 2014 - Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    13 mars 2014

    Dans les médias

  • "le "Zola portugais", icône de la littérature lusitanienne, introducteur du naturalisme et fervent émule de Flaubert, à qui il a souvent été comparé."

    L’Opinion - 12 mars 2014 - Eça de Queiroz

    12 mars 2014

    Dans les médias

  • "La créativité de Frédéric Baal est un acte de rupture et de rébellion, un cri de rage et de détresse. [...] Frédéric Baal est un nouveau Céline (en ce qui concerne l’écriture), un nouveau Voltaire. "

    L’Écritoire des Muses - le 10 mars 2014 - Chronique de l’ère mortifère de Frédéric Baal

    11 mars 2014

    Dans les médias

  • "ce roman reste dans la mémoire. Par le regard qu’il porte sur la condition humaine, avec son style combatif, son absence de concession, cet ouvrage est aussi un acte militant contre le racisme, la xénophobie et la misogynie."

    Après-demain - Février 2014 - Noirs Jasmins de Hawa Djabali

    10 mars 2014

    Dans les médias

  • "Adonis est l’un des plus grands poètes arabes. Il est aussi un laïque convaincu, persuadé qu’il n’y aura pas de société arabe libre sans claire séparation entre la religion musulmane et l’État, une affirmation qui reste encore largement inaudible."

    La Vie - du 6 au 12 mars 2014 - Printemps Arabes de Adonis

    6 mars 2014

    Dans les médias

  • "Dans chaque récit, les mots viennent reprendre le temps, cueillir ces vies éphémères qui s’étendent, infinies et fanées, comme ces grands champs de coquelicots qui fleurissent les bords de l’Yser."

    Marianne Belgique - du 1 au 14 mars 2014 - Un bouquet de coquelicots de Marianne Slusny

    6 mars 2014

    Dans les médias

  • "La narration à la fois poétique et enlevée est merveilleusement illustrée par le peintre graphiste Jean Mineraud, qui suggère plus qu’il ne décrit, comme si les personnages surgissaient d’un passé lointain, ou d’un rêve."

    La Libre Belgique - le 24 février 2014 - Lougous Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    6 mars 2014

    Dans les médias

  • Retrouvez Jean-Paul Savignac sur Rfi dans l’émission La Danse des mots. Les Gaulois n’auront plus de secrets pour vous !

    5 mars 2014

    Émission à écouter ici.

  • "C’est un coup, tout entier et sans détour que l’on se jette dans Chronique de l’ère mortifère. Un premier roman de langue brute qui déboutonne les dessous d’un système omnipotent."

    Mouvement - le 28 février 2014 - Chronique de l’ère mortifère de Frédérique Baal

    28 février 2014

    Dans les médias

  • "Pierre Lepère excelle à saisir le mélange de passion et de froide résolution qui l’anime. Dans des pages superbes, il raconte la première tentative, avortée, de visite à Marat, le forcement de sa porte en fin d’après-midi, le coup mortel, le procès le 17 juillet et l’exécution capitale, quelques heures après."

    L’Humanité - le 27 février 2014 - Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    27 février 2014

    Dans les médias

  • "De courtes histoire simples, sans recherche d’effets mais lourdes d’un poids de réalité qui n’a jamais fini de resurgir. Hier et maintenant. Ici et ailleurs."

    La Libre Belgique - le 21 février 2014 - Un bouquet de coquelicots par Marianne Sluszny

    26 février 2014

    Dans les médias

  • "[...]avec sa mordante "Chronique de l’ère mortifère", il publie son premier roman, y opérant sur différents registres d’écriture avec une maestria étrangère à l’exercice de style."

    La Libre Belgique - le 21 février 2014 - Chronique de l’ère mortifère par Frédéric Baal

    26 février 2014

    Dans les médias

  • "Cette fiction est sans doute l’invitation la plus drôle et la plus piquante qui soit à (re)découvrir de la part d’un auteur généreux, foncièrement moderne."

    Le Monde - le 21 février 2014 - La Correspondance de Fradique Mendes par Eça de Queiroz

    21 février 2014

    Dans les médias

  • SCANDALE EN BELGIQUE : "La RTBF censure Sluszny"

    Le Soir - Le 20 février 2014 - Un bouquet de coquelicots de Marianne Sluszny

    20 février 2014

    Dans les médias

  • "Voici un recueil d’articles écrit par l’un des plus fins analystes politiques de la question arabe. Car il n’est, justement, en rien directement impliqué professionnellement car il n’est ni journaliste ni expert de service... mais poète : la dernière grande voix arabe contemporaine."

    Salon Littéraire - le 20 février 2014 - Printemps Arabes, Religion et Révolution par Adonis

    20 février 2014

    Dans les médias

  • "Le livre de David Belhassen, par sa radicalité même, et malgré son pessimisme (actif) permettrait d’ouvrir le débat de manière originale..."

    Site Internet "Esprit Critique" - Israël, amour et désamour par David André Belhassen

    20 février 2014

    Article à lire ici

  • "Pierre Lepère , fasciné par la personnalité de ce grand malade et sous le charme de la jolie aristocrate normande, transforme leur légende noire en roman d’aventure. Passionnant"

    Paris Match - 20 au 26 mars 2014 - Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    20 février 2014

    Dans les médias

  • Révolutions arabes : Le message d’Adonis

    TV5 Monde - Diamanche 16 février 2014

    18 février 2014

  • " "Chronique de l’ère mortifère" est un livre comme on n’en fait plus."

    Marianne Belgique - le 15 février - Chronique de l’ère mortifère de Frédéric Baal

    18 février 2014

    Dans les médias

  • "Passionnant !"

    L’Echo - le 13 février 2014 - Lougous, Longue-Main

    13 février 2014

    Dans les médias

  • « Hugo Lacroix retrace les différentes conceptions de l’enfer à travers les œuvres de plus de 200 artistes. […] Un livre magnifique. » Franco Nuovo

    Radio Canada - le 09 février 2014 - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    12 février 2014

    À écouter ici : http://ici.radio-canada.ca

  • Le Paradis des tortues de Emmanuelle Marie

    L’Avant-scène Théâtre

    11 février 2014

    Dans les médias

  • "L’austérité conduit l’Europe vers la dictature"

    L’Humanité Dimanche - 30 janv / 05 fév 2014 - Portugal, état d’urgence par Mario Soares

    11 février 2014

    Dans les médias

  • Printemps Arabes d’Adonis

    Page des libraires - Hiver 2014 - Printemps Arabes : religion et révolution par Adonis

    10 février 2014

    Dans les médias

  • "Reconstituée à partir de morceaux de textes irlandais, gallois et bretons, cette première collection de mythologie gauloise donne enfin corps et âme à des héros qui font partie de notre identité profonde."

    Page des libraires - Hiver 2014 - Lougous Longue-main de Jean-Paul Savignac

    10 février 2014

    Dans les médias

  • "Ce premier roman de Caroline Renédebon est une merveille de construction et d’analyse des sentiments."

    Page des libraires - Hiver 2014 - Bien-aimé Tchebychev de Caroline Renédebon

    10 février 2014

    Dans les médias

  • "Sept nouvelles comme autant de coquelicots composent ce bouquet sensible et, parfois, surprenant, de la guerre que l’on croyait connaître."

    espace-livres.be - Un bouquet de coquelicots de Marianne Sluszny

    7 février 2014

  • "À notre connaissance, ce grand poète reconnu, titulaire de nombreux prix, n’avait jamais été publié en français."

    L’Humanité Supplément - le 06 février 2014 - Un chant du soir, Tsaloumas

    6 février 2014

    Dans les médias

  • "Eça de Queiroz : Un dandy retourne à la terre"

    Salon Littéraire - le 06 février 2014

    6 février 2014

    Dans les médias

  • "Rencontre exclusive avec l’artiste Miquel Barcelo et Michel Butor, au sujet de leur livre Une nuit sur le mont Chauve, paru aux éditions de la Différence."

    La Quinzaine Littéraire - 01/15 février 2014 - Une nuit sur le mont Chauve, Barcelo-Butor

    3 février 2014

    Dans les médias

  • "Matois, érudits, ironique, Hugo Lacroix propose certains puzzles complexes, enchevêtrés. Ils révèlent des territoires infernaux, des royaumes sinistres, des zones de douleurs, d’angoisses, de tortures répétées."

    La Quinzaine Littéraire - 01/15 février 2014 - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    3 février 2014

    Dans les médias

  • Marianne Sluszny sur TéléBruxelles dans l’émission #m, le mag de la rédac

    émission du 31 janvier 2014

    3 février 2014

    Retrouvez l’interview de Marianne Sluszny, auteur de Un bouquet de coquelicots sur TéléBruxelles dans l’émission #m, le mag de la rédac.

    Cliquez ici

  • Marianne Sluszny sur la RTBF dans l’émission Musiq3

    émission du 29 janvier 2014

    3 février 2014

    Écoutez l’interview de Marianne Sluszny, auteur de Un bouquet de coquelicots, dans l’émission Musiq3 sur la RTBF, ici.

  • Adonis sur RFI dans l’émission "Orient Hebdo"

    émission du 1er février 2014

    3 février 2014

    Les révolutions progressistes sont-elles possibles dans le monde arabe ? « Non », répond le grand poète syrien Adonis, « tant que l’on n’aura pas séparé la religion de l’Etat ». Adonis, invité exceptionnel d’Orient Hebdo, cette semaine, à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage « Printemps arabes, religion et révolution » aux éditions de la Différence.

    Et toujours la découverte musicale, et la revue de presse croisée Israël-Monde arabe.

    Par Eric Bataillon


    Cliquez ici

  • Les rendez-vous de la Différence sur AligreFm - le 2 février 2014

    3 février 2014

    Retrouvez l’émission Les rendez-vous de la Différence, du 2 février 2014, sur AligreFm. Les invités étaient Marianne Sluszny pour son livre Un bouquet de coquelicots, Frédéric Baal pour Chronique de l’ère mortifère et Salah Al-Mandani et Juliette Combes-Latour du Temps des Cerises pour Adieu mon tortionnaire.

    Cliquez ici : AligreFm

  • Célébré comme l’un des plus grands poètes arabes contemporains, Adonis, né en Syrie, est installé en France depuis presque trente ans. Issu d’une famille chiite, ce laïque convaincu, qui a traduit Beaudelaire et Yves Bonnefoy, publie, une fois n’est pas coutume, un recueil d’articles politiques : Printemps arabes. Religion et révolution.

    Le Monde des Livres - le 31 janvier 2014 - Printemps Arabes. Religion et révolution par Adonis

    30 janvier 2014

    Dans les médias

    Le Monde, page 1 Le Monde, page 2 Le Monde, page 3
  • "Difficile, après un tel livre [L’Effrayable], d’en publier un nouveau. Le pari est relevé avec Nébuleuses, où l’auteur creuse le sillon d’un univers et d’un langage sans pareils."

    Valeurs Actuelles - 30 janv/5 fév 2014 - Nébuleuses d’Andréas Becker

    30 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Magnifique étude fondamentale, et haute qualité de la recension iconographique"

    Blog du magazine Mémoire des Arts

    29 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Un chant du soir" fait découvrir en France une voix qui ne ressemble à aucune autre.

    Le Monde - le 24 janvier 2014 - Une chant du soir de Dimitris Tsaloumas

    23 janvier 2014

    Dans les médias

  • Un bouquet de coquelicots de Marianne Sluszny

    France Inter - La Librairie Francophone - le samedi 18 janvier

    21 janvier 2014

  • Déconstruire Derrida : Penser à ne pas voir

    Thierry-guinhut-litteratures.com - le 17 janvier 2014

    20 janvier 2014

  • Nous sommes un autre soleil de Gonzalo Rojas

    Casa, Mensuel de la Maison de l’Amérique Latine de Bruxelles - n° décembre 2013

    20 janvier 2014

    Dans les médias

  • Les Quatre murs de ma souffrance, Aleksander Wat

    Recours au Poème, le 17 janvier 2014

    17 janvier 2014

  • Israël-Palestine : un Etat pour un seul peuple ?

    Causeur.fr - le 17 janvier 2014 - Israël, amour et désamour par David André Belhassen

    17 janvier 2014

  • "Une série sans précédent mais avec un avenir"

    Keltia - Lougous Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    16 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Ce petit recueil de nouvelles inaugure de remarquable manière l’année littéraire du centenaire de la Grande Guerre."

    L’Humanité - le 16 janvier 2014 - Un bouquet de coquelicots de Marianne Sluszny

    16 janvier 2014

    Dans les médias

  • Écouter Hugo Lacroix présenter son livre "L’Enfer" dans l’émission de Frédéric Taddeï sur Europe 1, c’est ici !

    15 janvier 2014

  • "Un premier roman réussi tant dans le fond que dans la forme"

    Le Blog d’Yv - le 14 janvier 2014 - Bien-aimé Tchebychev de Caroline Renédebon

    15 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Un ouvrage passionnant sur l’imaginaire de l’Enfer à travers les époques, les civilisations, les âges et les lieux."

    BSC News Magazine, Janvier 2014, L’Enfer d’Hugo Lacroix

    13 janvier 2014

    Dans les médias

  • Bruno Fuligni chronique le livre de Remi Rousselot dans l’émission de Michel Field "Historiquement Show" sur la chaîne Histoire. (repère : 35’50)

    Chaîne Histoire - Historiquement Show - Francis de Miomandre, un Goncourt oublié, Remi Rousselot

    13 janvier 2014

  • "L’auteur, Pierre Lepère, est poète, essayiste et romancier, trois dispositions qu’il conjugue avec bonheur pour arracher ses personnages au confinement dissuasif des manuels scolaires."

    BSC News Magazine, Janvier 2014, Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    13 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Cet Enfer là doit figurer à tout prix dans la bibliothèque de tout honnête homme (et femme !)."

    Verso-hebdo - le 09 janvier 2014 - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    9 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Lougous a le bras long"

    Le Matricule des anges - Janvier 2014 - Lougous, Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    7 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Oserait-on dire que ce livre est le paradis de l’enfer ?"

    Le Matricule des anges - Janvier 2014 - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    7 janvier 2014

    Dans les médias

  • Si vous avez manqué "Les rendez-vous de la Différence" hier sur Aligre FM, n’hésitez pas à écouter le podcast. Les invités étaient, pour les éditions de la Différence, Caroline Renédebon pour son premier roman "Bien-aimé Tchébychev" et Pierre Lepère pour "Marat ne dort jamais". Du côté des éditions de la Part Commune, l’invité était Jean-Pierre Nedelec pour "Hiroshima Cap-Sizun", il présentait également le livre de Youen DrougRu intitulé "Les Benêts rouge".

    6 janvier 2014

  • "Livre refermé, on dit simplement : Bravo !"

    Livres Critique - Le 06 janvier 2013 - Marat ne dort jamais de Pierre Lepère

    6 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Ces nouvelles, d’un réalisme cru et brutal, fondées sur le réel, relèvent tout à la fois d’une volonté d’observation, de transmission, d’édification. Elles témoignent d’une guerre cruelle et sordide que nous ne devons pas oublier."

    L’écritoire des muses - le 04 janvier 2014 - Un bouquet de coquelicot de Marianne Sluszny

    6 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Dans Calcutta désert"

    Le Monde - le 3 janvier 2014 - Shumona Sinha

    3 janvier 2014

    Dans les médias

  • "Grace à ce recueil, le lecteur pourra donc approcher quelques vérités du travail de Derrida dans le domaine de l’art et de l’esthétique, qu’il se refusa toujours à enfermer dans le carcan des beaux-arts pour lui octroyer, de plein droit, l’espace public et mouvant de la pensée."

    Salon Littéraire - le 2 janvier 2014 - Penser à ne pas voir de Jacques Derrida

    3 janvier 2014

    Dans les médias

  • Pour finir l’année 2013 en beauté, "Les Boîtes en carton" de Tom Lanoye dans la sélection des livres de l’année du journal Le Monde !

    Le Monde.fr - Le 30 décembre 2013

    31 décembre 2013

    Le Monde Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Courrier international La Vie au Jardin

    S'abonner au Monde à partir de 1 €
    • Services Le Monde ▾
      • Boutique Le Monde
      • Accueil
      • DVD
      • CD
      • Livres
      • Hors-séries
      • Unes du Monde
      • Sélection du mois
      • Partenaires Le Monde
      • Annonces auto
      • Annonces immo
      • Annonces emploi
      • Cours d'anglais
      • Boutique Vins
      • Shopping
      • Comparateur crédit
      • Prix de l'immobilier
    Le Monde.fr

    Suivez-nous Google+
    Recevez nos newsletters  Emploi
    Livres

    Ce que nous avons aimé dans les librairies en 2013

    Le Monde | • Mis à jour le | Par

    Jean Birnbaum : manuels de survie

    "Heureux les heureux", de Yasmina Reza.

    1. Heureux les heureux, de Yasmina Reza (Flammarion)

    2. Yellow Birds, de Kevin Powers (Stock)

    3. Palladium, de Boris Razon (Stock)

    4. La Grâce des brigands, de Véronique Ovaldé (L'Olivier)

    5. Les Renards pâles, de Yannick Haenel (Gallimard)

    Les livres nous aident à vivre. Mieux : ils nous donnent accès à une forme de sur-vie, c'est-à-dire à une vie supérieure, à la fois plus haute et plus intense. C'est en ce sens que nous choisirons, parmi les ouvrages de l'année 2013, cinq romans qui sont autant de manuels de survie. Honneur aux deux lauréats du Prix littéraire du Monde : avec Heureux les heureux, Yasmina Reza fait du rire l'arme dont chacun d'entre nous dispose pour vaincre l'usure du temps, les blessures de la solitude ; dans Yellow Birds, Kevin Powers, vétéran du conflit irakien, décrit la guerre comme une maladie qui continue de ronger les hommes même quant les armes se sont tues. Après la guerre comme pathologie, le combat avec la maladie : Palladium, le premier roman de Boris Razon, s'en remet à la fiction pour trouver « le graal de la survie », celui qui permet de surmonter le souvenir de la souffrance, l'expérience du délire. « Il y a toujours ce moment parfait où vous détachez les cordes qui étaient nouées à vos poignets », écrit, quant à elle, Véronique Ovaldé dans La Grâce des brigands. Avec un humour intraitable, ce roman raconte aussi une folie douloureuse, mais une folie à trois : celle qui lie deux sœurs et leur mère...
    Lorsque le monde est souffrance, l'espérance vacille. Et « quand la politique est malade, ce qui prend sa place, c'est l'envoûtement », tranche un personnage des Renards pâles : dans ce texte où la poésie nihiliste coïncide avec l'engagement révolutionnaire, la plume de Yannick Haenel ravive « ces causes en lesquelles vous ne voyez qu'une provocation, alors qu'elles rendent possible notre survie »


    Julie Clarini : les essais à l'épreuve de la langue et des images

    "La Fin de l'homme rouge ou le temps du désenchantement", de Svetlana Alexievitch.

    1. La Fin de l'homme rouge, de Svetlana Alexievitch (Actes Sud)

    2. A bord d'un négrier, de Marcus Rediker (Seuil)

    3. Le Rhinocéros d'or, les siècles d'or du Moyen-Âge africain, de François-Xavier Fauvelle-Aymar (Alma)

    4. Passion arabe, de Gilles Kepel (Gallimard)

    5. Quelle histoire, de Stéphane Audoin-Rouzeau (Seuil)

    Parmi les très nombreux et très bons essais de 2013, nous prendrons arbitrairement pour critère de sélection le rapport à la chose romanesque, à la force de la langue et à la vérité des images.
    Svetlana Alexievitch n'a rien inventé. Pas une bribe. Son livre est une succession de témoignages, et pourtant l'écrivaine biélorusse est certaine qu'avec La Fin de l'homme rouge, elle fait œuvre de littérature. De littérature, pas la fiction.
    L'historien américain Marcus Rediker déploie ses talents de conteur dans le prologue de son magnifique essai A bord d'un négrier, qui retrace les conditions de vie sur les bateaux chargés de la traite négrière.
    Si un autre historien, François-Xavier Fauvelle-Aymar, ne fait jamais le choix d'une fiction, fut-elle préliminaire, son écriture, quand il s'agit d'évoquer dans Le Rhinocéros d'or les siècles d'or du moyen-âge africain, joue sur tous les ressorts d'une langue riche en d'éclats poétiques.
    Autre manière de mêler littérature et « vérité », l'écriture à la première personne, qu'elle se déploie dans l'entraînant journal de bord de Gilles Kepel parcourant le monde arabe, Passion arabe ou qu'il s'agisse, chez Stéphane Audoin-Rouzeau dans Quelle histoire, de raconter une cascade de mémoires familiales sur la guerre de 14-18.
    A l'heure où la littérature s'inspire du réel et du fait divers, l'année 2013 apporte la confirmation inverse qu'un bel essai est souvent aussi une élégante démonstration de langue.


    Raphaëlle Leyris : l'imagination fait de la résistance

    "Faillir être flingué", de Céline Minard.

    1. Faillir être flingué, de Céline Minard (Rivages)

    2. Nue, de Jean-Philippe Toussaint (Minuit)

    3. L'Inauguration des ruines, de Jean-Noël Blanc (Joëlle Losfeld)

    4. Mudwoman, de Joyce Carol Oates (Philippe Rey)

    5. L'Enfant de l'étranger, d'Alan Hollinghurst (Albin Michel)

    Entre romans biographiques sur de grands hommes ou femmes et récits inspirés de faits divers, tout se passe comme si le domaine de la fiction pure ne cessait de se restreindre – notamment en littérature française. Cela n'empêche pas les textes adossés au « réel » d'être intéressants ou réussis, mais les bons romans pleins de souffle et d'imagination ne prennent, dans ce contexte, que plus de prix.
    Prenez Faillir être flingué, de Céline Minard. A n'en pas douter, le roman français le plus gonflé de cette rentrée, un western mené (admirablement) entre grande plaine et saloon. Un petit miracle d'humour, d'intelligence et de beauté sauvage. Prenez aussi Nue, de Jean-Philippe Toussaint, grand oublié des prix littéraire. Lumineux et beau comme la robe de miel sur laquelle il s'ouvre, il clôt en beauté le superbe cycle romanesque commencé en 2002 avec Fuir.
    Paru au printemps, L'Inauguration des ruines, de Jean-Noël Blanc, est un édifice remarquable et un texte facétieux, qui renoue avec la tradition du roman-feuilleton et retrace au long cours l'histoire d'une famille et des entrepreneurs qui la composent sur quatre générations.
    On savait Joyce Carol Oates capable de tout faire mais en livrant avec Mudwoman, son roman de superhéros, la « machine à écrire » Oates épate plus encore. Une histoire de type en collants ou d'accorte justicière à lasso ? Que nenni ! Les aventures d'une superhéroïne du surmoi dont l'esprit vacille, sur fond de guerre en Irak.
    Superbe fresque retraçant un siècle d'histoire, L'Enfant de l'étranger est un grand roman du temps et de la mémoire, magnifiquement écrit et traduit. C'est le livre que j'ai le plus offert autour de moi cette année.


    Florence Noiville : vertiges du double

    "Les Cent Derniers Jours", de Patrick McGuinness.

    1. Les Cent Derniers Jours, de Patrick McGuinness (Grasset)

    2. Nous les Eitingon, de Mary-Kay Wilmers (Liana Levi)

    3. Promesses, de Marco Lodoli (POL)

    4. Comme les amours, de Javier Marias (Gallimard)

    5. Esprit d'hiver, de Laura Kasischke (Christian Bourgois)

    Opacité et duplicité : voilà ce qui forme le fil conducteur des cinq livres qui suivent. Tous mettent en scène des univers où tout est double – doubles fonds, doubles vies, doubles ou même triples identités… Avec Les Cent Derniers Jours du Britannique Patrick McGuinness, qui est peut-être l'une des plus belles révélations littéraires de l'année, on est à Bucarest juste avant la chute de Nicolae Ceaucescu. Un contexte totalitaire en déliquescence mais qui reste le paradis du bluff. Tout le monde ment à tout le monde et les espions eux-mêmes sont espionnés.
    Espionnés, les cousins Eitingon le sont sûrement eux aussi. Dans Nous les Eitingon, l'Anglaise Mary-Kay Wilmers dresse le passionnant portrait d'une famille peu ordinaire autour de laquelle, de Moscou à New York, s'entrelacent différents courants de l'histoire du XXe siècle. Quant au très élégant et subtil Promesses du Romain Marco Lodoli, il touche aux mystères intimes, ceux des promesses secrètes que l'on se fait à soi-même – les tiendra-t-on ?
    Qui sait ce que la vie réserve aux personnages pleins d'ambiguités, de silences et de mensonges comme ceux de Javier Marias dans Comme les amours, qui est sans doute l'un des plus beaux romans de l'année 2013. Il faudrait aussi citer le calme trompeur de Laura Kasischke dans Esprit d'hiver qui lui aussi tourne entièrement autour d'un secret lové dans les couches mystérieuses du temps.
    De toutes ces pages, se dégage en tout cas une vérité claire : il n'est point de liberté sans une légère couche de dissimulation.


    Macha Séry : le genre subverti

    "Le Tueur se meurt", de James Sallis.

    1. Le Tueur se meurt, de James Sallis (Rivages/Thriller)

    2. 180 Jours, d'Isabelle Sorrente (JC Lattès)

    3. Animaux solitaires, de Bruce Holbert (Gallmesiter)

    4. Et quelquefois, j'ai comme une grande idée, de Ken Kesey (Stock)

    5. American Desperado, de Jon Roberts et Evan Wright (13e Note)

    Souffle romanesque et narration épique. Au-delà de ces deux qualités, les cinq livres de ma sélection s'inscrivent dans des genres dont ils subvertissent les conventions. Pas plus lent et sensoriel, en effet, que Le Tueur se meurt, le polar en apesanteur de James Sallis. Pas plus haletant que le roman apparemment naturaliste d'Isabelle Sorrente, 180 jours, à l'argument improbable. Pensez donc, une amitié virile dans une porcherie industrielle ! Puis, un western philosophique dans les années 1930 aux Etats-Unis alors que la conquête de l'Ouest est achevée et que le krach de 1929 a mis les voitures à l'arrêt. Des sévices et des hommes : c'est Animaux solitaires, de Bruce Holbert.
    Attendait-on Ken Kesey, l'apôtre du LSD, l'auteur de Vol au-dessus d'un nid de coucou dans une fresque rurale, moite, humide, âpre et pleine d'humour ? Ce fut une vraie découverte, ce livre demeuré inédit jusque-là en France. Quant à American Desperado, il surprendra tous ceux qui pensent avoir tout lu, tout vu sur la mafia, sujet rebattu à Hollywood. Dans cette autobiographie,Jon Roberts, qui fut le représentant n°1 du Cartel de Medellin aux Etats-Unis, n'avait plus rien à perdre à tout balancer au soir de sa vie.
    Tous ces livres parlent de mort ou de mise à mort. Lugubres ? Non, lumineux. Quelle vitalité dégagent leurs héros fatigués ! Partout le désastre menace mais nul n'abdique, aucun ne se résigne.


    Catherine Simon : rire, quand bien même

    "Les Boîtes en carton", de Tom Lanoye.

    1. Les Boîtes en carton, de Tom Lanoye (La Différence)

    2. L'Apocalypse des travailleurs, de Valter Hugo Màe (Métailié)

    3. Autour de ton cou, de Chimamanda Ngozi Adichie (Gallimard)

    4. Un monde beau, fou et cruel, de Troy Blacklaws (Flammarion)

    5. Histoire des relations entre juifs et musulmans (Albin Michel)

    Quoi de meilleur qu'un livre qui fait rire ou sourire ? Deux, trois ou cinq livres qui font de même !
    Quoi de meilleur qu'un « mauvais Flamand » – comme ses détracteurs de la Flandre extrême appellent le facétieux écrivain belge Tom Lanoye ? Premier de ses livres traduit en français, Les Boîtes en carton entraîne le lecteur, entre deux séances d'onanisme frénétiques ou loufoques, à travers la Belgique des années « septante ».
    Nourri des réalités sociales d'aujourd'hui, mais débordant d'un humour noir, irrésistible : ne ratez pas L'Apocalypse des travailleurs du corrosif Valter Hugo Màe, dont c'est aussi le premier livre publié en français. Ici, le soleil cogne – et il n'est pas le seul. Maria et sa copine Quitéria vivent à Bragance, au nord du Portugal : femmes de ménage de leur état, pleureuses ou prostituées à l'occasion, elles sont à l'image d'une Europe violente, à la fois joyeuse et meurtrie, dansant au bord du gouffre.
    On ne rit pas franchement, en lisant Autour de ton cou, recueil de nouvelles de la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. Mais on se prend souvent à sourire, tant l'auteure, l'une des grandes figures de la nouvelle littérature anglophone, a l'œil aiguisé et la plume surdouée : ses héroïnes ont traversé les épreuves de la guerre et/ou de l'émigration, tout en gardant une fraîcheur, voire une naïveté, détonantes. Dans Un monde beau, fou et cruel, roman-western du Sud-Africain Troy Blacklaws, l'un des héros est, lui aussi, un migrant – mais il arrive du Zimbabwe. Chassé de son collège (pour s'être moqué publiquement du président-dictateur Robert Mugabe), Jabulani Moyo découvre une Afrique du Sud minée par la violence, la corruption et la xénophobie, bien éloignée, en somme, des rêves de la « nation arc-en-ciel » et de Nelson Mandela
    Qu'est-ce qui fait que des communautés, à priori très proches, vivant sur le même sol, finissent par se détester ou se regarder en chiens de faïence ? Beaucoup moins drôle, mais d'une richesse et d'une érudition revigorante, la belle Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours, œuvre encyclopédique, balayant quatorze siècles de coexistence (presque) pacifique, est un outil indispensable pour qui veut comprendre, au-delà de la question, centrale, du rapport entre juifs et musulmans, les désarrois du monde d'aujourd'hui. Et, qui sait ? essayer (cf. plus haut) d'en rire un peu…

    Nous suivre

    Retrouvez le meilleur de notre communauté FacebookTwitterGoogle+MobileRSS

    © Le Monde.fr | Fréquentation certifiée par l'OJD | CGV | Mentions légales | Qui sommes-nous ? | Charte groupe | Publicité | Index | Aide : FAQ web - FAQ abo - FAQ journal - FAQ mobile

    Journal d'information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.

     
  • "Un très beau texte, illustré de mystérieuses gouaches, à placer entre les mains des passionnés d’histoire gauloise"

    Arkéo Junior, Janvier 2014, Lougous Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    27 décembre 2013

    Dans les médias

  • L’enfer, mythologie des lieux par Hugo Lacroix

    Le Vif - L’Express, le 13 décembre 2013

    27 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Hugo Lacroix, vous qui entrez ici..."

    Art Press - Janvier 2014 - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    24 décembre 2013

    « Nous voici conviés par un intrépide explorateur, Hugo Lacroix, à une expédition vers les contrées illimitées de l’enfer. »

    Dans les médias

  • "L’Enfer d’Hugo Lacroix : démystifier le mythe ?"

    Salon Littéraire - le 24 décembre 2013

    24 décembre 2013

    « De magnifiques reproductions font de cet étonnant ouvrage un très beau livre, qui ne vous donnera pas le moindre cauchemar. Bien au contraire. »

    Dans les médias

  • Le Pèlerin de Pesoa

    L’écritoire des muses - le 21 décembre 2013

    23 décembre 2013

    "Ce conte, qui passe du discours au récit dans le dernier chapitre, sous sa forme réduite, est une création originale, étrange et fascinante."

    Dans les médias

  • Haute infidélité de Rosa Beltran

    Biblioblog - le 20 décembre 2013

    20 décembre 2013

    "La romancière mexicaine Rosa Beltran réussit avec Haute infidélité une brillante satire d’un mode qu’elle connait bien, le milieu universitaire et intellectuel. [...] C’est drôle, léger, pétillant : à déguster sans modération"

  • "Drôles de Dieux - Nos ancêtres les Gaulois"

    Le Soir - Sélection Cadeaux - les 14 et 15 décembre 2013

    19 décembre 2013

    Dans les médias

  • "C’est un livre vibrant. Et c’est un vrai talent"

    Verso-hebdo - le 18 décembre 2013 - Éléonore de Colette Lambrichs

    18 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Un Goncourt oublié, ressuscité par un Hendayais"

    La Semaine du Pays Basque - 13/19 décembre 2013

    18 décembre 2013

    Dans les médias

  • Éléonore de Colette Lambrichs

    La Quinzaine Littéraire - du 16 au 31 décembre 2013

    17 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Pense au soleil qui brûle sans voir"

    La Quinzaine Littéraire - du 16 au 31 décembre 2013 - Nous sommes un autre soleil de Gonzalo Rojas

    17 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Le Fantôme amoureux" de Wiaz

    Elle - 13 décembre 2013

    17 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Magie de l’imagination"

    Le Monde des Livres - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    13 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Dans ce bref et incisif essai, Antonin Carselva demonte les faux semblants de notre temps, leur portee mortifère."

    Lecture - L’Echec : anatomie d’un tabou d’Antonin Carselva

    13 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Bien sûr, c’est pour les petit. Mais les grands le liront avec plaisir - sauf ceux qui, comme on dit, se la pètent."

    Le Nouvel Observateur - Le Fantôme amoureux de Wiaz

    13 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Un petit bijou d’humour"

    Egolarevue - La Séléction de la librairie Le Rameau d’Or - Tombé du ciel de Tom Lanoye

    13 décembre 2013

    Dans les médias

  • Réécouter l’émission avec Andréas Becker, auteur de Nébuleuses, sur Aligre.fm, c’est ici !

    13 décembre 2013

  • "Pour les fêtes des lectures palpitantes et originales"

    L’Humanité - le 10 décembre 2013 - Lougous Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    10 décembre 2013

    Dans les médias

  • Penser à ne pas voir de Jacques Derrida

    Radio Libertaire - Artracaills

    9 décembre 2013

    Dans les médias

  • Mythologie

    La Revue des professeurs de lettres - NRP Lettres Collège - Novembre 2013 - Lougous Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    9 décembre 2013

    " À proposer en extraits en 6è, pour l’étude de la mythologie, et en 5è, pour présenter les sources de la matière de Bretagne."

    Dans les médias

  • "Sympathy for the Devil"

    Arts Magazine - Janvier 2014 - L’Enfer d’Hugo Lacroix

    6 décembre 2013

    Dans les médias

    Arts Magazine - page 1 Arts Magazine - page 2
  • "Un petit bonheur"

    Zone Critique, sur Francis de Miomandre

    6 décembre 2013

    « En 1908, à l’âge seulement de 28 ans, Francis de Miomandre remporte le prix Goncourt pour son roman Écrit sur de l’eau, tombé après la seconde guerre mondiale dans les oubliettes de la littérature, et que Éditions de la Différence viennent de rééditer. Un délicieux traité de dandysme et de légèreté, à mettre entre toutes les mains. »

    Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous.

  • "Un des poètes les plus importants d’Amérique latine du XXe siècle

    L’Humanité Supplément - le 5 décembre 2013 - Gonzalos Rojas auteur de "Nous sommes un autre soleil", coll. Orphée

    5 décembre 2013

    Dans les médias

  • Miomandre sauvé des eaux

    Le Figaro Littéraire - le 5 décembre 2013

    5 décembre 2013

    Dans les médias

  • "Dans la série des cadeaux de Noël..." Lougous Longue-Main de Jean-Paul Savignac

    L’Alamblog, le 03 décembre 2013

    4 décembre 2013

    Dans les médias

  • Le Fantôme amoureux

    Télé Magazine, du 7 au 13 décembre 2013

    3 décembre 2013

    Dans les médias

  • "101 rue Condorcet - Clamart" par Simon-Pierre Hamelin

    Téléssone, la télé de l’Essonne - Essonne en Auteur - Novembre 2013

    2 décembre 2013

    Pour visionner l’émission consacrée à Simon-Pierre Hamelin auteur de 101 rue Condorcet, Clamart , cliquez sur le lien ci-après.

  • Sympathies pour les enfers

    Marianne 23/29 novembre 2013 sur le livre L’Enfer d’Hugo Lacroix

    2 décembre 2013

    Dans les médias

  • "C’est presque un destin antique"

    Metro (Belgique), le 25 novembre 2013, entretien avec Tom Lanoye

    25 novembre 2013

    Dans les médias

  • Il n’est pas fou, ce Gaulois

    Livres Hebdo, le 08 novembre 2013 - Avant-portrait sur Jean-Paul Savignac auteur de "Lougous, Longue-main"

    8 novembre 2013

    Dans les médias

  • Dans l’atelier de Miquel Barcelo - France Inter

    21 juin 2013

    À écouter d’urgence en cliquant ici.

    Elsa Daynac a rencontré dans son atelier Miquel Barcelo pour un portrait à l’eau de javel pour évoquer "Une nuit sur le mont chauve" aux éditions la différence livre de Miquel barcelo et Michel Butor. On retrouve dans ce livre-objet exceptionnel des poèmes de Michel Butor qui répondent aux peintures originales à l’eau de Javel et au gesso de Miquel Barceló.

  • Sandrine Charlemagne présente son livre sur la chaîne Berbère Télé à l’occasion du Salon du Livre Berbère.

    12 avril 2013

  • Serge Delaive interviewé pour l’émission "Détours" sur la RTS

    18 mars 2013

    Écoutez l’interview de Serge Delaive, auteur de "Carnet de Corée", dans l’émission "Détours" sur la RTS.

  • Salim Jay : "Mission sur le Yang-tse", de Benoît Virole

    6 mars 2013

    Cette semaine, Salim Jay présente le second roman de Benoît Virole, Mission sur le Yang-tse. En marge de son activité de psychanalyste et d’essayiste, Benoît Virole consacre une grande part de son temps à la littérature.

  • Patricia Cottron-Daubigné sur France 2 dans "Des mots de minuit"

    4 mars 2013

    • Regardez en "replay" l’émission du 27 février Des mots de minuit sur France 2 présentée par Philippe Lefait. Patricia Cottron-Daubignée y parle de son livre Croquis-démolition. À ne pas manquer !

    Dans les médias

  • Peter Adam à l’exposition Eileen Gray, Centre G.Pompidou - jusqu’au 20 mai 2013

    4 mars 2013

    Peter Adam, auteur de Eileen Gray, sa vie, son œuvre, paru aux Éditions de la Différence, et ami intime de l’artiste de son vivant, nous parle avec une émotion non dissimulée de l’exposition consacrée à Eileen Gray au centre Pompidou, de l’œuvre de la grande dame du design, et retrace des fragments de sa vie contenus dans son livre.

  • Salim Jay : "Mon pays étranger" de Sandrine Charlemagne

    20 février 2013

    L’écrivain et journaliste Salim Jay, chaque mardi, propose une critique et une lecture d’une nouveauté ou d’un titre du fonds. Cette semaine, (re)découvrez le livre de Sandrine Charlemagne, "Mon pays étranger", le récit de voyage d’une femme en quête de son identité.

  • Interview de Jaloul Ayed par Claude Mineraud

    19 février 2013

    Jaloul Ayed, auteur de l’essai politique Tunisie, la route des jasmins publié cette année aux Éditions de la Différence, a été durant un an le ministre des Finances des deux gouvernements de transition qui ont suivi la chute de Ben Ali. Il est ici interviewé par Claude Mineraud, président de la maison d’édition.

  • Les Éditions de la Différence continuent d’innover.

    14 février 2013

    Cette semaine, la première vidéo haute définition signée La Différence est mise en ligne sur YouTube.

    L’écrivain et journaliste Salim Jay, chaque mardi, proposera une critique et une lecture d’une nouveauté ou d’un titre du fonds. La première chronique recense le roman d’Anna Luisa Pignatelli, Le Lac indigène, qui, en filigrane de son récit, évoque et dénonce les généraux et policiers qui se sont rendus coupables de l’extermination des Indiens du Guatemala. Salim Jay met en parallèle cet ouvrage et une actualité des plus brûlantes, puisqu’il s’agit du procès en cours de l’ancien dictateur Efrain Rios Montt.

    En plus de ces chroniques, La Différence, au gré des événements, réalisera régulièrement des interviews d’auteurs. À l’occasion de l’inauguration de l’exposition Eileen Gray au centre Pompidou, Peter Adam, auteur de Eileen Gray, sa vie, son œuvre et ami intime de l’artiste, s’exprimera, au sein-même de l’exposition, sur des aspects peu connus de son travail, à savoir ses œuvres picturales.

    Bientôt également, sera diffusée l’interview par Claude Mineraud, président de la maison d’édition, de Jaloul Ayed, ancien ministre des Finances des deux gouvernements de transition tunisiens qui ont suivi la chute de Ben Ali. Au cours de cette interview, Jaloul Ayed évoque les réformes de structure qu’il préconise dans son ouvrage Tunisie, la route des jasmins, que vient de publier La Différence dans sa collection politique.

    Toutes ces vidéos sont tournées avec un appareil Canon EOS 7D. Elles sont réalisées, produites et mises en ligne dans les locaux des Éditions de la Différence par les deux chargées de communication, Audrey Le-Roy et Claire Hamard, nouvellement arrivées dans la maison.

    Les films seront disponibles sur YouTube, qui accueillera prochainement La Différence TV, une nouvelle chaîne consacrée à leur diffusion, mais aussi sur Dailymotion et Viméo. Ces films seront relayés par le site Internet de La Différence ainsi que par sa page Facebook.

  • Andréas Becker dans « Tambour battant » sur Cinaps TV

    Antoine Spire - Tambour battant - Cinaps TV - 18 Janvier 2013 à 22h30

    18 janvier 2013

    Retrouvez Andréas Becker sur Cinaps TV, le vendredi 18 janvier à 22h30. Celui-ci sera reçu par Antoine Spire dans son émission « Tambour battant ».

    Plus d’informations sur le site de Cinaps TV.

  • Petit branleur du Plat pays

    Catherine Simon, Le Monde des livres, le 18 janvier 2013

    18 janvier 2013

    « Un roman complet, en somme, à l’image de l’écrivain, quinquagénaire éclectique, homme de théâtre, lauréat de prix littéraires ».

    Dans les médias

  • Michel Butor dans « Des clics et des claques »

    Bérangère Bonte - Des clics et des claques - Europe 1 - 16 Janvier 2013 à 21 h

    16 janvier 2013

    Le 16 Janvier à 21 h, retrouvez Michel Butor dans l’émission de Bérangère Bonte sur Europe 1, Des clics et des claques, dont il sera l’invité.

    Plus d’informations sur le site de l’émission.

  • Misère de l’esthétique

    Bruno de Cessole, Valeurs actuelles, le 10 janvier 2013

    10 janvier 2013

    « Avec le sens de la formule frappante qui est le sien, l’auteur du Temps des avant-gardes dresse ce constat désolé : "Alors que l’art avait pour vocation de nous délivrer de l’Histoire, l’histoire contemporaine est devenue le mauvais rêve de l’art." » .

  • Jean-Louis Marçot analyse les alibis idéologiques de l’entreprise coloniale française.

    Denis Sieffert, Politis, le 10 janvier 2013

    10 janvier 2013

    « Le mérite de l’ouvrage de Jean-Louis Marçot, outre la richesse de sa documentation, est de souligner que l’idéologie de la gauche colonialiste n’était pas seulement, comme on le croit généralement, le produit monolithique du républicanisme façon IIIe République, mais le résultat d’un vaste consensus où se mêlaient utopies et justifications économiques et culturelles ».

  • « Les Boîtes en carton » a influencé homos et hétéros. Il est enfin traduit.

    Béatrice Delvaux, Le Soir, le 10 janvier 2013

    10 janvier 2013

    « Les Boîtes en carton ont fait de Tom Lanoye, dès leur sortie, un auteur populaire. Ce best-seller tonitruant est considéré comme l’un des romans contemporains les plus émouvants [...] ».

  • Eileen Gray

    Mémoire des Arts, le 8 janvier 2013

    8 janvier 2013

    « Pour redécouvrir un être exceptionnel... »

  • Un grand Tom Lanoye pour la rentrée littéraire

    Guy Duplat, La Libre Belgique, le 7 janvier 2013

    7 janvier 2013

    « L’événement de cette rentrée date pourtant de 1991, un roman formidable ».

  • Peter Adam & Jean Clair dans les Rendez-vous de la Différence

    Les Rendez-vous de la Différence - Aligre FM / 93.1 - 6 Janvier 2013 de 11 h à 13 h

    6 janvier 2013

    Retrouvez Peter Adam, auteur de « Eileen Gray, sa vie, son œuvre », et Jean Clair, auteur de « Le Temps des avant-gardes » dans les Rendez-vous de la Différence, le dimanche 6 janvier 2013 de 11 h à 13 h, sur Aligre FM – 93.1.

    Plus d’informations sur le site de Aligre FM.

  • Jean Clair sur KTO

    VIP - KTO - 6 Janvier 2013

    5 janvier 2013

    Jean Clair sera le samedi 5 janvier, à 20h30, l’invité sur KTO TV de Emmanuelle Dancourt dans son émission « V.I.P. » Visages Inattendus de Personnalités.

    Plus d’informations sur le site de KTO TV.

  • Hélène Cixous, l’écriture ailée

    Lorette Coen, Le Temps, 5 janvier 2013

    5 janvier 2013

    « Hélène Cixous ne quitte jamais l’actualité du livre. À raison d’une publication par an, mais souvent deux ou plus, une œuvre imposante s’est constituée ; depuis le premier recueil, Le Prénom de Dieu, paru en 1967, un auteur d’importance majeure est advenu. Son dernier ouvrage, sorti il y a peu, vibre dès le titre, Luc Tuymans. Relevé de la mort. Sans hasard, le nom des Éditions de la Différence, celui de la collection La Vue, le texte introduisent le lecteur auprès d’elle immédiatement ».

  • « Les Boîtes en carton », ou le coming-out de Tom Lanoye

    Annabelle Hautecontre, livre.expeert.com, le 4 janvier 2013

    4 janvier 2013

  • Voix de l’âme

    Julie Coutu, Le matricule des anges, janvier 2013

    1er janvier 2013

    « Réédition du beau livre des mémoires de l’Uruguayen Edouardo Galeano, exilé des dictatures, entrelaçant histoire et poésie ».

  • « Réclusion à perpétuité » de Nicola Valentino

    Franck Mannoni, Le Matricule des Anges, Janvier 2013

    1er janvier 2013

    « Dans cet enfer, la création préserve de la folie. Beaucoup peignent ou écrivent, souvent des poèmes [...]. Pour Nicola Valentino, la perpétuité se pense indépendamment du crime commis. Seule doit demeurer cette exigence morale : la peine est-elle humaine ? »

  • Le temps conté

    Svent Ortoli - Philosophie magazine - Janvier/ Février 2013

    1er janvier 2013

    Retrouvez dans le Philosophie magazine de Janvier/ Février 2013 un long et passionnant entretien de Sven Ortoli avec Michel Butor.

    « À partir de l’oubli, de l’Histoire collective et des histoires personnelles, de Saint-Simon et des Mille et une Nuits, l’écrivain Michel Butor nous parle du temps et de son traitement dans l’oeuvre de Proust. Entretien avec l’auteur de l’Emploi du temps. »

    Dans les médias

  • Relevé de la mort dans le sélection de fin d’année de la Quinzaine littéraire

    Georges Raillard - La Quinzaine littéraire - 15/31 décembre 2012

    31 décembre 2012

    « Elle fait le récit de cette rencontre dans le livre publié en même temps que le volume d’images du peintre : “Aujourd’hui (4 septembre 2011) je pense qu’il pense. II m’est venu a l’idée que mon intérêt pour cette œuvre fut éveille, est entretenu, par le travail de la pensée qui s’y montre avec force. Tuymans rumine. II rumine comme une vache nietzschéenne. Comme un lutteur de lutte gréco-romaine, je le vois ruminer comme un tauromaque, un toréador qui aurait pour taureau un minotaure. II ne s’agit pas d’abattre le sujet mais de le prévoir, de déchiffrer ses secrets, et ensuite, de l’étreindre”. »

  • Un roman d’Andréas Becker éclairé par la lecture de Günther Anders

    Salim Jay - Le Soir – Échos - 24 décembre 2012

    24 décembre 2012

    « Les romans vont et viennent, lus ou pas, comme des individus noyés dans la foule, exhumés ou pas, menacés par l’indifférence ou propulsés dans l’aire du soupçon à laquelle une surexposition publicitaire les destine. »

    Retrouvez sur le site « Le Soir – Échos » un article de Salim Jay, qui choisit dans sa tribune de s’attarder sur « L’Effrayable  » d’Andréas Becker.

  • Jean-Louis Marçot dans les Courriels du Monde

    Le Monde - 21 Décembre 2012

    21 décembre 2012

    Le Monde publie dans son courrier (électronique) des lecteur une missive très judicieuse de M. Jean Boraud qui conseille la lecture de « Comment est née l’Algérie française » de Jean-Louis Marçot.

    Dans les médias

  • La collection Orphée est revenue des enfers

    Jean-Claude Vantroyen, Le Soir, 21 décembre 2012

    21 décembre 2012

    « Orphée est revenu des enfers. C’est une excellente nouvelle. D’abord parce que de nouveaux titres sont sortis. [...] Et 2013 verra la publication d’œuvres du Polonais Aleksander Wat et du Roumain Tudor Arghezi. Ensuite parce que tous les titres précédents sont à nouveau disponibles. [...] »

    Dans les médias

  • Quatrième prix des lecteurs Notre Temps

    J. M. Ulmann - Notre Temps

    12 décembre 2012

    L’Effrayable, « à la fois effroyable et effrayant [...] monologue de la pensionnaire d’un asile psychiatrique [qui] révulse avant de fasciner », fait partie des sept livres « sélectionnés pour concourir au Prix des lecteurs organisé par Notre Temps. »
    « ll s’agit, comme le stipule le règlement, de premières œuvres de fiction écrites par des auteurs de plus de 50 ans et publiées. Le jury délibérera début février, à Paris, à la Société des gens de Lettres. Vous découvrirez bientôt le lauréat. »

    Dans les médias

  • Deux livres pour éclairer les aventures picturales de Fouad Bellamine et Luc Tuymans

    Salim Jay - Le Soir – Échos - 10 décembre 2012

    10 décembre 2012

    « Pour qui aime la peinture, rien de plus émouvant que le premier tableau devant lequel un peintre dit être resté en admiration. « Un tableau qui m’a énormément frappé, confiait Luc Tuymans à J.P. Jungo, aujourd’hui encore je le trouve très impressionnant, c’est le Portrait des époux Arnolfini de Jean van Eyck. (…) Avec lui, on voit aussi poindre l’idée de l’artiste en tant qu’individu qui se positionne dans le monde qu’il peint. La notion d’universalité de la peinture s’est formée là ». Une rencontre à l’initiative d’Harry Jancovici entre le peintre flamand Luc Tuymans et la romancière et essayiste Hélène Cixous nous vaut une lecture illustrée des œuvres de l’artiste qui en offre une exploration intense. »

    Retrouvez sur le site du quotidien « Le Soir – Échos » un article de Salim Jay qui traite de Fouad Bellamine et Luc Tuymans.

    Dans les médias

  • « C’est parti pour le Prix Jeune Mousquetaire »

    La Dépêche du Midi - 8 décembre 2012

    8 décembre 2012

    « Jeudi 29 novembre, beaucoup de monde était présent à la salle d’animation de Nogaro pour participer au lancement de la huitième édition de ce prix littéraire, organisé par la junior association “Un livre dans la poche”, qui récompense un premier roman. »

    Parmi les cinq livres en lice... L’Effrayable d’Andréas Becker !

    Dans les médias

  • « Bel ami » : Tom Lanoye dans Livres Hebdo

    Jean-Claude Perrier - Livres Hebdo - 7 Décembre 2012

    7 décembre 2012

    Livres Hebdo publie une critique du roman de Tom Lanoye, Les Boîtes en carton, à paraître le 3 janvier.

    « Les Boîtes en carton est le roman autobiographique qui fit connaître dans sa région, la Flandre belge, l’écrivain Tom Lanoye, devenu célèbre depuis, y compris pour son côté “sulfureux”. Non seulement il est ouvertement gay dans un pays profondément conservateur et catholique, mais il milite contre les menées séparatistes suicidaires de l’extrême droite flamande, ainsi que pour la mixité sociale à Johannesburg, en Afrique du Sud, où il passe la moitié de son temps. »

    Dans les médias

  • « Une nuit sur le mont Chauve » dans la sélection de Noël de Télérama

    Télérama - 1/7 Décembre 2012

    7 décembre 2012

    Parmi la sélection de livres que propose Télérama pour Noël, on retrouvera Une nuit sur le mont Chauve de Michel Butor et Miquel Barceló.

    « Imprimés sur fond noir, soixante-douze poèmes de l’écrivain accompagnent les gouaches de l’Espagnol : diables, fantômes et squelettes main dans la main, sarabande de corps liquides, labiles et lumineux. »

    Dans les médias

  • « Photographie et croyance » sélectionné par Photo pour Noël

    7 décembre 2012

    L’essai de Daniel Grojnowski figure parmi les titres choisis pour le fêtes par le mensuel Photo.

    « Parce qu’elle “est”, la photographie est témoignage. »

    Dans les médias

  • Poésie : trois géants se croisent

    Thierry Clermont - Le Figaro littéraire - 6 Décembre 2012

    7 décembre 2012

    Le Figaro littéraire se fait l’écho de la présence de Michel Butor, ainsi que de Charles Juliet et Franck Venaille, du 17 au 20 janvier à la Maison de la poésie de Paris.

    « La Maison de la poésie de Paris organise des rencontres hors du commun entre et avec trois poètes nés entre 1926 et 1936 : Michel Butor, Charles Juliet et Franck Venaille. Baptisées “Les Géants”, ces manifestations auront lieu du 17 au 20 janvier. [...] Au menu : lectures, récitals, entretiens... »

    Dans les médias

  • « La mode, je n’aime pas beaucoup » – Eileen Gray, par Peter Adam

    Peter Adam - Actualitté - 6 décembre 2012

    6 décembre 2012

    « À l’occasion de la publication de Eileen Gray, sa vie, son œuvre, les Éditions de la Différence donnent cette semaine la parole à l’auteur de cette biographie, Peter Adam, ancien journaliste de la BBC et réalisateur de documentaire. Il eut le privilège de côtoyer cette grande figure du design et de l’architecture tout au long des quinze dernières années de sa vie. Cette longue intimité permet aujourd’hui à Peter Adam de retracer le destin de cette femme singulière, en accord avec l’esprit de son temps en même temps qu’en butte avec ses contemporains. »

    Retrouvez la tribune des éditions de la Différence sur Actualitté.

  • Michel Butor dans « Du jour au lendemain »

    Alain Veinstein - France Culture - mardi 4 décembre 2012 - de minuit à 0 h 35

    4 décembre 2012

    Alain Veinstein recevra Michel Butor dans « Du jour au lendemain » sur France Culture le mardi 4 décembre 2012, de minuit à 00 h 35.

    Retrouvez l’émission sur le site internet de France Culture.

    Dans les médias

  • « Parcours poétique » de Rubén Darío, le « prince des lettres castillanes »

    Élodie Blain - Le Salon littéraire - 2 décembre 2012

    2 décembre 2012

    À lire sur le site Salon littéraire, un article d’Élodie Blain à propos de « Parcours poétique » de Rubén Dario.

    « Au devant d’un simple recueil il s’agit là d’un hommage au célèbre poète nicaraguayen Rubén Darío. Traduit et présenté par Jean-Luc Lacarrière, spécialiste de la langue mexicaine grâce à ses nombreuses traductions d’auteurs du pays de Quetzalcóatl. Le lien entre auteur et traducteur n’est donc pas si éloigné puisqu’ils puisent tous deux leurs sources dans la culture mésoaméricaine. »

    Dans les médias

  • « Waterloo » de Claude Michel Cluny dans « Lectures »

    Christopher Gérard - Lectures - Novembre/Décembre 2012

    1er décembre 2012

    « Claude Michel Cluny, sans doute l’un des plus grands poètes français, a relevé avec brio le défi lancé par La Différence, qui, dans sa nouvelle collection Mythologie des lieux, demande à un écrivain de se pencher, qui sur Alésia, qui sur la Tour Eiffel. ll a choisi Waterloo, là où le sort de l’Europe se joua en juin 1815. Avec autant de lucidité dans l’analyse que de clarté dans l’expression, Cluny oppose “l’autocrate sans foi ni loi” aux tenants de l’équilibre continental, un temps garanti par le Traité de Westphalie (1648) et rétabli pour un siècle par le Traité de Vienne. Pour l’arrêter, Wellington, un Irlandais né en 1769, comme le Corse. Deux hommes issus de la périphérie, qui s’affrontent au centre, dans ces Pays-Bas qui sont le tombeau des tentatives d’hégémonie continentale. Le Duc impose à l’Empereur et le champ de bataille et l’ordre des opérations. Pour évoquer ces combats, Cluny use d’un étincelant sens de la formule tout en faisant appel aux témoignages de l’époque comme aux commentaires des historiens, de Pirenne à Tulard... et des écrivains, de Custine à Morand. Souvent peu connues, les illustrations viennent mettre en valeur un texte d’une stimulante originalité. »

    Dans les médias

  • Rencontre avec l’Effrayable

    Ghislain Annetta - Le Courrier cauchois - 30 Novembre 2012 -

    30 novembre 2012

    Le Courrier cauchois se fait l’écho de la belle initiative de Pascal Cottin – l’association « Caractères d’expressions », qui organise des cafés littéraires itinérants – et offre à ses lecteur un entretien avec Andréas Becker, qui est son invité à Bolbec, le 30 novembre 2012.

    « Le premier roman de l’auteur allemand ne laisse pas indifférent. Certains le ferment au bout de quelques pages, d’autres s’y plongent sans modération. »

    Dans les médias

  • « Les Trois Châteaux » dans le Figaro littéraire

    Françoise Dargent - Le Figaro littéraire - 29 Novembre 2012

    29 novembre 2012

    On parle de Michel Butor et de son conte pour enfants dans Le Figaro littéraire :

    « Cet automne, deux maîtres américains du thriller pour adultes, Harlan Coben et John Grishara, publient un roman pour les adolescents, Daniel Pennac, lui, se penche sur les plus petits avec l’histoire d’Ernest et Célestine, tandis que le Suédois Henning Mankell dévoile sa face tendre dans un livre publié au Seuil Jeunesse. Michel Butor enfin est prêt à en découdre avec les plus petits et leur offre, à quatre vingt six ans, un conte dans une nouvelle collection jeunesse aux Éditions de la Différence. »

    Dans les médias

  • Danser dans le noir

    Noémie Sudre - Le Magazine Littéraire - 29 Novembre 2012

    29 novembre 2012

    Le Magazine littéraire se fait l’écho de la publication de « Une nuit sur le mont Chauve » de Michel Butor & Miquel Barceló, « bestiaire qui auréole et ronge le papier ».

    Dans les médias

  • Microdurées, « le temps et l’espace ne sont plus ce qu’ils étaient »

    Jacques Bellefroid - Actualitté - 29 novembre 2012

    29 novembre 2012

    Cette semaine, la tribune de la Différence sur le site Actualitté est signée Jacques Bellefroid et consacrée à l’ouvrage de Georges Sebbag, Microdurées.

    « Les Éditions de la Différence vous proposent aujourd’hui un texte de Jacques Bellefroid, à l’occasion de la publication d’un essai de Georges Sebbag, Microdurées. L’écrivain, professeur de philosophie et surréaliste notoire livre ici un texte sur la modernité, relevé et drôle, d’après Jacques Bellefroid. »

  • Andréas Becker dans « Le Carnet d’or » : Page 59 – Folie

    Augustin Trapenard – Le Carnet d’or – France Culture – Samedi 1er Décembre 2012 – de 17 h à 18 h

    29 novembre 2012

    Stéphane Zagdanski, l’auteur de « Chaos brûlant », publié au seuil, Luc Lang, l’auteur de « Mother  », publié chez Stock, et Andréas Becker, l’auteur de « L’Effrayable  », aux éditions de la Différence, étaient samedi premier décembre les invités de l’émission « Le Carnet d’or » d’Augustin Trapenard sur France Culture.

    L’émission, consacrée au thème de la folie, est à podcaster et réécouter sur le site internet de France Culture.

  • La Différence dans l’agenda de Télérama

    28 novembre 2012

    Télérama rappelle la présence d’Andréas Becker dans « Le Carnet d’or » d’Augustin Trapenard, sur France Culture ce samedi à 17 heures, et celle de Michel Butor dans « Du jour au lendemain », toujours sur France Culture, ce lundi à minuit.

    Dans les médias

  • Michel Butor dans « Des mots de minuit »

    Philippe Lefait - Des mots de minuit - 28 novembre 2012

    28 novembre 2012

    Michel Butor était le 28 novembre dans l’émission de Philippe Lefait, « Des mots de minuit », sur France 2.

    Retrouvez en ligne la vidéo de l’émission.

  • [PODCASTS] Michel Butor sur France Inter & France Culture

    François Busnel - France Inter / Laurent Goumarre - France Culture – 27 Novembre 2012

    27 novembre 2012

    Retrouvez sur le site de France Inter le podcast du Grand Entretien de François Busnel, dont Michel Butor était l’invité le 27 novembre à 17 heures :

    Le Grand Entretien, de François Busnel.

    Ainsi que, sur France Culture, le podcast du Rendez-vous de Laurent Goumarre, dont Michel Butor était l’invité le 27 novembre... à 19 heures :

    Le Rendez-vous de Laurent Goumarre.

    Dans les médias

  • [VIDÉO] Michel Butor sur France Musique

    Christophe Bourseiller - France Musique - 27 Novembre 2012

    27 novembre 2012

    Michel Butor était l’invité le 27 novembre de la Matinale de France Musique pour parler de trois de ses derniers livres, « Une nuit sur le mont Chauve », « Conversation sur le temps » et « Les Trois châteaux », publiés aux éditions de La Différence.


    Une vidéo de France Musique

    Retrouvez aussi le podcast sur le site de France Musique.

  • [Podcast] Michel Butor sur France Musique pour la Matinale de Christophe Bourseiller

    Christophe Bourseiller - France Musique - 27 Novembre 2012

    27 novembre 2012

    « Le poète et écrivain Michel Butor, qui publie le recueil de poèmes Une nuit sur le Mont Chauve, le livre d’entretiens Conversation sur le temps, le conte pour enfants Les Trois châteaux, aux éditions La Différence, ainsi que le disque de jazz Le Long de la plage  » était sur France Musique le mardi 27 novembre 2012 pour la Matinale de Christophe Bourseiller.

    Retrouvez le Podcast de l’émission sur le site de France Musique.

    Dans les médias

  • Comment est née l’Algérie française...

    Henri Cazales - Radio-Association 100.7 - 26 Novembre 2012

    26 novembre 2012

    Retrouvez sur le blog de Radio Association, hébergé par 20 minutes, un article d’Henri Cazales à propos du livre de Jean-Louis Marçot, « Comment est née l’Algérie française ».
    « Dans un pavé de près d’un millier de pages paru aux Editions de la Différence, Jean-Louis Marçot, chercheur indépendant et philosophe nous narre les vingt premières années de la présence française en Algérie. Deux décennies seulement décrites dans ce volumineux essai, cela suffit à dire la densité de l’analyse et la qualité des arguments proposés... [...] L’intérêt majeur de l’ouvrage et sa particularité résident dans le parallèle établi entre la mise en place de la colonisation de peuplement et l’évolution de la société française, en particulier du mouvement socialiste dans toute sa diversité, et dans toutes ses contradictions. »

    Retrouvez l’article en intégralité sur le blog de Radio Association.

    Dans les médias

  • Andréas Becker à Bolbec

    Les Informations dieppoises – 23 novembre 2012

    23 novembre 2012

    Le quotidien Les Informations dieppoises annonçait, dans son édition du vendredi 23 novembre dernier, la rencontre-signature avec Andréas Becker à Bolbec le vendredi 30 novembre prochain.

    Dans les médias

  • Yun Sun Limet sur RFI

    Yasmine Chouaki - En sol majeur - RFI - Jeudi 22 Novembre 2012 - de 11 h à 12 h

    22 novembre 2012

    Yasmine Chouaki a reçu Yun Sun Limet le jeudi 22 novembre dans « En sol majeur » sur RFI.

    Retrouvez l’émission en podcast sur le site de RFI.

    Dans les médias

    RFI-En Sol majeur
  • Le Temps des avant-gardes, Préface

    Jean Clair - Actualitté - Jeudi 22 novembre 2012

    22 novembre 2012

    Les Éditions de la Différence propose, cette semaine sur ActuaLitté, de découvrir en avant-première les premières pages de la préface du Temps des avant-gardes de Jean Clair, une sélection de ses chroniques parues entre 1968 et 1978.

    Retrouvez la tribune de Jean Clair sur Actualitté.

  • Le retour d’Orphée

    Alain FREIXE - Le Patriote - 16/22 Novembre 2012

    22 novembre 2012

    Dans Le Patriote, retrouvez un article de Alain Freixe, qui chronique le retour de la collection Orphée :

    « Orphée revient. Orphée est revenu. ll a changé de tête. Après celle que lui avait prêtée Arman puis Julio Pomar, c’est aujourd’hui Milos Sobaïc qui rend cette collection de poesie à nulle autre pareille, visible. Fondée en 1989 aux éditions de la Différence par Claude Michel Cluny – saluons au passage la publication du premier tome de son Œuvre poétique qui regroupe les textes publiés entre les annees 60 et 80 – elle avait dû s’interrompre en 1998. Se plier aux lois du Marché. 30 à 40 volumes chaque année, c’était folie selon elles !
    Un temps seulement, s’il vous plaît ! »

    Dans les médias

  • Les mots dits d’Andréas Becker

    Pascal Cottin - http://lelibreerre.unblog.fr - 20 Novembre 2012

    20 novembre 2012

    Pascal Cottin publie sur son nouveau blog lelibreerre.unblog.fr un article très intéressant sur sa plongée dans « L’Effrayable ».

    « J’ai continué la lecture et alors, un revirement total s’est effectué ; j’ai vite senti le rythme Beckerien s’imprimant en moi et l’histoire s’est incrustée poussée par une langue brute et terrible. J’ai été happé par le récit.

    Lorsque j’ai posé le livre, le titre résumait son contenu : Effrayable !

    Il m’a fallu une bonne semaine, je continuais mes lectures, avant que je me décide à le relire. Mais là, tout haut. Et ce fut une révélation. Une langue extraordinaire créait des mots sur les maux. Je découvrais alors que la première lecture n’avait été qu’initiation. Il me semblait à certains moments vivre les tragédies décrites non pas par l’auteur mais par l’écrivain. Je sis sorti de cette voix haute abasourdi. »

    Retrouvez l’article en entier sur le blog de Pascal Cottin. N’oubliez pas qu’il recevra Andréas Becker à Bolbec le vendredi 30 novembre !

  • « L’Effrayable » sur l’Alexipharmaque

    Frédéric Chambe - http://lantidote.hautetfort.com - 20 Novembre 2012

    20 novembre 2012

    Frédéric Chambe publie sur son blog Alexipharmaque une critique de « L’Effrayable », que l’on ne peut que vous inviter à lire tant elle se révèle fine et intelligente.

    « La dilution des JE, l’osmose des OÙ, le chaos des QUOI, l’interchangeabilité des COMMENT et des QUI, tout ça nous pose en fin de compte l’infernale question du POURQUOI. »

    Retrouvez au plus vite la critique de Frédéric Chambe sur l’Alexipharmaque.

  • Quand l’écrivain Michel Butor évoque le temps et ses repères

    La Voix du nord - 20 Novembre 2012

    20 novembre 2012

    La Voix du nord gratifie ses lecteurs d’un très bel article à propos de la présence de Michel Butor à Lille, à l’occasion du festival « Cité Philo ».

    « Michel Butor est né à Mons-en-Baroeul en 1926. Bien que globe-trotter impénitent, pendant huit décennies il n’était pratiquement plus revenu dans la région ! Il y a deux ans, il a redécouvert sa maison natale de la rue du Général-dé Gaulle. À l’occasion de Cité Philo, qui se déroule tout ce mois de novembre et dont il est l’invité d’honneur, le voici de retour dans la métropole lilloise pour la troisième fois en très peu de temps. »

    Dans les médias

  • Yun Sun Limet réinvente l’absent

    Pierre Maury - Le Soir - 9 Novembre 2012

    16 novembre 2012

    Dans les pages livres du journal belge Le Soir, on retrouve Yun Sun Limet et son livre « Joseph » ; Yun Sun Limet dont on rappelle qu’elle fait partie des cinq derniers finalistes qui prétendent encore au prix Rossel...

    Dans les médias

  • « Nous sommes encore dans l’enfance de la littérature »

    Jean-Marie Dinh - César - 15 Novembre 2012

    16 novembre 2012

    Michel Butor se livre à Jean-Marie Dinh dans les colonnes du mensuel César.
    L’occasion de parler – entre autres – de la fin des temps, du livre numérique, de Stravinski, et de la Chine.

    Dans les médias

  • Luc Tuymans dans les yeux d’Hélène Cixous

    É. Lo - Libération - 15 Novembre 2012

    15 novembre 2012

    Dans Libération, on retrouvera un article consacré à « Luc Tuymans, relevé de la mort » de Hélène Cixous, « écrivain et philosophe [qui] écrit par le même coup un traité général de peinture (et de poésie), rabattant mille tableaux sur ceux de Tuymans, mais aussi sa mère, l’enfant, la castration des oies et les visites à l’atelier du peintre. »

    Dans les médias

  • « Photographie et croyance » sur La Cause littéraire

    Matthieu Gosztola - La Cause littéraire - 15 Novembre 2012

    15 novembre 2012

    Matthieu Gosztola signe sur le site internet La Cause littéraire un article consacré à « Photographie et Croyance » de Daniel Grojnowski.

    Retrouvez l’article en intégralité sur le site internet de la Cause littéraire.

    Dans les médias

  • « Le Contraire de l’amour », « Mon Pays étranger » : deux histoires d’Algérie

    J.-P. Thibaudat - Rue89/ THEATRE ET BALAGAN - 15 Novembre 2012

    15 novembre 2012

    J.-P. Thibaudat signe sur son blog hébergé sur Rue89, « Théâtre et Balagan », un article consacré à « Le Contraire de l’amour » et « Mon Pays étranger », deux romans aux « titres [...] interchangeables ».

    « La violence, la négation commencent dans le nom imposé. C’est aussi ce que racontent ce spectacle inspiré d’un journal et ce roman au sous-bassement biographique. »

    Un article à retrouver en intégralité sur Rue89.

    Dans les médias

  • Voyage initiatique

    Monique Ayoun - Nouvel Obs Télé Ciné - 14 Novembre 2012

    14 novembre 2012

    Le Nouvel Obs critique dans ses colonnes Mon pays étranger de Sandrine Charlemagne, « bel ovni littéraire porté par la grâce ».

    Dans les médias

  • La peinturlire d’Hélène Cixous

    CORRESPONDANCES, LE BLOG LIVRES DE MARINE LANDROT - Télérama.fr - 13 Novembre 2012

    13 novembre 2012

    À lire : le billet de Marine Landrot sur son blog Télérama à propos de Luc Tuymans d’Hélène Cixous.

    « Ouvrir ces deux livres procure ces instants d’éternité dont chacun rêve par intermittence. »

    Retrouvez l’intégralité de l’article sur le blog de Marine Landrot.

    Dans les médias

  • [note de lecture] « Chant de Weyla et autres poèmes » d’Eduard Mörike sur Poezibao

    Alexis Pelletier - Poezibao - 12 Novembre 2012

    12 novembre 2012

    Le toujours excellent site internet Poezibao se fend d’une note de lecture à propos de « Chant de Weyla et autres poèmes » d’Eduard Mörike.

    « Celles et ceux qui ont l’habitude d’écouter des lieder connaissent le nom de Mörike qui inspira Schumann, Brahms et surtout Hugo Wolf. Connaître ainsi la poésie de Mörike, c’est la faire vivre à travers un regard merveilleux, celui de grands compositeurs mais aussi à travers des interprétations qui encadrent l’œuvre à différents niveaux : celui des compositeurs, celui des interprètes. L’œuvre de Mörike est plus riche de sens que les différents regards portés sur elle, fût-ce par des musiciens de génie. Le débat sur « parole et musique » reste infini. Heureusement. »

    Retrouvez l’article en intégralité sur Poezibao.

    Dans les médias

  • La constellation Michel Butor

    JMDH - La Marseillaise de l’Hérault - 11 NOVEMBRE 2012

    11 novembre 2012

    La Marseillaise se fait l’écho de la publication aux éditions de la Différence de Conversation sur le temps, « dans lequel l’auteur italien Carlo Ossola questionne Michel Butor sur les grands systèmes de temps qui se croisent dans son œuvre », ainsi que de « Une nuit sur le mont Chauve ».

    Dans les médias

  • « Joseph », de Yun Sun Limet, prétendant au prix Rossel

    Le Soir - Vendredi 9 Novembre 2012

    9 novembre 2012

    « Joseph », de Yun Sun Limet, fait partie des cinq prétendants au prix Rossel 2012. Le premier chapitre est à retrouver sur le site du journal « Le Soir ».

  • Jacques Izoard et la collection « Orphée » sont dans Le Coin de table

    Le Coin de table - Novembre 2012

    9 novembre 2012

    Dans « Le Coin de table » on parle ce trimestre-ci de la réédition des Œuvres complètes de Jacques Izoard ainsi que de la relance de la collection « Orphée  ».

    « Avec ce troisième volume s’achève la publication des poèmes de Jacques Izoard (1936-2008), l’un de ces poètes qui justifient la célèbre formule : « Belgique, terre de poètes ». Excellemment réunis et présentés par Gérald Prunelle, ces poèmes témoignent d’une grand fécondité littéraire, d’une sourde inquiétude aussi, et même du doute sur ce qu’il écrit chaque jour dans ses carnets, un doute que le lecteur n’aura pas : oui, il a bien été un vrai poète et ce gros recueil en témoigne, suite de courts poèmes souvent d’une grande force, vibrant d’images et d’échos. »

    Dans les médias

    Orphée dans Le Coin de table Jacques Izoard dans Le Coin de table
  • Les Éditions de la Différence dans Qantara

    Salim Jay - Qantara - Octobre 2012

    9 novembre 2012

    On parle beaucoup de « Mon pays étranger » dans le Qantara de ce trimestre : le livre de Sandrine Charlemagne, en plus d’être chroniqué parmi « les livres du trimestre », est au cœur d’un très bon article de Salim Jay qui le qualifie de « “reportage intérieur” en Algérie et entrelacs d’émotions intenses et de splendides rencontres ».

    Dans Qantara toujours, c’est de Comment est née l’Algérie française de Jean-Louis Marçot qu’il est aussi question, « lecture à rebours d’une histoire qui aime a séparer les “bons” et les “méchants” [et qui] éclaire d’un jour nouveau la genèse d’une doctrine coloniale qui se donna d’abord pour mission d’apporter ici la civilisation. » Et de conclure : « La chose a mal tourné, mais doit-on pour autant maudire ceux qui en portaient l’illusion fondatrice ? »

    Dans les médias

    Mon pays étranger Salim Jay sur « Mon pays étranger » Comment est née l'Algérie française
  • Les frères siamois

    Claude Mineraud - Politis - 8/14 Novembre 2012

    9 novembre 2012

    « Quelle différence déceler entre la droite et l’ensemble social-démocrate, sinon qu’ils composent le ventre mou d’un pays silencieux ? »

    Un tribune de Claude Mineraud, intitulée Les frères siamois, est à lire dans le Politis de cette semaine.

    Dans les médias

    Claude Mineraud – Les frères siamois
  • Hélène Cixous, peintre de l’outre-vie

    René de Ceccatty - L’HUMANITÉ SUPPLEMENT

    8 novembre 2012

    Dans le supplément livre de « L’Humanité », paru aujourd’hui, figure un très bel article de René de Ceccatty consacré à « Luc Tuymans. Relevé de la mort », intitulé : Hélène Cixous, peintre de l’outre-vie.

    « Dans son Relevé de la mort, Hélène Cixous met en application ce qu’elle donnait comme principe dans son recueil Peintures (Hermann, 2010) “Jamais devant un tableau, je ne me trouve en tram de disserter. Devant un tableau, je réagis. Soit je n’entends rien – je fais exprès d’utiliser le mot entendre –, je reste apathique, sans passion, je suis apassionnée, soit, au contraire, je suis profondément émue, je suis affectée et bien sûr je ne sais absolument pas pourquoi. C’est là que ma pensée commence à cheminer vers l’écriture.” »

    Dans les médias

    L'humanité - supplément
  • Andréas Becker sur RFI

    Pierre-Edouard Deldique - En sol majeur - RFI - Jeudi 8 Novembre 2012 - de 11 h à 12 h

    7 novembre 2012

    Pierre-Edouard Deldique a reçu Andréas Becker le jeudi 8 Novembre dans « En sol majeur » sur RFI.

    Retrouvez l’émission en podcast sur le site de RFI.

    Dans les médias

  • « Je suis la volonté absolue » dans Transfuge

    MAXIME BEY-ROZET - Transfuge - Novembre 2012

    7 novembre 2012

    « Klíma, c’est Chateaubriand qui aurait troqué son titre pour une bouteille d’alcool, Burroughs qui se pique de philosophie plutôt que d’héroïne. [...] [À] l’époque du moralisme mou, du “vivre ensemble” et de la “cohésion sociale”, Klíma incarne le triomphe de l’égoïsme, de la désertion permanente vers un Moi tout-puissant et de la transgression, comme ça, par principe. “Parmi les humains, le banditisme est la seule forme d’achat qui évite de se salir les mains.” Cela dit, lire Je suis la Volonté Absolue, c’est déjà délicieusement se salir les mains. »

    Dans les médias

    Transfuge
  • La citation de la semaine sur le blog de J.-M. Devésa

    J.-M. Devésa - jmdevesa.over-blog.com - 5 Novembre 2012

    5 novembre 2012

    La citation de la semaine sur le blog de Jean-Michel Devésa est extraite de Microdurées de Georges Sebbag :

    « Dans les années 1920, les surréalistes ont raconté leurs rêves, mais sans les interpréter. Ils ont ainsi rapporté, sans censure ni commentaire, des récits étranges, absurdes ou dérangeants. Auparavant, Freud avait jugé qu’il était indispensable, si l’on voulait aboutir à une interprétation, d’abord de traduire en mots la matière onirique, hallucinatoire et affective, visuelle et dramatique, puis de tronçonner le récit de rêve, tout en suscitant des associations auprès du rêveur. Il est à noter que les rêves des surréalistes ne ressemblent pas tout à fait à ceux de Freud ni de ses patients, comme si les poètes possédaient davantage l’art de transposer dans un récit leurs visions oniriques. Cette difficulté qu’il y a à rapporter un rêve, on la retrouve, et de manière encore plus aggravée, dans la relation que l’on peut faire d’un film. Les images oniriques, les durées filmiques, ainsi que les microdurées, ne semblent pas faites pour être traduites dans un langage articulé. Pour le dire d’un mot, les cinéastes ont réussi à adapter maints romans, les romanciers ne se sont pas trop hasardés à adapter des films. Il y a là un embarras indiquant peut-être que l’intelligence, même à l’aide de l’imagination, a du mal à légender ou décrypter un flot d’images ou un montage de durées. Le paradoxe est réel : d’un côté les individus du grand nombre intuitionnent des microdurées en veux-tu en voilà, et d’un autre côté ces mêmes chronophages ne disposent plus des mots qui conviennent pour décrire ce qui leur arrive. »

    Citation immédiatement suivie d’une invitation à se rendre à la librairie Mollat le lendemain :

    « Il est à noter et à retenir que Georges Sebbag présentera son livre, Microdurées, le lundi 10 décembre, à 18H00, à la Galerie MOLLAT (91 rue Porte-Dijeaux), à Bordeaux. J’invite mes lectrices/lecteurs à venir l’écouter.

    Le lendemain, il participera à mon séminaire "Approches critiques" (Master 1) au sein de mon université. »

    Retrouvez J.-M. Devésa sur son blog.

  • Une autre bataille pour Alésia

    PIERRE VALETTE - La Marseillaise - 4 Novembre 2012

    4 novembre 2012

    Pierre Valette dresse dans La Marseillaise du Gard un portrait de Jean-Pierre Picot, auteur d’un Dictionnaire de la Gaule paru aux éditions de la Différence. L’occasion de revenir sur son travail qui « depuis plusieurs années [vise] à percer les mystères du site gaulois ».

    Dans les médias

  • Les Souffrances du prince Sternenhoch dans LMDA

    Didier Garcia - Le Matricule des anges - Novembre 2012

    1er novembre 2012

    Un article a paru dans le Matricule des anges à propos des Souffrances du prince Sternenhoch de Ladislav Klima, signé Didier Garcia. Un article en demi teinte.
    Tout le monde peut se tromper. Même Didier Garcia.

    Dans les médias

  • Andréas Becker - Interview sur Le Rideau

    Dimitri Laurent - Le Rideau - 1 Novembre 2012

    1er novembre 2012

    Andréas Becker répond aux questions de Dimitri Laurent pour Le Rideau, site culturel.
    Un interview à retrouver sur www.lerideau.fr.



    À noter aussi une critique de L’Effrayable, « un formidable travail de création littéraire qui ne peut laisser indifférent », sur le blog de Dan.

  • Impressions sacrées

    Marion Rousset - Philosophie Magazine - Novembre 2012

    1er novembre 2012

    Photographie et Croyance de Daniel Grojnowski est chroniqué ce mois dans Philosophie Magazine :

    « Empreintes irréfutables, les photographies suscitent d’emblée l’adhésion du spectateur. C’est sur ce sentiment, cette croyance, que se penche Daniel Grojnowski dans cet essai qui explore de manière presque intuitive une énigme. Peu importe ici de savoir si les clichés sont bien des images “vraies”, l’auteur cherche plutôt à comprendre pourquoi on croît en leur vérité. Un épisode sert de canevas à sa méditation : celui du saint suaire de Turin qui, après avoir été photographié en 1898, laissa apparaître le corps et le visage d’un homme barbu “qu’on a interprète comme étant ceux de Jésus après sa crucifixion”. Toute photographie n’est-elle pas alors un objet de culte sur lequel on projette “ses souvenirs, ses rêveries, ses émotions, ses croyances” ? Une réflexion sur la place du sacré. »

    Dans les médias

  • Abdellatif Laâbi dans le CCP

    RENÉ NOEL - CCP CAHIER CRITIQUE DE POESIE - Second semestre 2012

    31 octobre 2012

    « La mort nous n’y sommes pas habitués : le sérieux, l’humour de cette saillie, Laâbi l’accorde à son corollaire, sachant que la vie reste la condition sine qua non de la mort. Ce qu’en poète parent de Heraclite il vérifie de sa propre chair résistant à la maladie, y trouvant, à travers l’effroi, une stimulation de son art poétique. Pas plus pour donner le change que par goût du paradoxe logique, niais en sismographe, témoin des dualités variées et inachevables des états du monde : nuits-jours, saisons, âges de la vie reliés aux histoires, à l’éternité, au cosmos. Tout corps doté de ses rythmes accordés à tous autres corps, la mort signant les étapes de générations, celles-ci les formes inouïes des espèces. Laâbi (ré-)invente ici son âme, prouve que loin de n’être qu’un art illustratif, la poésie incarne la vie imprévisible, toujours. Selon, avec une ironie de haut voltage que les ioniens auraient acclamée. »

    Dans les médias

  • La Différence dans les recommandations de La Quinzaine littéraire

    La Quinzaine littéraire - 13-31 Octobre 2012

    31 octobre 2012

    Carton plein pour La Différence dans les recommandations de la Quinzaine, avec pas moins de 5 ouvrages conseillés : Chant de Weyla et autres poèmes de Eduard Mörike et Ici mon désir est ma loi de Théophile de Viau, tous deux dans la collection Orphée, Je suis la volonté absolue et Les Souffrances du prince Sternenhoch de Ladislav Klíma, ainsi que Comment est née l’Algérie française de Jean Louis Marçot.

    Dans les médias

  • Jean-Luc Parant dans le CCP

    PHILIPPE DI MEO - CCP CAHIER CRITIQUE DE POESIE - Second semestre 2012

    31 octobre 2012

    « L’exergue du recueil met son lecteur de plain-pied avec la problématique caractérisée d’un poète saisi par le vertige de l’obsession : “Les yeux qui ne peuvent entrer en contact avec aucune autre matière que celle intouchable dans laquelle ils se projettent, sont le signe de notre existence solitaire, coupée de tout [...] et retranchée du reste du monde.” Le poème d’ouverture, Nos yeux voient tout, interroge une pulsion panoptique pour déplorer, dans le même temps, l’absence du “don” qui devrait l’accompagner. Car alors, “nos yeux nous dévoileraient tout”. Des attitudes mentales en découlent sous forme de désirs ardus : “Levons-nous / et sautons par-dessus tous les horizons”. Suivis et poursuivis par la “nuit”, nous sommes dans “la nuit installée tout autour de nous”. La circularité du propos, sanctionne l’étonnante adéquation d’une forme et d’un propos. Jusqu’au paradoxe d’une “vue” dérivée d’une “obscurité”. »

    Dans les médias

  • Daniel Grojnowski sur France Culture

    François Noudelmann - Le Journal de la philosophie - 30 Octobre 2012

    30 octobre 2012

    Le 30 octobre 2012, Daniel Grojnowski était l’invité de François Noudelmann dans « Le Journal de la philosophie » sur France Culture, à propos de son livre « Photographie et Croyance ». L’émission est à retrouver et réécouter sur le site de France Culture.

    Dans les médias

  • Sandrine Charlemagne sur Berbère TV

    Graffiti - Berbère TV - 30 octobre 2012 à 20h30

    30 octobre 2012

    Le 30 octobre à 20 h 30, Sandrine Charlemagne sera reçue dans « Graffiti », l’émission de Youcef Zirem sur Berbère télévision, « consacrée à l’analyse et aux débats sur l’actualité internationale et les médias. ».

    Sandrine Charlemagne est l’auteur de Mon pays étranger, paru en août 2012 aux éditions de la Différence.

  • Jean-Louis Marçot : La belle utopie

    Fadela Hebbadj - Mediapart - 28 octobre 2012

    28 octobre 2012

    Fadela Hebbadj signe sur Mediapart une critique de « Comment est née l’Algérie française (1830-1850) La belle utopie » de Jean-Louis Marçot.

    « À la lumière d’une intense et longue enquête sur la construction de l’Algérie-française, Jean-Louis Marçot fait apparaître une intime relation entre le socialisme et le colonialisme. Dans une œuvre intitulée : Comment est née l’Algérie française (1830-1850), sous titrée : La belle utopie, publiée cette année, aux Editions de La Différence, il révèle que dès ses premiers frémissements, l’Algérie-française suit le cheminement d’une impasse, d’un non lieu, d’une utopie. [...] Jean-Louis Marçot relève cette contradiction dans une habile et studieuse recherche historique. [...]
    A la fin de sa longue investigation historique, Jean-Louis Marçot renvoie le lecteur à des questions pertinentes d’actualité. »

    Retrouvez l’article en intégralité sur Mediapart.

    Dans les médias

  • « Mon pays étranger », trois étoiles dans Le Temps

    Eléonore Sulser - Le Temps/ Samedi Culturel - Samedi 27 Octobre 2012

    27 octobre 2012

    « Sandrine Charlemagne, femme de théâtre et auteure, aurait pu proposer un simple carnet de route pour raconter cette découverte des origines. Et son roman – éclaboussé de soleil, de ciels bleus, de murs blancs souvent défraîchis, parsemé d’étoiles et de sourires – tient, en effet, du carnet de voyage. [...] Un air de carnet de route donc, mais Sandrine Charlemagne l’entraîne du côté de la littérature. [...]

    Il y a, enfin, les amis magnifiques [...] souvent terriblement désespérés mais aussi furieusement vivants, drôles et généreux comme ce beau récit mené d’une plume vive et précise. »

    Dans les médias

  • Las microduraciones de Georges Sebbag

    Surrealismo Internacional - 24 Octobre 2012

    24 octobre 2012

    Avis à nos amis hispanophones : le blog « Surrealismo Internacional » vous parle de « Microdurées » de Georges Sebbag :

    « De nuevo tenemos aquí a Georges Sebbag, esta vez no con una obra sobre el surrealismo, sino con un ensayo en la línea de anteriores estudios del fenómeno social, siempre incisivos e incitativos, e invitando a la reflexión aún en las propias discrepancias que se pudieran tener de algunas de sus consideraciones. [...] Este libro, sobre el que tanto se podría hablar, es, pues, un agudo retrato, puesto al día, de lo casi nada de realidad poética y de lo casi todo de realidad abyecta que caracterizan las sociedades de las últimas décadas. »

    Un article à consulter sur Surrealismo Internacional.

  • Rimes riches

    Télérama - 20/ 26 Octobre 2012

    20 octobre 2012

    Télérama, dans son édition du 20 au 26 octobre, cite « quelques vers d’un poète (ré)édité cette semaine, Théophile de Viau, libertin avant l’heure, esprit libre loué notamment par La Fontaine ».

    Dans les médias

  • Une intranquilité nocturne

    Christian Skimao - Le chat messager des arts - 19 Octobre 2012

    19 octobre 2012

    Christian Skimao, sur Le chat messager des arts chronique Une nuit sur le mont Chauve de Michel Butor & Miquel Barceló.

    « Comme nous le disait Butor en 1992 dans un entretien : “Les œuvres réalisées en collaboration sont difficiles mais pour cette raison elles sont exaltantes. Il s’agit d’accomplir un effort considérable pour tenter de pénétrer à l’intérieur de la pensée de l’autre. Lorsqu’on a pris l’habitude de travailler avec quelqu’un, il devient plus facile de réaliser des œuvres croisées de plus en plus ardues.” »

    Retrouvez l’article en intégralité sur Le chat messager des arts.

  • Aligre FM fête son 30e anniversaire, au service du livre et de la lecture

    Philippe Vannini - Actualitté - Jeudi 18 Octobre

    18 octobre 2012

    La tribune des éditions de la Différence sur Actualitté est consacrée cette semaine aux 30 ans de Aligre FM. L’occasion pour Philippe Vannini de revenir sur un engagement en faveur des livres et de la littérature qui, en trois décennies, ne se sera pas démenti.

    Retrouvez la tribune de Philippe Vannini sur Actualitté.

  • Un solo pour deux langues

    Suzane Vanina - Rue du théâtre - 17 Octobre 2012

    17 octobre 2012

    Sur Rue du théâtre, un article consacré à Tom Lanoye et à la pièce adaptée (par lui-même) de son roman, « La Langue de ma mère ».

    « Son roman est organisé autour d’un sujet central – un sujet en or – la figure omniprésente de sa mère disparue. Un sacré personnage que Josée Verbeke, "la Josée" ! La situant dans son environnement, il sera amené à tracer le portrait de toute une petite communauté, souvent des "types", comme on en rencontre dans les milieux populaires. »

    Retrouvez la critique en intégralité sur le site de Rue du théâtre.

    Dans les médias

    Rue du théâtre
  • Chronique livres : « L’Effrayable »

    Racines - 16 Octobre 2012

    16 octobre 2012

    Un article en demi-teinte sur « L’Effrayable », publié sur le site internet Racines.
    « Un livre intéressant tout de même et qui pose des questions sur la langue, sa signification. A t-on besoin de changer les mots pour exprimer l’indicible ? ou le style et la forme suffisent-ils ? »

  • De belles rencontres artistiques et culturelles

    Ouest France - 13 Octobre 2012

    13 octobre 2012

    Ouest-France, dans son édition du 13 octobre, rappelle la présence de Colette Lambrichs aux Rencontres artistiques et culturelles de Fontenay-le-Comte, ce dimanche 21, sur le thème Réenchanter le monde ?

    « La directrice éditoriale des éditions La Différence, Colette Lambrichs, participera à une rencontre-débat, sur la place de l’édition indépendante, le dimanche 21, à 10 h 30. »

    Plus de renseignements sur www.ville-fontenaylecomte.fr.

    Dans les médias

  • Le jour où j’ai rencontré Fernando Pessoa

    Parcídio Gonçalves - Actualitté - 11 Octobre 2012

    11 octobre 2012

    La tribune d’Actualitté est cette semaine consacrée à Fernando Pessoa, auteur dont on sait l’importance au sein du catalogue des éditions de la Différence. À auteur exceptionnel, tribun exceptionnel : (l’exceptionnel) Parcídio Gonçalves s’y colle donc (exceptionnellement). Et force est de constater que le bonhomme est à la hauteur – lisez plutôt :

    « J’ai rencontré Fernando Pessoa pour la première fois en 1987, au détour d’une allée du Salon du livre de Paris.
    J’étais étudiant et j’arpentais le Grand Palais, heureux de me promener dans un décor magnifique, au milieu d’une librairie géante, où s’offraient à mes yeux des trésors que mon portefeuille méchamment plat ne me permettait pas d’acquérir en aussi grand nombre que je l’aurais voulu. Après avoir erré parmi les “grands”, je me suis retrouvé chez les “petits” éditeurs, les yeux – et l’esprit – encore plus sollicités, tant l’époque était généreuse en maisons jeunes, audacieuses et inventives. C’est alors que j’ai vu sur une table des livres portant des noms qui ne m’étaient pas inconnus et que je n’avais jamais croisés dans une librairie en France – Eugénio de Andrade, Sophia de Mello Breyner, Fernando Namora, Eça de Queiroz… »

    On ne saurait que trop vous conseiller d’aller lire la chose sur Actualitté.

  • Andréas Becker, La folie dans sa langue

    Jean-Claude Lebrun - L’Humanité - 11 Octobre 2012

    11 octobre 2012

    Dans la chronique littéraire de L’Humanité du 11 octobre, Jean-Claude Lebrun se consacre à « L’Effrayable » d’Andréas Becker :
    « L’auteur, né en 1962, signe à coup sûr le livre le plus insolite, pour ne pas dire le plus troublant, de l’automne littéraire. [...] Rarement roman n’aura ainsi restitué ce pan du destin allemand. Ce personnage multiple, depuis son enfermement, porte seulement à leur paroxysme les mal-être successifs du pays, aujourd’hui en lui intériorisés. Le travail de métamorphose littéraire fonctionne à plein dans ce texte puissant, qui revivifie l’héritage expressionniste. »

    Dans les médias

  • Éloge du démodé dans « Le Bulletin des lettres »

    Le Bulletin des lettres - Septembre/ Octobre 2012

    10 octobre 2012

    On retrouvera ce mois-ci dans Le Bulletin des lettres une critique de l’« Éloge du démodé » de Michel Chaillou. Voyez plutôt :

    « D’un côté comme de l’autre, l’essentiel se joue dans l’écriture ; Michel Chaillou dirait, lui, comme autrefois, dans le style. Celui-ci va à “sauts et gambades”, truffé de trouvailles plaisantes comme chez Montaigne, prend son temps comme chez Honoré, s’avance ou court la poste comme chez Chapelle et Bachaumont. [...]
    Plus gravement, dira-t-on avec Michel Chaillou lui-même, “chaque phrase est une fleur à cueillir pour en composer un bouquet de mélancolie”. »

    Dans les médias

  • D’Orphée et de quelques poétesses

    Frédéric Farat - Le Bulletin des lettres - Septembre/ Octobre 2012

    10 octobre 2012

    Le Bulletin des lettres se fait l’écho ce mois de la renaissance de la collection Orphée :

    « Fait éditorial peu fréquent : la collection Orphée, des éditions La Différence, qui avait été créée en 1989 par le poète et romancier Claude Michel Cluny, puis s’était arrêtée en 1998 par faute de moyens, vient de renaître il y a peu [...]. Durant ces 14 ans d’interruption, le prestige de cette collection n’avait cessé de grandir auprès des amateurs de poésie, à l’affût des volumes devenus rares chez les bouquinistes. »

    À propos de Catharina Regina von Greiffenberg, Le Bulletin des lettres cite Marc Petit, son traducteur et préfacier dans la collection Orphée : « Disons-le tout de suite avant que le secret ne s’ébruite : Catherine de Greiffenberg est un poète immense » y écrivait-il.

    Dans les médias

  • Les rendez-vous de la Différence : l’Algérie

    Aligre FM 93.1 - Dimanche 7 octobre 2012 de 11 h à 13 h

    7 octobre 2012

    Pour son édition du dimanche 7 octobre, Les Rendez-vous de la Différence, à retrouver de 11 h à 13 h sur Aligre FM (93.1), seront intégralement consacrés à l’Algérie, à travers deux ouvrages extrêmement différents, deux auteurs aux parcours opposés mais que rassemble le même amour pour l’Algérie. Sandrine Charlemagne, auteur de Mon pays étranger, et Jean-Louis Marçot, auteur de Comment est née l’Algérie française, ont en commun le déracinement.

    Avec eux, en plateau, outre leurs éditeurs, Claude Mineraud et Colette Lambrichs, notons la présence de Salim Jay, journaliste, auteur de nombreux essais et de quelques romans.

    Dans les médias

  • La Wallonie des années 50

    Angélique Tasiaux - Dimanche Express - 7 octobre 2012

    7 octobre 2012

    Angélique Tasiaux signe dans l’hebdomadaire belge Dimanche Express une critique du Joseph de Yun Sun Limet.

    « Il était une fois… une histoire toute simple, comme il en existe des milliers. Yun Sun Limet raconte l’histoire de sa famille, sans fioriture, en retraçant les faits et gestes d’un oncle paternel trop tôt disparu : Joseph. »

    Dans les médias

    Dimanche Express
  • Double signature chez Fantasio

    Le Progrès - 6 Octobre 2012

    6 octobre 2012

    Le Progrès se fait l’écho dans son édition du 6 octobre de la présence d’Andréas Becker à la librairie Fantasio de Villeurbanne :

    « Double signature et double journée polar à la librairie Fantasio, ce matin a partir de 11 heures. Tout d’abord Andréas Becker viendra présenter son “L’Effrayable” paru tout récemment aux éditions de La Différence. [...] Pour son premier roman, l’auteur maltraite la grammaire et la conjugaison avec bonheur. »

    Dans les médias

  • Tom Lanoye : « On peut battre Bart De Wever »

    Guy Duplat - La Libre Belgique - 3 octobre 2012

    3 octobre 2012

    La Libre Belgique se fait l’écho de la représentation de la pièce de Tom Lanoye, de et par lui-même, « La Langue de ma mère » :

    « Tom Lanoye a décidé de porter lui-même ce texte à la scène. D’abord en néerlandais et il a commencé, il y a un an, une tournée en Flandre et aux Pays-Bas qui a touché plus de 12000 spectateurs. Tom Lanoye est une vraie "bête de scène" qui peut passer par toutes les émotions, du rire aux larmes contenues, par les torrents de mots comme par le chuchotement. Un solo littéraire, dans un décor minimaliste, mais avec cette ode aux mots, à la langue, à la littérature, qu’il a héritée de sa mère. »

    Vous pouvez retrouver cet article en intégralité sur le site de La Libre Belgique.

    Dans les médias

  • Séance d’effeuillage

    Gaël Dadies - Le Petit Bulletin (région Rhône-Alpes) - 26 Septembre au 2 Octobre 2012

    2 octobre 2012

    Le Petit Bulletin, dans ses éditions de Lyon et de Grenoble, considère L’Effrayable comme l’une des parutions les plus originales de la rentrée littéraire.

    « Mais s’il y a bien un roman particulièrement marquant, c’est bel et bien L’Effrayable (La Différence) d’Andréas Becker. Du fin fond de sa cellule, dans un hôpital psychiatrique, Angélique qui “dans les temps [a] eu-t-été une petite fille, une toute petite fillasse”, raconte son histoire. Une histoire hantée de visions de violences, de viols et de meurtres. Une histoire l’ayant rendue complètement folle et qu’elle raconte sans nous épargner les divers traumatismes l’ayant mené à ce dédoublement de personnalité. Mise à mal, torturée et déformée afin de rendre la folie de son personnage, la langue d’Andréas Becker, de laquelle transpirent toutes les douleurs con-finant à l’indicible, nous agrippe par les tripes et nous entraîne dans les profondeurs caverneuses de l’esprit d’un aliéné. »

    Dans les médias

    Le Petit Bulletin
  • Danse des sorcières avec Butor et Barceló

    Arts magazine - Octobre 2012

    1er octobre 2012

    Le mensuel Arts Magazine annonce dans son édition d’octobre la parution de Une nuit sur le mont Chauve.

    « Ronde de squelettes et haïkus mystérieux : “Lin colloque de revenants / Dans les béants amphithéâtres / De l’université défunte / Devant les tableaux noirs de suie”. Alors que le dernier festival d’Avignon fêtait les figures du Nouveau Roman, Michel Butor, un des derniers survivants de ce mouvement littéraire des années 1955-1965, s’acoquinait avec le plasticien espagnol Miquel Barceló. Leur association a but créatif, inspirée de la pièce symphonique de Moussorgski (elle-même inspirée d’une nouvelle de Gogol), fête le sabbat des sorcières. Résultat : Une œuvre croisée intitulée Une nuit sur le mont Chauve qui se déroule comme une suite de 72 poèmes accompagnée d’un somptueux carnet de gouaches. »

    Dans les médias

  • Claude Michel Cluny revisite Waterloo

    Christopher Gérard - Le Salon littéraire - 1 Octobre 2012

    1er octobre 2012

    Cette semaine sur Le Salon littéraire, un très bon article sur « Waterloo » de Claude Michel Cluny :

    « Si des historiens peuvent faire preuve de talent littéraire, il est en revanche plus rare qu’un poète renommé se révèle capable d’étudier un événement, une figure avec toute la rigueur requise. Claude Michel Cluny, sans doute l’un des plus grands poètes français, a relevé avec brio le défi lancé par La Différence, qui, dans sa nouvelle collection Mythologie des lieux, demande à un écrivain de se pencher, qui sur Alésia, qui sur la Tour Eiffel. [...] »

    Retrouvez l’article en ligne.

    Dans les médias

  • Premier roman pour Andréas Becker

    Vaucluse Matin - 29 Septembre 2012

    29 septembre 2012

    « C’est à la librairie “Mémoire du monde” qu’Andréas Becker a choisi de présenter, jeudi soir son premier roman “L’Effrayable” Paru aux éditions de La Différence, l’ouvrage nous replonge dans l’Allemagne des années 30, en pleine montée du nazisme, dans la famille de l’auteur. Né en 1962 à Hambourg (Allemagne), Andréas Becker a découvert la langue française lors d’un séjour a Lyon et n’a plus quitté l’Hexagone depuis. Tour à tour professeur d’allemand, traducteur puis commercial dans le secteur viticole, il a décidé de se consacrer entièrement à l’écriture. C’est à Avignon où il a vécu quelque temps qu’il a écrit ce premier roman remarqué par la critique. La Différence, maison d’édition indépendante, n’a pas hésité à faire réaliser une bande-annonce du roman, vue par environ 250 000 spectateurs ! Une belle promotion. »

    Dans les médias

  • Vendredi 28 et samedi 29 : les rencontres littéraires à Tréguier

    Le Trégor-Lannion - 20 & 27 septembre 2012

    27 septembre 2012

    Le Trégor annonce cette semaine les Rencontres littéraires de Tréguier qui se dérouleront ce week-end et auxquelles participeront les éditions de La Différence. L’hebdomadaire signale également la présence de Yun Sun Limet pour son Joseph , paru en 2012.

    Dans les médias

  • « Comment est née l’Algérie française », coup de cœur de Liberté Politique

    Hubert de Champris - Liberté Politique - Septembre 2012

    21 septembre 2012

    « La belle utopie de Marçot est sans nul doute un livre pionnier, novateur qui, accolé sur le rayonnage de votre bibliothèque à l’Histoire de l’Algérie coloniale susvisée, vibre, on nous l’accordera, à de plus hautes fréquences. C’est que, tout à sa rigueur, à sa passion et à son enthousiasme, elle laisse la porte ouverte : son sous-titre est figurativement justifiée - l’Algérie française n’a pas eu lieu -. Mais, au plus invétéré des progressistes, elle laisse cependant accroire qu’elle peut un jour en substance advenir. »

    Comment est née l’Algérie française de Jean-Louis Marçot a fait l’objet en ce mois de septembre d’un très beau compte-rendu de lecture signé Hubert de Champris sur le site Liberté Politique.

    Retrouvez l’intégralité de ce compte-rendu sur le site libertepolitique.com

    Dans les médias

  • L’âme du volcan

    Yve Le Gall - Le Matricule des Anges - Septembre 2012

    21 septembre 2012

    « Née en Toscane, Anna Luisa Pignatelli qui vit à Lisbonne, après avoir longtemps résidé au Guatemala, nous offre dans Le Lac indigène un texte plein de poésie sur le thème d’un jeune homme qui va au-delà de lui-même, en enquêtant sur les circonstances de la disparition de son ami. »

    Le Matricule des Anges propose, dans son numéro de septembre, un très beau compte-rendu de lecture de l’ouvrage d’Anna Luisa Pignatelli, Le Lac indigène, publié aux éditions de La Différence en cette rentrée littéraire.

    Dans les médias

  • La réclusion à perpétuité, un esclavage moderne

    Tribune - Actualitté - 20 septembre 2012

    20 septembre 2012

    Cette semaine, sur Actualitté, la parole est donnée à Nicola Valentino, auteur de La Réclusion à perpétuité aux éditions de La Différence.

    « À travers les témoignages directs que j’ai recueillis, les écrits de condamnés à perpétuité d’aujourd’hui ou d’autres époques historiques, j’ai voulu raconter aussi l’expérience de celui qui purge la peine du début à la fin de sa vie et de celui qui est obligé de la purger depuis le début et sans espoir d’en voir la fin. »

    Retrouvez l’intégralité de cette tribune sur le site Actualitté

  • Promotion. Un livre à l’écran

    Côté Cinéma - 19 septembre 2012

    19 septembre 2012

    « Ça ressemble à un film-annonce de long-métrage... C’est mis en scène comme une production de cinéma... Ça a toutes les caractéristiques d’un teaser de film noir... Pourtant, c’est une bande-annonce pour... un roman ! C’est ainsi que, dans les salles du réseau MK2 à Paris, le livre L’Effrayable d’Andréas Becker, qui paraît aux éditions de la Différence, a fait l’objet d’une campagne publicitaire sur grand écran pendant deux semaines consécutives. Une bonne manière de relier l’art de la plume avec celui de la caméra. »

    Côté Cinéma revient cette semaine sur la bande-annonce de L’Effrayable et sa diffusion dans les salles du réseau MK2.

    Dans les médias

  • Andréas Becker sur Radio Enghien

    Joëlle Verain - 7 à dire - 17 septembre 2012

    17 septembre 2012

    Lundi 17 septembre, Andréas Becker était sur Radio Enghein pour parler de son premier roman, L’Effrayable, au micro de Joëlle Verain, pour son émission « 7 à dire ».

  • La Rentrée des libraires

    La Charente libre - 15 septembre 2012

    15 septembre 2012

    « C’est de la belle écriture, comme tout ce que publient les éditions de la Différence. Le livre de Sandrine Charlemagne n’est pas une lecture facile car il fait réfléchir... mais ce n’est pas non plus inaccessible. »

    Mon pays étranger, de Sandrine Charlemagne, fait partie des trois ouvrages de la rentrée sélectionnés par Pauline Fouillet, libraire à Ruffec, pour La Charente libre.

    Dans les médias

    La Charente libre-15 septembre 2012
  • Le Buzzolettres

    Elle - 14 septembre 2012

    14 septembre 2012

    Cette semaine la bande-annonce de L’Effrayable est en seconde position du « Buzzolettres » de Elle !

    « Première ! La bande-annonce d’un livre sur grand écran, c’est le pari fou des éditions de La Différence et du réseau MK2 pour la promo de L’Effrayable, le premier roman d’Andréas Becker. »

    Dans les médias

    Elle
  • Flagornerie, quand tu nous tiens...

    Jean-Yves Viollier - La Semaine du Pays basque - 14 septembre 2012

    14 septembre 2012

    « Le charme de ce livre désopilant réside dans le fait que le "stagiaire", chargé de lire à la chaîne des manuscrits et de faire des rapports de lecture, n’est pas un adolescent boutonneux frais émoulu de la faculté de lettres, mais un solide quadragénaire, cadre administratif dans un établissement scientifique, qui, par amour de la littérature, va s’offrir le luxe d’un stage de trois mois dans la vénérable maison d’édition au tarif royal de … 1 euro de l’heure, mais "ce n’est pas moi qui vais me plaindre : j’aurais payé pour être là". »

    Jean-Yves Viollier signe un très bel article sur Les Petits Bonheurs de l’édition de Bruno Migdal dans La semaine du Pays basque.

    Dans les médias

    La Semaine du Pays basque-14 septembre 2012
  • « Absolument scandaleux »

    Edouard Launet - Libération - 13 Septembre 2012

    13 septembre 2012

    « L’Effrayable » a connu un illustre précédent nous annonce Édouard Launet dans le supplément livre de Libération cette semaine : la bande-annonce réalisée en 1932 pour le lancement de Voyage au bout de la nuit !

    « Vous avez aimé Proust [...], vous avez aimé Dos Passos [...], vous avez aimé Guillaume Musso, eh bien, chers amis, vous adorerez [...] Voyage au bout de la nuit ! »

    Dans les médias

    Libération
  • L’Europe fit « l’amer constat que les guerres étaient nécessaires et absurdes »

    Tribune - Actualitté - 13 septembre 2012

    13 septembre 2012

    Cette semaine, sur Actualitté, la parole est donnée à Jean-Pierre Savignac, auteur de Alesia aux éditions de La Différence.

    « Cette terre soumise au temps déclinant, se soucia, consciente d’être mortelle, de conjurer la fuite du temps ressentie comme une hémorragie de l’Être. »

    Retrouvez l’intégralité de cette tribune sur le site Actualitté

  • Le choix de valeurs : « L’Effrayable » d’Andréas Becker

    Bruno de Cessole - Valeurs Actuelles - 13 septembre 2012

    13 septembre 2012

    Bruno de Cessole propose cette semaine, dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, une critique très élogieuse du roman d’Andréas Becker, « diamant noir dans la grisaille de cette rentrée ».

    « À plus d’un titre ce livre insolite, perturbant, et, osons le mot, prodigieux, devrait être – sur le plan purement littéraire – l’événement de cette rentrée. [...] Entre les incantations du Céline de la trilogie allemande, l’inventivité sémantique d’un Arno Schmidt et les violences de l’expressionnisme, ce diamant noir « effroyable » étincelle parmi la grisaille de la rentrée romanesque. »

    Dans les médias

    Valeurs Actuelles
  • Un trailer littéraire

    Frédéric Brébant - Le Vif-L’Express - 13 septembre 2012

    13 septembre 2012

    Le Vif-L’Express a mis en ligne ce jour la bande-annonce de L’Effrayable sur son site Internet.

    « Histoire de créer le buzz dans le flux de la rentrée littéraire, l’écrivain Andréas Becker projette au cinéma la bande-annonce d’un film qui n’en est pas un… puisqu’il s’agit de son roman !! »

    Dans les médias

  • Asolument scandaleux

    Edouard Launet - Libération - 13 septembre 2012

    13 septembre 2012

    Andréas Becker, juste après Céline !

    L’Effrayable a connu un illustre de précédent nous annonce Édouard Launet dans le supplément livre de Libération cette semaine : c’est la bande annonce réalisée en 1932 pour le lancement de Voyage au bout de la nuit !

    « Vous avez aimé Proust [...], vous avez aimé Dos Passos [...], vous avez aimé Guillaume Musso, eh bien, chers amis, vous adorerez [...] Voyage au bout de la nuit ! »

    Dans les médias

  • Andréas Becker, l’effrayant effrayé

    Dimitri Laurent - lerideau.fr - 10 septembre 2012

    10 septembre 2012

    Dimitri Laurent propose aujourd’hui sur le site Le Rideau, une critique très élogieuse de L’Effrayable.

    « Il y a des livres comme ça qui vous trouble. Vous en sortez profondément perturbé, ému parfois, déphasé souvent. Et s’il ne restait qu’un livre en cette rentrée littéraire, pour nous, pour Le Rideau, ce serait celui-là. L’Effrayable d’Andreas Becker. Certes, cet ouvrage n’aura pas le Goncourt, il est bien trop politiquement incorrect pour les huiles défenderesses de la langue franchouillarde. Mais pour nous, c’est bien plus qu’une révélation. Phénoménal. »

    Retrouvez l’intégralité de cette critique sur lerideau.fr

    Dans les médias

    Le Rideau
  • Waterloo dans le Papetier de France

    Le Papetier de France - Septembre 2012

    10 septembre 2012

    « Du 16 au 18 juin 1815, les Alliés, conduits par Blücher et Wellington, mettent fin à l’ultime tentative de domination de l’Europe par Napoléon. La bataille de Waterloo aggrave les conditions de paix faites à la France lors de la première abdication de l’Empereur. Par ses enjeux, elle fait prendre conscience aux Européens qu’il leur faut renouer avec l’équilibre des politiques d’alliances. »

    Ce mois-ci, Le Papetier de France annonce la sortie de Waterloo aux éditions de La Différence.

    Dans les médias

  • Le voyage en Algérie de Sandrine Charlemagne

    Salim Jay - Le Soir-Échos - 10 septembre 2012

    10 septembre 2012

    « Mon pays étranger ou comment un regard aigu et libre, tourmenté et bravache mais surtout avide de lucidité et prompt à la tendresse, tourne en roman une méditation sur fond de rencontres et de souvenirs, pas tous heureux. »

    Une critique de Salim Jay à retrouver sur le site Le Soir-Échos.

    Dans les médias

    Le Soir-Echos
  • Henry James découvre la France

    Gérard-Gorges Lemaire - L’Humanité - 6 septembre 2012

    6 septembre 2012

    Également dans le supplément de L’Humanité cette semaine, un très beau papier consacré à Henry James et à sa découverte de la France. L’occasion pour Gérard-Georges Lemaire de saluer le formidable travail de Jean Pavans, traducteur des Nouvelles complètes de James aux éditions de La Différence.

    « Son amour de la France et de sa culture lui inspire plusieurs nouvelles, dont la première, Une tragédie de l’erreur (1864), qui raconte un drame de l’adultère se déroulant au Havre. D’autres vont suivre et qu’on retrouve dans le recueil publié à la Différence par les soins de Jean Pavans : la Maîtresse de M. Briseux (1873), Madame de Mauve (1874), pour ne citer que celles-là. »

    Dans les médias

  • La Grèce, pays miracle

    Tribune - Actualitté - 6 septembre 2012

    6 septembre 2012

    « Il y a en Europe quelques pays-miracles, en cela que leur existence était à priori exclue par les grandes tendances de l’histoire. Il y a ceux qui n’auraient pas dû exister, et ceux qui existent malgré tout. Les premiers sont l’Espagne, la Suisse, la Roumanie, l’Albanie. Dans la seconde catégorie, il y a la Grèce. »

    Cette semaine, sur Actualitté, les éditions de La Différence propose une tribune consacrée à la Grèce signée Bernard Sergent, chercheur au CNRS et président de la Société de mythologie française.

  • Les rencontres avec Andréas Becker au MK2

    Libération – 6 septembre 2012

    6 septembre 2012

    Libération annonce les deux signatures d’Andréas Becker qui se dérouleront dans les cinémas du réseau MK2 ce week-end.

    « Andréas Becker signe L’Effrayable (La Différence) demain à 19 heures au MK2 Quai de Loire, et samedi à 17 heures au MK2 Bibliothèque. »

    Dans les médias

    Libération
  • Poésie en poche

    Françoise Han – L’Humanité – Les Lettres françaises – 6 septembre 2012

    6 septembre 2012

    « Orphée, qui avait cessé de publier en 1998, a repris vie en mai 2012, avec deux titres nouveaux Ulysse brûlé par le soleil, de Frédéric Prokosch (un choix préparé par l’auteur avant sa mort et remis à l’éditeur en 1988), et Sur la terre comme en enfer, de Thomas Bernhard. S’y ajoute la réimpression de trois titres épuisés Chronique des branches, d’Adonis, la Désillusion du monde, de Federico Garcia Lorca, L’Offrande, d’Anna de Noailles. À l’automne paraîtront Chant de Weyla, d’Eduard Mörike, et Ici mon désir est ma loi, de Théophile de Viau. »

    Cette semaine, dans L’Humanité, la très belle chronique poésie de Françoise Han est consacrée à Thomas Bernhard, dont les éditions de La Différence ont publié au printemps dernier Sur la terre comme en Enfer.

    Dans les médias

  • Le coup de cœur de la librairie Préambule

    Librairie Préambule - http://www.librairie-preambule.com - 6 septembre 2012

    6 septembre 2012

    Coup de cœur de la rentrée de la librairie Préambule, à Cassis, L’Effrayable a fait l’objet hier d’un magnifique billet sur leur blog.

    « Dire que L’Effrayable est un roman fort revient à se situer réellement en deçà de l’expérience de lecture qu’il procure. Ce roman est doté d’une puissance qui va bien au-delà du "coup de poing". Non, on tient ici un roman majeur à la thématique brillante. Je vous en supplie, faites abstraction des difficultés des premières pages, reposez sur les étals les produits formatés ou désincarnés que l’on vous vend dans toutes les pages livres des magazines, et encaissez ce chef d’œuvre qui constitue avec le magnifique Escalier de Jack de Jean Cagnard la plus belle réussite en littérature française de la rentrée. »

    Retrouvez l’intégralité de cet article sur le site de la librairie Préambule.

    Dans les médias

    Librairie Préambule
  • C’est la rentrée

    Le Quotidien – 29 août 2012

    5 septembre 2012

    « Il y a, dans Le Lac indigène, du bruit, du vent, de la pluie, des plantes, des arbres et aussi des volcans qui sont peut-être des dieux... »

    Le Lac indigène d’Anna Luisa Pignatelli a été retenu parmi les cinq romans que Le Quotidien du Luxembourg a sélectionné pour cette rentrée littéraire.

    Dans les médias

    Le Quotidien
  • « Lente impatience »

    Jean-Yves Masson – Le Magazine littéraire – Septembre 2012

    4 septembre 2012

    « Claude Michel Cluny est l’un des maîtres de notre temps. Vibrante de la nostalgie des temps païens, son œuvre aussi variée dans ses thèmes que dans ses formes passe de la brûlure que fait au cœur la beauté des corps désirés, à des jeux virtuoses où le rire conjure l’angoisse du néant. »
    Dans le numéro daté septembre du Magazine littéraire, Jean-Yves Masson revient sur la réédition, dans la collection Lire et Relire, du premier tome des Œuvres poétiques de Claude Michel Cluny.

    Dans les médias

  • « Éloge du démodé » dans Lectures

    Lectures - Septembre-octobre 2012

    3 septembre 2012

    « Michel Chaillou propose ici un véritable manifeste qui se révèle aussi poétique que philosophique. Ceux qui veulent "pratiquer le recul en avant" et qui savourent le fait de vivre à reculons savent que leurs choix constituent aussi une manière d’enrichir et d’augmenter le présent. Dans ces choix, ils vont privilégier l’implicite, le chuchotis, les secrets, l’écho encore résonnant des temps passés. Rejetant la course effrénée à la modernité et ses tonitruantes clameurs, l’auteur veut ramener à la surface des réalités perçues les rumeurs du passé. En faisant l’éloge du démodé, cet ouvrage touche du doigt le malaise que ressentent tous ceux qui n’arrivent pas à se sentir totalement contemporains. Entre poésie et réflexion, entre nostalgie et vertige, c’est une approche différente du monde que nous fait ressentir et comprendre Michel Chaillou. »

    Lectures publie en cette rentrée une recension de l’ Éloge du démodé de Michel Chaillou, paru au printemps dernier aux éditions de La Différence.

    Dans les médias

  • La Bande-annonce

    Dernières Nouvelles d’Alsace - 2 septembre 2012

    2 septembre 2012

    Le quotidien Dernières Nouvelles d’Alsace se fait l’écho ce jour de la diffusion de la bande-annonce de « L’Effrayable », projetée dans tous les cinémas du réseau MK2 jusqu’au 11 Septembre.

    Dans les médias

    Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Les « Rendez-vous de la Différence » sur Aligre FM

    Aligre FM 93.1 – 2 septembre 2012, de 11 h à 13 h

    2 septembre 2012

    Pour son édition du dimanche 2 septembre, Les Rendez-vous de la Différence seront intégralement consacrés à la rentrée littéraire, et en particulier au premier roman d’Andréas Becker, L’Effrayable, en librairie depuis le 30 août.
    Comment l’auteur de L’Effrayable vit-il sa première rentrée littéraire ? Qu’en attend-t-il ? Que pense-t-il des premiers retours de lecture ?
    Avec lui, en plateau, outre ses éditeurs, Claude Mireraud et Colette Lambrichs, notons la présence de Mireille Calle-Gruber, professeur à l’Université Paris III-Sorbonne nouvelle, spécialiste du Nouveau Roman, éditrice des Œuvres complètes de Butor et romancière elle-même, qui nous donnera précisément son sentiment quant à la lecture de L’Effrayable, et témoignera de sa propre expérience en matière de rentrée littéraire.

    Dans les médias

  • Poeïsis = action ! Renaissance de la collection « Orphée » aux Éditions La Différence

    Florence Richter – Lectures – Septembre-octobre 2012

    1er septembre 2012

    « "Orphée sort des enfers !" Voilà la formule bien choisie par laquelle les Éditions La Différence annonçaient, en mai dernier, la renaissance de la très prestigieuse collection poétique « Orphée », lancée en 1989 par le grand écrivain et critique français Claude Michel Cluny, et qui avait reçu en 1991, le prix Diderot Universalis. »

    Florence Richter, rédactrice en chef du bimestriel Lectures, signe un très beau dossier consacré à la renaissance de la collection Orphée aux éditions de la Différence.

    Dans les médias

    Lectures-Septembre-octobre 2012
  • Éditeur, est-ce un métier ?

    Colette Lambrichs - Lectures - Septembre-octobre 2012

    1er septembre 2012

    Colette Lambrichs signe, en cette rentrée, la tribune que le bimestriel Lectures offre, au cœur de chacun de ses numéros, à un acteur de la chaîne du livre.

    « La grande illusion de notre époque est de faire croire que la performance des outils comblera l’indigence de la pensée. Je reste intimement convaincue que trois ou quatre personnes, qui mènent un combat pour faire connaître un livre dont elles pensent avec force qu’il est un chef-d’œuvre, parviendront à leurs fins. »

    Dans les médias

    Tribune Lectures-Septembre octobre 2012
  • Un œil sur la photographie

    Laurent Lemire – Livres Hebdo – 31 août 2012

    31 août 2012

    « “Toute photographie est christique.” La formule intrigue. Daniel Grojnowski sourit. Il sait que les formules sont comme les photographies justement. Des clichés que l’on personnalise en y mettant beaucoup de soi. La photographie est donc christique parce qu’elle appelle à croire en elle. »

    Cette semaine dans Livres Hebdo, Daniel Grojnowski donne un entretien à Laurent Lemire.

    Dans les médias

    Livres Hebdo
  • Le festin de la littérature française

    JEAN-CLAUDE LEBRUN - L’Humanité - 30 août 2012

    30 août 2012

    L’Effrayable fait partie des vingts livres sélectionnés par L’Humanité dans son édition de ce jour :

    « Un premier roman qui tranche sur le commun du genre. Avec en son cœur la folie. Répondant à une monstrueuse déraison, dans les années 1930 en Allemagne. La langue apparaît secouée, disjointe, violentée. Le récit en pièces... Andréas Becker, né à Hambourg et installe depuis plus de vingt ans en France, donne à l’expressionnisme une manière de nouveau souffle. C’est peut-être lui, la vraie révélation de la rentrée. »

    Dans les médias

  • La chronique de Jacques Plaine

    Jacques Plaine - La Gazette de la Loire - 30 août 2012

    30 août 2012

    Dans la Gazette de la Loire, Jacques Plaine consacre cette semaine sa chronique à l’« Éloge du démodé » de Michel Chaillou :

    « Un magnifique essai que l’on aimerait montrer aux deux donzelles branchées du Paris-Le Croisic qui en sont le détonateur mais qui – mille fois hélas – ne le liront pas : L’une se voulant grande prêtresse de la Tablette et l’autre ne jurant que de romans de plage aux odeurs de sable chaud. J’aurais aimé pourtant que ces deux pouliches à la modernité suffisante découvrent le bouquet de flèches que leur décoche Michel Chaillou : "mes deux mijaurées du chemin de fer, mes deux délurées SNCF, mes deux muses du lieu commun, mes deux effarées du Paris Nantes Le Croisic, mes deux sottes ferroviaires, mes deux jouvencelles, mes deux écervelées, mes deux expéditives, mes deux déesses, mes deux modernes diluviennes, mes deux... mes deux... mes deux..." Un feu d’artifice. Un règlement de compte ? Qui sait ? La vengeance d’un "éclopé du temps" ? Sans doute. Mais quel bonheur d’accompagner "ce vieux toqué rétro" dans son omnibus du temps passé. »

    Dans les médias

  • La première bande-annonce pour un roman au cinéma

    E.T. Quotidien - 30 août 2012

    30 août 2012

    E.T Quotidien se fait l’écho ce jour de la diffusion de la bande-annonce de « L’Effrayable » – qui est projetée depuis hier dans tous les cinémas du réseau MK2, et le sera jusqu’au 11 Septembre.

    Dans les médias

  • Préambule à L’effrayable : Ma mère, texte inédit d’Andréas Becker

    Andréas Becker - Actualitté - 30 août 2012

    30 août 2012

    « Ma mère est un texte inédit d’Andréas Becker. Il l’a écrit en 2008, soit un an avant de commencer l’écriture de "L’Effrayable". Il le considère comme une sorte de texte préparatoire à son premier roman. »

    Un texte à lire sur Actualitté.

  • Roman van Andréas Becker in Franse bioscoop (NL)

    www.knack.be - 30 août 2012

    30 août 2012

    Avis à nos amis néerlandophones ! La presse belge se fait aussi l’écho de la rentrée littéraire française : outre la polémique suscitée par Richard Millet, on retrouve dans ce panorama dressé par Knack.be Patrick Deville, lauréat du prix Fnac, ainsi que... « L’Effrayable », d’Andréas Becker !

    Retrouvez l’article sur le site Knack.be.

  • « L’Effrayable », un livre qui fait son cinéma

    Libération - 29 août 2012

    29 août 2012

    « C’est une vraie bande-annonce comme on en voit au cinéma pour annoncer la sortie prochaîne d’un nouveau film. A la différence près, que celle-ci est réalisée pour faire la promotion du premier roman d’Andréas Becker, "L’Effrayable", à paraître aux éditions de la Différence. »

    Un article à retrouver sur Libération.

  • La première bande-annonce d’un roman au cinéma

    AFP - 29 août 2012

    29 août 2012

    La bande-annonce de « L’Effrayable » a fait l’objet ce matin l’objet d’une dépêche AFP, qui a elle-même fait l’objet d’une avalanche de reprises partout sur la toile. Parmi lesquelles :

  • Quand les romans se vendent sur grand écran

    MARION COCQUET - Le Point - 29 Août 2012

    29 août 2012

    « La langue est torturée, dérangeante, exigeante - elle semble par endroits la petite soeur romanesque de celle d’Henri Michaux. Dans la chambre de l’hôpital psychiatrique où il est enfermé, un narrateur bicéphale (tantôt quinquagénaire bedonnant, tantôt petite fille) fait le récit des horreurs qui l’ont conduit à la folie. »

    Un article à retrouver sur Le Point.

  • « L’Effrayable » : voilà à quoi ressemble la première bande-annonce d’un roman au cinéma

    Sarah Pinard - Rue89 - 28 Août 2012

    28 août 2012

    « Un homme mûr et défait écrit, des photos en noir et blanc autour de lui ; l’image d’une petite fille se superpose, sur fond de musique rock ("One Week of Danger" de The Virgins) : ce film, "L’Effrayable", d’une minute trente, se distingue assez peu d’une autre bande-annonce. Sauf qu’elle n’annonce pas un film, mais un roman. »

    Un article à lire sur Rue89.

  • Rentrée littéraire : 646 romans et moi, et moi, et moi

    Rue89Lyon - Anne-Caroline Jambaud - 28 août 2012

    28 août 2012

    « “L’Effrayable” n’est un livre facile, léger, divertissant. Un récit lisse et sans aspérité, sitôt lu, sitôt oublié. Non, c’est un livre noir, asphyxiant, qu’on lit en apnée, avec des hauts le cœur et, parfois, des grimaces de dégoût. Mais doté de poignantes fulgurances et d’une étrange persistance. [...] Dans ce trailer, on y entend la voix chaude et chantante d’Andréas Becker, teintée d’un doux accent allemand, dire des passages de L’Effrayable. On perçoit alors que cette langue maltraitée, alourdie par “des kiloteries” de lettres – comme autant d’horribles non dits accumulés depuis trois générations – se prête magnifiquement à l’oralité. »

    Retrouvez l’article en entier sur Rue89Lyon.

  • « L’effrayable », un livre annoncé au cinéma

    Le Soir - ADRIENNE NIZET - 27 août 2012

    27 août 2012

    « Pour se faire une place parmi les 646 livres attendus cette rentrée, il faut se démarquer. Le premier roman d’Andréas Becker, à paraître aux éditions de la Différence, s’offre carrément une bande-annonce. »

    Un article à lire sur Le Soir.

  • La Différence fait son cinéma

    Livres Hebdo - 24 août 2012

    24 août 2012

    Dans sa rubrique « C’est à voir », Livres Hebdo parle de la bande-annonce de « L’Effrayable », qui sera diffusée du 29 août au 11 Septembre dans tous les cinémas MK2.

    Dans les médias

  • Quelques premières phrases de la rentrée littéraire

    Pierre Maury - LE JOURNAL D’UN LECTEUR - 24 août 2012

    24 août 2012

    Sur son blog, Pierre Maury consacre un article aux premières phrases de la rentrée littéraire. Que pense t-il de celle de « L’Effrayable » ? « Il s’agit aussi de donner le ton d’une langue que l’on découvre d’emblée singulière chez Andréas Becker (L’Effrayable, La Différence) : "Dans les temps j’ai eu-t-été une petite fille, une toute petite fillasse." »

    Un article à retrouver sur le journal d’un lecteur.

  • « L’Effrayable » parmi les coups de cœur de la rentrée littéraire de la rédaction de France Inter

    Actualitté - 22 Août 2012

    22 août 2012

    « Hier matin, dans le cadre du 7-9, la rédaction de France Inter présentait ses coups de cœur pour la rentrée littéraire. Parmi eux, "L’Effrayable", le premier roman d’Andréas Becker, qui paraîtra aux éditions de la Différence, le 30 août prochain. » Un article à lire sur Actualitté, agrémenté de la bande-annonce telle qu’elle sera projetée dans les cinémas MK2 – du 29 août au 11 septembre prochain.

    L’EFFRAYABLE MK2 Version from Rachel Huet on Vimeo.

  • « L’Effrayable », coup de cœur de France Inter

    France Inter/ Le zoom de la rédaction - 21 Août 2012 (7h15)

    21 août 2012

    « L’Effrayable » est le 21 août coup de cœur de France Inter, qui ouvre « Le zoom de la rédaction » avec l’annonce de la diffusion de sa bande-annonce au cinéma.

    Une émission à retrouver sur le site de France Inter, et à écouter ci-dessous :

  • La Différence : « la rentrée, c’est presque maintenant »

    Actualitté - 21 Août 2012

    21 août 2012

    « La Différence se prépare pour sa rentrée littéraire qui, cette année, sera constituée de trois romans.
    Tout d’abord, le premier d’entre eux, "L’Effrayable", qui sera, en cette rentrée littéraire, le premier roman à être annoncé sur grand écran [...] le second est le roman bouleversant de Sandrine Charlemagne ["Mon pays étranger"] [...] le troisième, enfin, est le nouvel opus de l’écrivain italien Anna Luisa Pignatelli, ["Le Lac indigène"]. »

    Un article sur la rentrée littéraire des éditions de la Différence, à consulter sur Actualitté.

  • La bande-annonce de « L’Effrayable » dans « Le Parisien » et « Aujourd’hui en France »

    Le Parisien/ Aujourd’hui en France - 19 août 2012

    19 août 2012

    « Ce sera une première. Dès le 29 août et jusqu’au 11 septembre, le circuit de salles de cinéma MK2 projettera avant la diffusion des films une bande-annonce conçue comme celle d’un film, mais pour... un livre à paraître à la rentrée. Publié aux Editions de la Différence, "L’Effrayable", avec un "a", premier roman d’Andréas Becker, un auteur français d’origine allemande, montre, pendant deux minutes et dans une atmosphère oppressante de thriller, une petite fille, une robe tachée de sang et un vieil écrivain aux intentions inquiétantes. » _
    Dans leur édition du week-end, « Le Parisien » et « Aujourd’hui en France » annoncent la projection sur le réseau MK2 de la bande-annonce de « L’Effrayable ».

    Dans les médias

  • Gerhard Richter, Panorama

    Vincent Gogibu - Les Lettres et les Arts - Juillet/ Septembre 2012

    17 août 2012

    Les Lettres et les Arts consacre un article à l’exposition Gerhard Richter au Centre Pompidou ; l’occasion de rappeler la parution aux éditions de la Différence du livre de Robert Storr qui lui est consacré :

    « On consultera également à profit l’étude singulière et éclairante de l’historien d’art américain Robert Storr, Septembre, une peinture d’histoire de Gerhard Richter, qui analyse le tableau de Richter réalisé en réponse aux attaques du 11 septembre. »

    Dans les médias

  • Scène de lecture ou On ne lit bien qu’en province

    Yun Sun Limet - Actualitté - 16 août 2012

    16 août 2012

    « Scène de lecture ou On ne lit bien qu’en province », une tribune de Yun Sun Limet à retrouver sur Actualitté  :

    « "On n’écrit bien que de province", a dit Proust. À cette heure estivale où la province, sous la pluie et au soleil pour les quelques chanceux au sud du massif des pré-alpes, devient l’habitat temporaire des Parisiens, on pourrait ajouter qu’on ne lit bien qu’en province. Pro-vincis, lieu pour les vaincus, ceux qui ont déjà abandonné, pendant qu’à la capitale, la lutte continue. »

  • « L’Effrayable » d’Andréas Becker, chronique sur le site de la librairie Ptyx

    Librairie Ptyx – http://www.librairie-ptyx.be/ – 7 Août 2012

    7 août 2012

    « Il est parfois, en littérature comme en d’autres domaines, de ces tentatives “radicales” qui émeuvent déjà de par l’ambition et le courage que l’on est forcé de supposer dans le chef de qui en est l’auteur. Il y a une tension dans la prise de risque qui émeut, comme est ému le spectateur d’un spectacle de haute voltige. Bien souvent cependant, en littérature du moins, le voltigeur s’écrase au sol. Et puis, de temps en temps, c’est le prodige. »

    La librairie Ptyx, « férocement indépendante », et qui ouvrira ses portes en septembre 2012 à Ixelles (Belgique), chronique sur son site internet « L’Effrayable » d’Andréas Becker. Vous pouvez retrouver la librairie Ptyx sur Facebook ou sur leur site où sont régulièrement publiées des critiques. Consulter ici l’intégralité de la critique dédiée à « l’Effrayable ».

  • L’avenir de la librairie en France au programme des « Rendez-vous de la Différence »

    Aligre FM 93.1 - Dimanche 5 Août 2012, de 11 h à 13 h

    5 août 2012

    Le premier dimanche de chaque mois, depuis le 4 mars 2012, de 11h à 13h, sur Aligre FM 93.1, un ou plusieurs des auteurs de la Différence interviennent autour de leurs parutions récentes. Ce sont Les Rendez-vous de la Différence.

    Philippe Vannini, le responsable d’antenne de la station, anime l’émission. À ses côtés, en invités permanents, Claude Mineraud, le Président des éditions, et Colette Lambrichs, sa Directrice générale et cofondatrice.

    Pour son édition du dimanche 5 août, Les Rendez-vous de la Différence s’interrogent sur l’avenir de la librairie en France.

    Seront présents quatre responsables de libraires indépendantes à Paris et en banlieue parisienne :

    Dans les médias

  • L’art, la poésie et… l’indépendance

    Michel Baglin - Revue Texture - 5 août 2012

    5 août 2012

    « L’indépendance [des éditions de la Différence] est donc sauvegardée, comme le souhaitait Joaquim Vital qui affirmait : "Selon mes critères, l’éditeur est indépendant – ou alors il n’est pas éditeur." »

    La revue en ligne Texture consacre un article aux éditions de la Différence : « L’art, la poésie et… l’indépendance ». Retrouvez l’article sur revue-texture.fr.

  • Roman sur grand écran

    Justine Lafon - Le Point - 2 Août 2012

    2 août 2012

    Dans ses carnets hebdomadaires, le Point rappelle cette semaine la sortie prochaine sur grand écran de la bande-annonce de « L’Effrayable ».

    « La promotion du roman “L’Effrayable”, d’Andréas Becker, se fera dans les cinémas MK2, du 29 août au 11 septembre, avec une bande annonce réalisée par Rachel Huet. L’ouvrage sort le 30 août aux éditions La Différence. »

    Dans les médias

  • Le Philosophe marchand / La Troisième Guerre mondiale

    Laetitia Monsacré - http://www.thepariser.fr/ - 31 Juillet 2012

    31 juillet 2012

    « “J’adore faire. Avec le fer quand il faut”. Voilà qui pourrait être la devise de Claude Mineraud, “quatre fois vingt ans” et qui a su réussir le grand écart en passant du notariat à l’édition ; avoir son nom dans le classement du magazine Forbes des plus grandes fortunes françaises, “j’ai fait beaucoup de fric dans ma vie” et s’en venir depuis un an, tous les matins dans une rue du 20e arrondissement, à un jet de Belleville pour veiller à la destinée d’une rare et fragile maison d’édition, La Différence. “Quand Colette Lambrichs (à l’origine en 1976 de cette maison d’édition avec Joaquim Vital) m’a dit ce nom, j’ai su que j’étais piégé”. Quel amateur de poésie n’a pas eu un jour sous ses mains ces petits livres carrés de la collection Orphée, de quoi mettre un petit peu de “divin”dans sa poche grâce aux vers de Pessoa, Dickinson, Akmatova, Yeats, Reverdy ou Garcia Lorca-au total plus de 200 titres. C’est justement dans ce petit immeuble inattendu, coincée entre deux HLM, qu’il me reçoit au milieu de livres aux couvertures d’une élégante sobriété et d’ oeuvres d’art contemporain qui semblent y être assorties. L’occasion de me parler de sa révolte devant le monde d’aujourd’hui en proie à des “pulsions de mort “comme il l’affirme sans détour dans son livre Un terrorisme planétaire, Le capitalisme financier. »

    Laetitia Monsacré consacre deux articles à Claude Mineraud dans The Parizer : le premier sur l’homme, « le philosophe marchand », et le second sur l’œuvre, « livre indispensable, qui confirme que l’on arrive sans doute à la fin d’un système ».

  • Patricia Cottron-Daubigné/ Fin de partie

    Laetitia Monsacré - http://www.thepariser.fr/ - 31 Juillet 2012

    31 juillet 2012

    Sur The Pariser, Laetitia Monsacré consacre une chronique à Croquis-Démolition de Patricia Cottron-Daubigné.

    « Croquis Démolition par son écriture poétique qui suit lentement le chemin de croix de ces hommes et ces femmes, épouses, mères est un petit livre magnifique. “Je donnerai leur voix pour témoigner, d’avoir en soi ce qui s’effondre, l’existence sans le travail.” Celle qui écrit est la femme de l’un d’eux, longtemps elle a lavé ce bleu de travail sans jamais pouvoir chasser l’odeur de l’usine, de la graisse. Avec ses phrases taillées comme des silex, elle offre un regard remarquable de dignité sur toute la désespérance de ces hommes que le système broie en toute impunité. »

    Retrouvez la chronique en intégralité sur le site de The Pariser.

  • « L’Effrayable » & « Le Lac indigène » dans la Tribune de l’Hérault

    la Tribune de l’Hérault - 28 Juillet 2012

    28 juillet 2012

    Dans son édition du 28 juillet, la Tribune de l’Hérault présente « Le Lac indigène » de Anna Luisa Pignatelli ainsi que « L’Effrayable » de Andréas Becker. Deux romans à paraître le 30 août – et à ne pas manquer.

    Retrouvez en ligne :

  • Préambule à « L’Effrayable » : un texte inédit d’Andréas Becker

    Wordpress L’Éffrayable - 27 julio 2012

    27 juillet 2012

    « Ce texte est un texte inédit d’Andréas Becker. Andréas l’a écrit en 2008, soit un an avant de commencer l’écriture de L’Effrayable. Il le considère comme une sorte de texte préparatoire au roman… »

    Pour lire ce merveilleux texte, vous pouvez visiter le Wordpress de L’Effrayable.

  • Sapho dans « Le Grand Journal des festivals »

    Bintily Diallo — Le Grand Journal des festivals / France Inter — 26 Juillet 2012

    26 juillet 2012

    Jeudi 26 juillet, Bintily Dialo s’entretenait avec Sapho dans Le Grand Journal des festivals (France Inter — Le 7/9). L’occasion de rappeler sa présence au festival « Voix vives, de Méditerranée en Méditerranée » qui se déroule du 20 au 28 juillet à Sète.

  • Comme un diamant fou...

    Michel Boissard - La Gazette de Nîmes - 19/25 Juillet 2012

    25 juillet 2012

    « De sa conversation, le peintre Salvador Dalí disait qu’elle étincelait "comme un diamant fou". N’est ce pas le cas de l’écriture poétique entière de Federico García Lorca (1898-1936) ? »

    La Désillusion du monde de Federico García Lorca est cette semaine dans la Gazette de Nîmes.

    Dans les médias

  • García Lorca, La désillusion du monde

    Alain Gopnic - Recours au Poème - 25 Juillet 2012

    25 juillet 2012

    « L’écrivain Yves Véquaud nous a quittés en 2000. Il faut lui rendre hommage concernant l’édition de cette désillusion du monde, pour son honnêteté concernant la traduction, [...], mais aussi pour le courage de sa présentation. [...]

    Car cette lecture est justement une de celles qui maintenant peuvent ouvrir de nouveaux horizons vers la poésie de García Lorca, lequel ne fut pas seulement antifasciste. Il fut… poète. Et poète avant tout. Et la poésie tend par nature vers le Beau. On l’imagine beau justement, García Lorca. Une belle âme lisible sur le visage. [...]

    C’est en relisant García Lorca à l’aune de tels textes d’accompagnement que l’on réalise soudain combien l’air est devenu plus respirable en ce début de 21e siècle. »

    Vous trouverez l’intégralité de cet hommage à Yves Véquaud et García Lorca sur le site de Recours au Poème, Poésies & Monde poétiques.

  • L’Effrayable de Andréas Becker

    Infos Jeunes - 25 Juillet 2012

    25 juillet 2012

    « Andréas Becker réussit dans ce premier roman le véritable tour de force de nous faire vivre la folie de l’intérieur d’un être et de la traduire dans la facture même du récit.

    Que nous soyons dans la vérité des faits ou dans une construction fantasmée importe peu, le réel est dans la tête du malade qui nous narre des événements survenus bien avant sa naissance, lesquels ont produit “l’effrayable” tranquillité du choc. »

    Un article très descriptif que vous pouvez trouver sur le site des InfoJeunes.

  • La renaissance d’Orphée

    mollat.com - Juillet 2012

    23 juillet 2012

    « Les éditeurs de la maison La Différence exhument quelques trésors et des inédits pour la seconde vie de cette collection mythique. Derrière chaque petit volume très reconnaissable tant par le format que par la tête d’Orphée (exécutée par l’artiste Milos Sobaïc) qui signe en 2012 ce renouveau, on retrouve les propos du directeur de la collection, Claude Michel Cluny, véritable profession de foi en faveur de la poésie, de sa transmission, et qui n’a pas perdu de son actualité depuis l’arrêt de la collection en 1998 :

    “La poésie est la première parole. Mythes, épopées, oracles, voix des mystères et des mystiques, puis de l’amour, de l’indignation, de la révolte, de l’espoir ou de l’humour, de la vie quotidienne et de la solitude. Introuvables ou retraduites, classiques ou contemporaines, familières ou méconnues, ce sont ces voix innombrables que la collection Orphée souhaite faire entendre parce que plus que jamais elles sont nôtres.” »

    Un très bel article consacré à la relance de la collection Orphée à retrouver sur le site de la librairie Mollat.

  • Forcalquier honore Michel Butor

    César - Été 2012

    23 juillet 2012

    « Les Rencontres littéraires en Haute Provence sont consacrées cette année à Michel Butor, 86 ans, “pratiquement le plus grand écrivain français vivant”, dixit Yves Bical, un des organisateur du rendez-vous avec Christine Debras, la responsable de la culture à la mairie. »

    Dans les médias

  • Un Premier roman chez MK2 : autre première "Effrayable"

    Morgane Macé - ActuaLitté - 23 Juillet 2012

    23 juillet 2012

    « Une rentrée littéraire et un été au beau fixe pour les Éditions de la Différence, avec trois romans dont L’Effrayable d’Andréas Becker et sa bande-annonce qui sera diffusée dans tous les cinémas MK2, une grande première dans la bande-annonce pour livres. [...] sera diffusée dans toutes leurs salles avant les programmations, du 29 août au 11 septembre. »

    Un article sur la première du roman L’Effrayable que vous pouvez trouver sur le site de l’ActuaLitté.

  • Les mots du demi-jour

    Jean-Luc Terradillos - L’Actualité Poitou-Charentes - Juillet-Septembre 2012

    20 juillet 2012

    « L’air du temps fâche Michel Chaillou. [...] Son Éloge du démodé condense ses humeurs contre l’époque. Au clinquant qui donne l’impression du neuf, il préfère la rouille : “Le langage en définitive ne serait-il pas une immense brocante puisque tous ses vocables ont déjà servi, et n’est-ce pas cette servitude que l’on traque lorsqu’on écrit, toutes ces marques, empreintes multiples, traces diverses laissées derrière lui par le temps brocanteur qui, lui, ne fait que passer, c’est-à- dire se démoder sans cesse ?” »

    Dans les médias

  • Anna de Noailles, L’offrande

    Pascale Trück - Recours au Poème - 20 Juillet 2012

    20 juillet 2012

    « Si cette poésie est ancrée dans le monde et la nature bien réels, Anna de Noailles est en même temps attirée par les ombres, les songes, par ce qui n’est plus ou pas encore. [...] La fin du recueil, qui regroupe des poèmes sur ce thème de la mort nous fait passer d’une vibrante mélancolie à un profond désespoir où pointe parfois la colère. Car Anna de Noailles refuse avec force la consolation apportée par la croyance en un au-delà qui serait le refuge des âmes. Pour elle, les âmes sont des os. Elles tombent en poussière comme le reste du corps. »

    Vous pouvez trouver l’intégralité de cette critique sur le site de Recours au Poème, Poésies & Mondes poétiques.

  • Le démodé se laisse bercer

    Robert Maggiori - Libération - 18 Juillet 2012

    18 juillet 2012

    « Michel Chaillou, auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages, opte pour tout ce qui n’est pas “dans le vent”. Mais est-il possible d’être démodé, si l’être, plutôt qu’un mode d’être, devient juste une mode ? Cela dépend de la façon dont on l’entend : être démodé, peut signifier “rechercher partout les points d’ancrage de la solitude, devenir le voyageur immobile de l’instant” ou “rester toujours bilingue de ses jeunes années”. »

    Dans les médias

  • Michel Chaillou dans l’éditorial de l’Express Styles

    Guillaume Crouzet - L’Express Styles - 11/17 Juillet

    17 juillet 2012

    « Dans son Éloge du démodé, paru en avril dernier aux éditions de la Différence, l’écrivain Michel Chaillou affirme son “refus d’être dans la course, de participer avec armes et bagages à cette poursuite échevelée de la modernité qui caractérise tant notre époque tonitruante”. Dans ce numéro de L’Express Styles, qui rend compte des derniers défilés de mode masculine, tant à Milan qu’à Paris ou à Londres, il peut sembler paradoxal que l’on puisse aussi faire l’éloge de cette volonté de “s’éloigner de la clameur du moderne, de préférer l’implicite et ses chuchotis à l’explicite qui aboie ses vérités”. Il se trouve tout simplement que la collection qui nous a le plus enthousiasmés cette saison, celle de Véronique Nichaman pour Hermès, correspond parfaitement à cette définition. »

    Dans les médias

    L'Express style
  • Rencontres avec la Différence

    La Dépêche du Midi - 17 Juillet 2012

    17 juillet 2012

    « Demain et jeudi 19 juillet, à 20 h 30, dans le cadre du mois de l’éditeur, la Librairie-Tartinerie organise deux soirées de rencontre avec les Éditions de la Différence. »

    Dans les médias

  • Bernhard en vers

    Christine Lecerf - Le Monde des livres - 13 Juillet 2012

    13 juillet 2012

    « La poésie de Thomas Bernhard (1931-1989) demeure un continent obscur dans son œuvre. Près de 140 poèmes refusés restent à ce jour inédits. Bernhard connut immédiatement le succès, dès l’instant où il accepta de troquer ses vers contre des récits en prose. Sur la terre comme en enfer est un florilège de poèmes composés entre 1952 et 1961. Des vers libres qui prennent leur source à cette même bouche d’ombre ou fleurirent, a quelques années d’écart, La Rose de personne, de Paul Celan, et La Nuit éclairée d’épines, d’Ingeborg Bachmann. »

    Dans les médias

  • Petits bonheurs de l’édition de Bruno Migdal sur la Cause littéraire

    Léon-Marc Levy - La Cause littéraire - 6 Juin 2012

    12 juillet 2012

    « Petits bonheurs de l’édition est un vrai bonheur de lecture, un moment d’esprit, d’humour, de regards pertinents sur l’écriture et sur les mœurs des grandes maisons d’édition. Enfin en tout cas de “la grande maison”, celle de la rue des Saints-Pères à St Germain-des-Prés.
    Car Bruno Migdal nous raconte son stage de trois mois dans l’antre mythique ! Et on en sort avec lui à la fois séduit et amusé. »

    L’article entier est à lire sur la Cause littéraire.

  • Comment on devient Thomas Bernhard

    Laurent Margantin - La Quinzaine littéraire - Juillet 2012

    12 juillet 2012

    « Dans les années 1950, Thomas Bernhard a publié de nombreux poèmes en revue et plusieurs recueils. Loin d’être négligeable, cette première phase de son activité littéraire permet de mieux comprendre la genèse de l’œuvre toute entière. »

    Un bel article dans « la Quinzaine littéraire » sur Thomas Berhard.

    Dans les médias

  • Jeudi chagrin

    Habib Tengour - Actualitté - 12 Juillet 2012

    12 juillet 2012

    « Elle voulait un restaurant algérien. Un couscous. Le plat adéquat pour célébrer ce cinquantième anniversaire. Ça m’a fait plaisir. Je ne pensais pas qu’elle tenait elle aussi à marquer le coup. Elle m’attend Chez Ferhat. Les restaurants algériens de Ménilmontant ne sont pas de la fête. »

    La tribune de cette semaine, signée Habib Tengour, à retrouver sur Actualitté.

  • L’Effrayable dans « Les Romans de la rentrée » de la Quinzaine littéraire

    Thierry Laisney - La Quinzaine littéraire - Juillet 2012

    12 juillet 2012

    « La folie rôde parfois. [...] Dans l’Effrayable (La Différence, premier roman), Andréas Becker maltraite la langue pour tenter de nous faire vivre la folie de l’intérieur. »

    « L’Effrayable » fait partie des romans sélectionnés par la rédaction de la Quinzaine littéraire parmi les romans de la rentrée littéraire.

    Dans les médias

  • Actualitté : « le premier roman français annoncé sur grand écran »

    Communiqué - Actualitté - 11 Juillet 2012

    11 juillet 2012

    Actualitté se fait l’écho de la bande-annonce de L’Effrayable , « sélectionnée par MK2 pour être projetée dans ses 10 salles parisiennes, du 29 août au 11 septembre 2012, soit 4400 passages, et environ 250 000 spectateurs ».

  • Les libraires vous conseillent (Les Nouvelles de Versailles)

    Les Nouvelles de Versailles - 10 Juillet 2012

    10 juillet 2012

    « C’est un petit bonheur de lecture ! [...] Dans ce petit livre, [Bruno Migdal] explique ce qui se passe dans les coulisses de la maison d’édition... »

    « Les Petits bonheurs de l’édition » de Bruno Migdal parmi les conseils de lecture des Nouvelles de Versailles.

    Dans les médias

  • L’entretien de Jean-Paul Savignac avec Babelio : Alésia

    Babelio.com - Juillet 2012

    10 juillet 2012

    « Avoir des ancêtres donne confiance en soi. Nous sommes secrètement fiers des Gaulois, de ces hommes sortis de la Protohistoire qui ont manifesté des qualités que nous admirons. À côté de notre culture gréco-latine, et à présent planétaire, nous leur trouvons, avec un état d’âme qui va de l’attendrissement à l’ironie, des valeurs éternelles, qui traversent souterrainement la monarchie de l’Ancien Régime et la République : le panache, l’amour du sol, l’amour de la gloire, la conviction d’avoir à faire rayonner l’humanité, le désir d’immortalité et tout simplement l’innocence mystérieuse des origines. »

    Entretien passionnant de Jean-Paul Savignac autour d’Alésia, à lire sur Babelio.

  • Michel Butor : « Nathalie Sarraute aurait pu être ma mère »

    Odile Quirot - Le Nouvel Observateur - 10 Juillet 2012

    10 juillet 2012

    « Ce 9 juillet, Michel Butor est venu pour la première fois de sa vie au Festival d’Avignon, et, c’est un comble, il y était doublement présent. Sur scène, il est l’une des figures du spectacle signé Christophe Honoré, une fiction inspirée de la fameuse photographie des écrivains de Minuit réunis sous le sigle “Nouveau Roman” (une comédienne, Brigitte Catillon, interprète son personnage). Et il est bien est là – 85 ans en pleine forme – pour donner lecture de quelques textes et discuter avec le public à l’issue de la projection de “Michel Butor, écrivain migrateur”, un documentaire réalisé pour France 5 par Blandine Armand et co-écrit avec Frédéric Ferney. »

    Un entretien avec Michel Butor, de Odile Quirot, à lire dans le Nouvel Observateur.

  • Michel Butor sur France Inter dans « Le petit journal des festivals »

    Pierre Weill - Le 7/9 France Inter - 10 Juillet 2012

    10 juillet 2012

    Michel Butor était l’invité de Pierre Weil sur France Inter le 10 juillet : l’occasion d’évoquer sa présence au festival d’Avignon. Émission à retrouver en podcast sur le site de France Inter ( Michel Butor intervient à 23’45).

  • Carnet de Corée et perroquet de Cameroun

    Salim Jay - Le Soir échos - 9 Juillet 2012

    9 juillet 2012

    « La franche intimité des notes du Carnet se retrouve dans les postures, les climats et les protagonistes auxquels les photographies de Delaive donnent une saveur comme fruitée. [...] Serge Delaive publie Carnet de Corée (La Différence, 2012), où sa prose possède la force douce d’un poème révélé lentement. »

    Retrouvez tout l’article du journal marocain Le Soir échos sur leur site.

  • Claude-Michel Cluny dans « Ça rime à quoi »

    Sophie Nauleau - France Culture - 8 Juillet 2012

    8 juillet 2012

    Claude-Michel Cluny a éte l’invité de Sophie Nauleau dans « Ça rime à quoi » sur France Culture, le 8 juillet 2012.

    Vou pouvez l’écouter sur le site de France Culture.

    Dans les médias

  • Andréas Becker : être édité pour la première fois

    Nelly Buffon - enviedecrire.com - Juillet 2012

    6 juillet 2012

    Andréas Becker a répondu en exclusivité il y a quelques semaines aux questions de Nelly Buffon, journaliste du site enviedecrire.com. Nous publierons semaine après semaine des vidéos issues de cet entretien sur leffrayable.wordpress.com. Merci à l’équipe d’enviedecrire de nous avoir autorisé à le faire. Voici la troisième de ces vidéos : Andréas y parle de de son parcours, et de son long chemin jusqu’à la première publication.

    Andréas Becker, auteur de l’Effrayable aux éditions La Différence : être édité pour la première fois

  • Loi C-32 : « Les droits des auteurs réduits au profit de ceux des utilisateurs »

    Hélène Dorion - Actualitté - 05 Juillet 2012

    5 juillet 2012

    « De retour au Québec, j’ouvre courriels et journaux pour y trouver des lettres ouvertes adressées à notre premier ministre, Stephen Harper, à Tony Clement, ministre de l’Industrie et à James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles à propos du projet de loi C-32 déposé en juin dernier, “Loi sur la modernisation du droit d’auteur”. L’un des buts de cette réforme, écrit-on dans le communiqué qui l’annonce, est de “faire du Canada un chef de file de l’économie numérique mondiale”. »

    Retrouvez l’intégralité de la tribune de Hélène Dorion sur Actualitté.

  • Arman et la Différence : l’art de couper les livres en quatre

    Christine Siméone - France Inter - 4 Juillet 2012

    4 juillet 2012

    « Zoom sur les éditions de la Différence, fondées par Joachim Vital et Colette Lambrichs en 1976, axées sur les livres d’art, les essais et la poésie notamment. Petite maison indépendante comme il en reste encore quelques unes. Colette Lambrichs vient de relancer la prestigieuse collection de poésie Orphée (avec des ouvrages de poches à petits prix), avant de proposer trois romans pour la rentrée littéraire à venir. »

    À retrouver sur le blog de Christine Siméone, un article consacré aux éditions de la Différence, ainsi qu’une interview de Colette Lambrichs.

  • On peut aussi voyager par les livres

    Jacques Franck - La Libre Belgique - 2 Juillet 2012

    2 juillet 2012

    La Libre Belgique consacre un article au voyage par les livres : l’occasion de rappeler la parution aux éditions de la Différence de l’« Alésia » de Jean-Paul Savignac.

    Dans les médias

  • Orphée dans les « Rendez-vous de la Différence »

    Aligre FM - 2 Juillet 2012

    2 juillet 2012

    La collection Orphée, invitée d’honneur des « Rendez-vous de la Différence », le dimanche 2 Juillet 2012, de 11h à 13h, sur Aligre FM 93.1.

    Dans les médias

  • Un peu de mélancolie

    www.lamaisondepoesie.fr - Juillet-Août 2012

    1er juillet 2012

    « Ce troisième volume achève la publication complète des Œuvres poétiques de Jacques Izoard (1936-2008), l’un de ces poètes qui justifient la célèbre formule : “Belgique, terre de poètes”. Excellemment réunis et présentés par Gérald Prunelle, ces poèmes témoignent d’une grand fécondité littéraire, d’une sourde inquiétude aussi, et même du doute sur ce qu’il écrit chaque jour dans ses carnets, un doute que le lecteur n’aura pas : oui, il a bien été un vrai poète et ce gros recueil en témoigne, suite de courts poèmes souvent d’une grande force, vibrant d’images et d’échos. »

    À lire sur le site de La Maison de la poésie.

  • Orphée revient

    Jean-Yves Masson - Le Magazine Littéraire - Juillet/ Août 2012

    1er juillet 2012

    « Lancée en 1989, la collection Orphée a laissé aux amoureux de la poésie le souvenir d’une sorte de miracle permanent [...].
    Voici qu’aujourd’hui, fidèles au rêve de Joaquim Vital, disparu en 2010, Colette Lambrichs et son associé Claude Mineraud rappellent “Orphée” des Enfers, toujours avec la complicité de Claude Michel Cluny. »

    Dans les médias

  • Lectures d’été - Fruit de la passion, grenade et triple sec

    Guylaine Massoutre - Le Devoir - 30 juin 2012

    30 juin 2012

    « Quels styles ! Doué, Chaillou écrit avec des affects aux couleurs variées. [...] Dévoilant les faits intimes, cet écrivain formidable, célèbre pour ses longues marches racontées, passe de sa tristesse à l’oubli, avec une riche précision campant le théâtre de fines perceptions. [...] Cet ouvrage original et magnifique sur l’enfance, l’école, la guerre en Bretagne et l’histoire grande ou petite, donnerait matière à un film si ce n’était déjà un récit talentueux. »

    Lire la note de lecture complète sur le site du journal québécois Le Devoir

  • « L’Effrayable » et « Mon pays étranger » dans Livres Hebdo

    Livres Hebdo - 29 Juin 2012

    29 juin 2012

    Dans le Livres Hebdo du 29 juin a paru les présentations de « L’Effrayable  » et de « Mon pays étranger. »

    Dans les médias

  • L’Alesia de Jean-Paul Savignac

    Keltia - Juin 2012

    28 juin 2012

    Keltia, le magazine des mondes celtes, consacre une page dans son dernier numéro à Alesia, de Jean-Paul Savignac. À noter aussi que l’ouvrage est en une de www.keltia-magazine.com.

    Dans les médias

  • La soirée Orphée à la Librairie du Genre urbain dans Libération.

    Libération - 28 Juin

    28 juin 2012

    « Soirée pour la collection Orphée (la Différence) à la librairie le Genre urbain ce jeudi à 20 heures (60, rue de Belleville 75020). »

    Dans les médias

  • Où est la littérature cachée ?

    Serge Delaive - Actualitté - 28 Juin 2012

    28 juin 2012

    « Sous les chapeaux chics, les robes soignées, des littérateurs parisiens suivis ou soumis par la clique de leur cour dans un état critique assènent sans ciller, d’un air entendu, cette phrase farce : “Aucun grand texte ne peut échapper aux éditeurs et par conséquent (raccourci causal des plus douteux) aux lecteurs”. »

    Lire la tribune de Serge Delaive sur Actualitté.

  • Capitalisme fou, paradis fiscaux : François Hollande, nous voulons la rupture !

    Claude Mineraud - Le Nouvel Observateur / Le Plus - 27 Juin 2012

    27 juin 2012

    « Il avait promis le changement, Claude Mineraud, président des éditions de la Différence et auteur d’Un terrorisme planétaire, le capitalisme financier, enjoint le nouveau président de la République à aller plus loin. Explications dans cette lettre ouverte. »

    Lire la lettre ouverte sur le site du Nouvel Observateur / Le Plus.

  • [Note de lecture] : « Sur la terre comme en enfer » de Thomas Bernhard

    Alexis Pelletier - Poezibao - 25 Juin 2012

    25 juin 2012

    « Comme si le temps ne comprenait aucune rupture, la collection “Orphée” aux éditions de La Différence, donne à lire, en ce mois de juin, des poèmes dont on pouvait connaître l’existence mais qui n’étaient accessibles qu’aux seuls germanistes. Je veux parler de la poésie de Thomas Bernhard. Ce ne sont certes pas les œuvres poétiques complètes, mais une anthologie qui, sous le titre Sur la terre comme en enfer fait un parcours de l’œuvre écrite entre 1952 et 1961. »

    Une note de lecture d’Alexis Pelletier à retrouver sur Poezibao.

  • Publication : un livre pour marquer le temps

    Yacine Alim - El Watan - 25 Avril 2012

    25 juin 2012

    « C’est tellement rare pour être souligné, contrairement aux usages, dans son dernier livre, Habib Tengour conjugue la générosité à tous les temps. Il le fait avec simplicité et douceur. Avec respect, oui, beaucoup de respect envers ses semblables, ses compatriotes et pas seulement, mais surtout envers des gens de sa profession. »

    Dans les médias

  • Télérama : TTT pour Orphée

    Christine Ferniot - Télérama - 23/29 Juin 2012

    23 juin 2012

    «  Superbe collection, Orphée renaît. Et Ulysse de nouveau sous le soleil...

    Créée en 1989 par Claude-Michel Cluny aux éditions de la Différence, la collection Orphée fut une superbe entreprise éditoriale, consacrée à la poésie, en version bilingue et en poche, donc à un prix abordable. Interrompue en 1998, Orphée revoit le jour aujourd’hui. Cinq volumes paraissent, qui disent bien la qualité et la volonté internationale de cette aventure ambitieuse : Ulysse brûlé par le soleil, de l’Américain Frederic Prokosch ; l’anthologie Sur la terre comme en enfer, de Thomas Bernhard ; L’Offrande, d’Anna de Noailles ; La Désillusion du monde, de Federico Garcia Lorca ; Chronique des branches, du Syrien Adonis. Cinq œuvres éclairantes et fondamentales. — Christine Ferniot.

    TTT Éd. de la Différence l 15€ chaque. »

    Dans les médias

  • Le retour d’Orphée

    Monique Petillon - Le Monde des livres - 22 Juin 2012

    22 juin 2012

    « “Ta lyre mélancolique, Orphée,/Ne peut changer notre levain (...) Je t’entends maintenant, je t’aperçois,/Ombre libérée de son orbite/Inaugurant l’errance” Le poème “Miroir pour Orphée” ouvre le recueil qu’“Orphée”, pionnière des collections bilingues de poésie en poche, consacre a Adonis, le grand poète né en Syrie. Dirigée par Claude-Michel Cluny, “Orphée”, publiée de 1989 a 1998 par La Différence, est relancée, avec de précieuses rééditions, mais aussi des inédits de Frederic Prokosch et de Thomas Bernhard. »

    Dans les médias

  • Lettre ouverte à François Hollande, par Claude Mineraud / Actualitté

    Claude Mineraud - Actualitté - 21 Juin 2012

    21 juin 2012

    À lire « La Lettre ouverte à François Hollande » de Claude Mineraud, Président des éditions de la Différence et auteur d’« Un terrorisme planétaire, le capitalisme ». C’était hier sur Actualitté.

    Lire la lettre sur Actualitté.

  • Richter dans le texte

    Le Quotidien de l’art - Damien Sausset - 19 Juin 2012

    19 juin 2012

    « [...] Ouvrage passionnant [...], Septembre, une peinture d’histoire de Gerhard Richter de Robert Storr. Centré sur l’unique toile de l’artiste consacrée aux attentats du 11 Septembre, ce petit opuscule narre comment le commissaire New Yorkais avait personnellement vécu l’événement tragique avant de revenir avec intelligence sur les rapports complexes que Richter entretient avec l’histoire et le politique. »

    Dans les médias

  • Serge Delaive dans Allo la planète

    Éric Lange - Le Mouv’ - 19 juin de 21h à 22h

    19 juin 2012

    Serge Delaive était invité le 19 juin de 21h à 22h dans l’émission Allo la planète sur Le Mouv’ (la radio musicale jeunes de Radio France) pour parler de Carnet de Corée.
    Écoutez l’émission sur le site du Mouv’.

    Dans les médias

  • Plaisirs démodés

    José Blanchette - Le Devoir -15 juin 2012

    15 juin 2012

    « “’Fin de siècle’, expression désabusée qui m’a toujours enchanté. J’y lis l’élégance d’une mode surprise juste à l’instant où elle se démode, une fin qui s’éterniserait dans sa finitude, une fin qui n’en finirait pas de s’achever. Être ’fin de siècle’, se prendre les pieds dans la traîne du temps qui passe, se servir de cet embarras pour devenir une sorte de dandy du passé”, écrit le romancier Michel Chaillou (80 ans) dans Éloge du démodé, un essai très vieille France sur un sujet à la fois neuf et totalement décalé. »

    Retrouver l’intégralité de cet article nostalgique sur le journal québécois Le Devoir

  • Andréas Becker : les origines de l’Effrayable

    Nelly Buffon - enviedecrire.com - Juin 2012

    14 juin 2012

    Andréas Becker a répondu en exclusivité il y a quelques semaines aux questions de Nelly Buffon, journaliste du site enviedecrire.com. Nous publierons semaine après semaine des vidéos issues de cet entretien sur leffrayable.wordpress.com. Merci à l’équipe d’enviedecrire de nous avoir autorisé à le faire.
    Voici la deuxième de ces vidéos : Andréas y parle des origines de l’Effrayable.

    L’Effrayable, le premier roman d’Andréas Becker aux éditions La Différence : les origines

  • La voix du silence

    Françoise Dargent - Le Figaro littéraire - 14 Juin 2012

    14 juin 2012

    « Qui est Joseph ? Pourquoi cette prégnance tant d’années après ? Sa nièce, essayiste et romancière, a décidé d’en faire le sujet de son sixième livre. [...]

    La plume [de Yun Sun Limet] fouille délicatement le passé, les souvenirs d’une famille nombreuse à l’existence probe mais joyeuse, et l’hommage tout en finesse laisse poindre une émotion qui gagne le lecteur. »

    Dans les médias

  • Orphée, la collection de poésie

    L’amour des livres - Mai 2012

    14 juin 2012

    « Rééditant les numéros épuisés et poursuivant la mission poétique par de nouvelles sorties livresques, les éditions de la Différence tranchent avec un marché écartant la langue originelle et rythmique des poètes. De toute époque et de tous les pays, des textes bilingues sont publiés à un prix si modeste qu’il nous rappelle la gratuité de l’acte poétique.
    Un geste éditorial courageux. »

    Dans les médias

  • Le retour d’Orphée

    David Caviglioli - Le nouvel Observateur - 14 Juin 2012

    14 juin 2012

    « Les Éditions de la Différence tirent la collection Orphée des Enfers où elle s’était perdue. [...] On retrouve donc en librairie les Philip Larkin, Jules Laforgue, D.H. Lawrence — vous remplacerez ces noms par ceux de vos poètes, puisque les poètes sont comme les problèmes : chacun a les siens. Le catalogue est vaste, accueille les classiques et les oubliés, les antiques et les modernes, jusqu’aux maîtres malais du pantoum traditionnel, figurez-vous. »

    Dans les médias

  • Le retour de la collection Orphée / La Différence

    Florence Trocmé - Poezibao - 12 Juin 2012

    12 juin 2012

    « Tous les amateurs de poésie et singulièrement ceux qui ont un petit budget connaissent la collection Orphée / La Différence. Connaissaient, aurait-on pu dire tant les derniers exemplaires encore disponibles chez les soldeurs disparaissant petit à petit, il semblait que cette collection mythique allait sombrer corps et biens.
    Eh bien, non. Très belle nouvelle de ce printemps, Orphée revient de nouveau des Enfers. »

    Lire l’article entier sur Poezibao.

  • Ce qui nous faits frères

    Guy Duplat - La Libre Belgique - 12 Juin 2012

    12 juin 2012

    « Nous avons tous besoin de racines, de filiations, de fratries. Ils nous aident à vivre et à appréhender le monde, à être plus qu’un accident de l’histoire. Nos ancêtres démontrent que nous sommes nés d’un projet. Mais ce passé remémoré entraîne, en même temps, une nostalgie car les images qui nous en restent sont souvent idylliques, portées par des photographies toujours prises au soleil.
    C’est le sujet subtil et émouvant du nouveau livre, un récit, Joseph, de Yun Sun Limet, une écrivaine belge qui vit à Pairs. Il raconte comment elle a cherché le souvenir de son oncle, Joseph, le frère de son père. Il était d’abord une voix, disait-on, un ténor. Mais il est mort en 1958, à la fleur de l’âge, à la veille de son mariage, juste devenu professeur. Beau et les yeux ambitieux, il se fracassa un jour avec sa moto sur une voiture. Yun Sun Limet ne l’a jamais connu mais elle a vu, un jour, son père pleurer discrètement en entendant un enregistrement de la voix de son frère. “Il ne s’est passé un jour sans que je pense à lui”, lui avoue alors son père. »

    L’article entier est en ligne sur le site de la Libre Belgique.

  • Entretien Robert Storr : « Sa peinture interroge le déchaînement de la violence »

    Sabine Gignoux - La Croix - 12 Juin 2012

    12 juin 2012

    « Avec Septembre, exposé aujourd’hui à Beaubourg, Gerhard Richter apparaît comme l’un des rares artistes a avoir osé représenter directement l’attentat contre les tours du World Trade Center.

    Robert Storr : C’est vrai, très peu d’artistes américains ont essayé de faire des images des tours. [...] Richter s’est d’ailleurs longtemps demande s’il pouvait peindre une telle image, “imaginer” ce qui avait disparu, lui donner une forme. A-t-on le droit de faire cela ? En 2005, il a décidé que oui. Puis, en plein milieu de son travail, il a décidé qu’il ne pouvait plus. Un soir, il a racle, biffe sa toile au couteau. Et c’est ce qui a donné Septembre. »

    Dans les médias

  • Un éditeur qui fait la différence

    Guilhem Kieffer - Metamag - 11 Juin 2012

    11 juin 2012

    « Au milieu des catastrophes qui se déclenchent et vont fondre sur nous dès ces élections terminées, un rayon de soleil émane des Editions de La Différence. Quasiment dernière maison, avec Gallimard, à maintenir une production poétique, son directeur se réjouissait, voici quelques jours, moins du départ de Sarko, si peu poétique, que de la victoire de François Hollande ("qui nous donne l’espoir de travailler, enfin, dans une atmosphère apaisée"). Elle coïncide avec la renaissance de la collection “Orphée”, dédiée à la poésie qui charge la semaine qui commence. »

    Sur Metamag, le magazine de l’esprit critique, retrouvez un article sur Orphée, la collection de poésie bilingue des éditions de la Différence.

  • Avis de libraire

    Espace culturel Gouesnou

    11 juin 2012

    Retrouvez sur le site de l’Espace culturel Gouesnou un avis de libraire consacré à la collection Orphée.

    « Quel grand bonheur de voir ressurgir la collection Orphée, jadis lancée déjà par Claude Michel Cluny qui aujourd’hui lui donne une seconde vie. Une collection consacrée aux poètes du monde entier, de tous les temps et de tous les continents. Et bilingues. Des objets éditoriaux somptueux, véritables petits bijoux d’édition à 5 euros le n° simple, 7 euros le n° double. [...] Orphée permet d’avoir dans sa poche, car les formats tiennent dans la main, un petit trésor poétique, et de savourer à l’envie, pour un prix dérisoire, la grande parole. [...]
    Tout est réussi dans cette entreprise magnifique car en plus de leur beauté, de leur accessibilité, chaque ouvrage fait l’objet d’une préface passionnante et d’une traduction en regard du texte original pour le domaine étranger. »

  • Adonis, manifeste pour une révolution laïque

    Propos recueillis par Georges Sassine - Afrique Asie - Juin 2012

    8 juin 2012

    Adonis a accordé un grand entretien au mensuel "Afrique Asie" dans son édition du mois de juin. L’entretien est l’occasion de rappeler la réédition de ses Chroniques des branches dans la collection "Orphée".

    Dans les médias

  • Au temps jadis...

    Thierry Clermont - Le Figaro Littéraire - 7 juin 2012

    7 juin 2012

    « On le sait depuis Charles Baudelaire : pour bien parler de son temps (de ses progrès et de ses contemporains), il faut l’abhorrer, l’étriller, le dauber. Aujourd’hui, il y a le camp des grincheux et des fielleux ou bileux de la réaction [...] qui entonnent régulièrement la ritournelle antimoderne, certains passant même du rang de ses contempteurs acharnés au grade de psittaciens qui, à la longue, nous lassent plus qu’ils n’agacent. [...]

    Michel Chaillou n’est pas de ces atrabilaires-là et goûte peu les bastonnades lyriques, même s’il se méfie des “donzelles à ordinateur portable, branchées sur toutes les ondes de la planète”. Le mot “moderne” l’ennuie, lui est insupportable, sans haine ; cette modernité condamnée à “la poursuite échevelée”. À quatre-vingt deux ans, son goût pour la désuétude, son culte du démodé, il le dit avec simplicité et poésie, et surtout : avec une élégance qu’on ne peut que saluer. »

    Dans les médias

  • Entre figuration et abstraction

    Philippe Dagen - Le Monde - 7 Juin 2012

    7 juin 2012

    Philippe Dagen, le critique d’art du Monde, a consacré son dernier papier à l’exposition Richter qui vient de s’ouvrir à Beaubourg. L’occasion pour lui de rappeler la parution de Septembre, l’ouvrage que l’historien d’art américain Robert Storr a consacré à l’oeuvre du peintre, et que La Différence a publié.

    « LA VERSION parisienne de l’exposition “Panorama” est proche des versions berlinoise et londonienne. Ce sont les mêmes œuvres, près de 150. II ne manque aucune des toiles emblématiques, ni parmi les figuratives nées dans la proximité de la photographie ni parmi les abstraites. [...]

    Les différences tiennent à l’accrochage. Suite de grandes salles peu modulables, la Tate Modem avait choisi la plus simple des présentations, dans un ordre chronologique strict. Au Centre Pompidou, le parcours est moins linéaire, construit a partir de deux longs murs obliques qui brisent l’habituel quadrillage de salles carrées et rectangulaires. [...]

    En rapprochant des toiles exécutées a des décennies de distance, [...] elle montre de façon convaincante la cohérence et les continuités d’une oeuvre qui n’a cessé d’être, depuis les années 1960, largement inspirée par l’autobiographie de son auteur, [et par] l’observation de l’actualité quand elle devient tragique. September, auquel l’historien d’art américain Robert Storr vient de consacrer une étude très singulière et éclairante (Septembre, une peinture d’histoire de Gerhard Kichter, La Difference, 96p., 20,30 euros), est ainsi mis particulièrement en évidence. »

    Dans les médias

  • Jean-Louis Servan-Schreiber & Claude Mineraud : dictature du court-termisme

    L’Est républicain - Didier Hemardinquer - 7 Juin 2012

    7 juin 2012

    Jeudi dernier, Claude Mineraud, le Président de la Différence et l’auteur d’Un terrorisme planétaire, le capitalisme financier, était à Nancy, aux côtés de Jean-Louis Servan-Schreiber, pour parler de la dictature du court-termisme. L’Est Républicain s’en fait l’écho dans son édition du 7 juin.

    « Les multinationales ont mis, sous leur férule, les petites et moyennes entreprises. Des capitaux faramineux ont asséché l’économie réelle. La haute technologie a pris le pouvoir sur le capitalisme financier qui l’avait créée et a échappé à tout contrôle, y compris celui des états. Ce système a essaimé dans le monde entier. [...] Cela aboutit à un terrorisme planétaire. La seule solution c’est la reprise du pouvoir par les peuples pour le redonner à des états qu’ils auront choisis. »

    Dans les médias

  • Andréas Becker : écrivain, une vocation

    Nelly Buffon - enviedecrire.com - Juin 2012

    6 juin 2012

    Andréas Becker a répondu en exclusivité il y a quelques semaines aux questions de Nelly Buffon, journaliste du site enviedecrire.com. Nous publierons semaine après semaine des vidéos issues de cet entretien sur leffrayable.wordpress.com. Merci à l’équipe d’enviedecrire de nous avoir autorisé à le faire. Voici la première de ces vidéos : Andréas y parle de sa vocation d’écrivain.

    Andréas Becker, auteur de l’Effrayable aux éditions La Différence : écrivain, une vocation

  • Claude Mineraud ou la voix de la révolte

    Ahmed Kessi - Le Jeune Indépendant - Juin 2012

    6 juin 2012

    « L’ouvrage et son auteur font, en effet, la différence, par le courage des idées développées et l’approche de l’auteur de la folie meurtrière qui s’est emparée du monde politique et économique ces dernières décennies. »

    Dans les médias

  • Éloge du démodé : chronique littéraire de Sophie Creuz

    Sophie Creuz - RTBF - Musiq3 - 5 Juin 2012

    5 juin 2012

    Le mardi 5 juin, Sophie Creuz consacrait sa chronique littéraire matinale à l’Éloge du démodé de Michel Chaillou :

    « Pas un pamphlet mais un manifeste tout de même, un manifeste poétique s’entend, qui serpente dans une langue à la fois simple et somptueuse, qui va à rebours, exhume les vieux mots rouillés de pensées anciennes, pour écrit-il, "se prendre les pieds dans la traîne du temps qui passe". Un manifeste qui, à la grande vitesse qu’affectionne notre époque, préfère le tortillard, le train de banlieue qui fait halte partout où le regard se pose, et qui ramène du fond de l’âge des souvenirs d’enfance, des "fumées et poussières" anciennes qui viennent délicieusement embrumer la mémoire. »
    Sophie Creuz

    Écouter la chronique de Sophie Creuz sur le site de la RTBF.

    Dans les médias

  • Printemps et hivers arabes

    Vinciane Strale - Lectures - Mai/Juin 2012

    1er juin 2012

    « Qu’ils soient anciens et si riches d’une lucide anticipation ou écrits dans l’actualité des derniers mois, [les textes d’Abdellatif Laâbi] nous ouvrent les yeux sur ce qu’est la réalité marocaine et sur ce que sont les espoirs de ceux qui s’y mobilisent pour un vrai changement de société. »

    Dans les médias

  • Thomas Bernhard, une œuvre multiforme

    Libération - 1 Juin 2012

    1er juin 2012

    Thomas Bernhard est actuellement au Théâtre de la Colline. Libération en profite dans son édition du premier juin pour rappeler à nouveau la relance de la collection Orphée.

    « Les éditions La Différence viennent par ailleurs de relancer leur collection de poésie Orphée, interrompue depuis 1998. Et publient sous le titre Sur la terre comme en enfer, une anthologie de poèmes de Thomas Bernhard, dont beaucoup inédits en français, traduits par Suzanne Hommel »

    Dans les médias

  • Orphée dans Recours au Poème

    Phil McBeath/ Andrjez Taczyński/ Alain-Jacques Lacot - Recoursaupoeme.fr - Juin 2012

    1er juin 2012

    Un compte rendu sur Ulysse brûlé par le soleil vient de paraître sur le très bon site Recours au poème.

    « Le nom de Frederic Prokosch est de prime abord un nom de romancier américain. Le nom de l’auteur des Asiatiques ou de Sept fugitifs. On ne le connaissait pas poète. Prokosch l’a peu été, mais cela ne signifie pas grand-chose en poésie, domaine où l’on peut être l’auteur d’un seul poème et être ainsi l’un des poètes les plus importants de l’histoire de l’humain, depuis que nous avons cessé de manger de la viande crue à pleine dents. La poésie se fiche du règne de la quantité, du bruit des machines à laver littéraires. Elle parle depuis l’intérieur du sacré. Elle parle le langage de la vie. La poésie est du domaine de l’être. On peut avoir écrit des romans, on est l’auteur de poèmes. De ce point de vue, que Prokosch soit un romancier ayant donné un seul recueil de poèmes (à Londres, en 1944, sous le titre de Lyrics) n’a aucune espèce d’importance.
    Remercions les éditions de la Différence qui, pour cette renaissance, pour cette nouvelle série de la collection Orphée, celle qui proclame que « La poésie est la première parole », nous donnent à découvrir la poésie de Frederic Prokosch en ce volume intitulé Ulysse brûlé par le soleil, et présenté par Michel Bulteau. »


    Un autre compte rendu a paru qui concerne un ancien titre Orphée, Pour tous les hommes de la terre de Julian Tuwin.

    « Dès 1926, sept ans après sa parution, le premier recueil de poèmes de Julian Tuwim est un classique en Pologne : ses poèmes sont lus par les enfants et les adolescents dans les manuels scolaires de l’époque. Poète fortement aimé par le public – large public dans un pays où l’on a toujours lu beaucoup de poésie – Tuwim est considéré comme l’un des poètes polonais les plus importants de la première moitié du 20e siècle. Il fut pourtant rejeté dans la Pologne autoritaire et réactionnaire des années 30. Tuwim cadrait mal dans le paysage, lui le poète Juif et l’homme de gauche. On lui fit payer son opposition à l’ambiance nationaliste généralisée en lui refusant par trois fois l’entrée à l’Académie des Lettres Polonaises. »


    Et, enfin, toujours sur le même site, une chronique de Alain-Jacques Lacot (par ailleurs journaliste au Magazine littéraire) dans laquelle il se félicite avec force enthousiasme de la relance de la collection Orphée.

    « La poésie est comme la mer, toujours recommencée, qui dépose, à chaque marée, des recueils de poésie comme autant de vagues singulières, furieuses ou douces, en colère ou sentimentales, lyriques ou sobres, c’est selon la saison. En ce printemps deux mille douze, la marée est abondante et variée. Tout d’abord, Orphée nous revient des enfers… Chacun se souvient de cette “folie” éditoriale qu’avait été cette collection de poche entre mille neuf cent quatre-vingt neuf et mille neuf cent quatre-vingt dix-huit. Près de deux cent vingt recueils avaient jalonné cette aventure audacieuse et ambitieuse. Les éditions de La Différence, toujours aussi exigeantes, ont confié de nouveau au même Claude-Michel Cluny la direction de la collection. Et celui-ci a repris son travail d’explorateur et de défricheur, avec la même rigueur et le même enthousiasme. Tandis que sont réédités Anna de Noailles, Federico Garcia Lorca, Adonis, ce pêcheur de perles en a trouvé deux pour inaugurer ce relancement : Ulysse brûlé par le soleil de Frederic Prokosch et Sur la terre comme en enfer de Thomas Bernhard. Si l’on connaissait de ces auteurs l’œuvre romanesque, peu avaient pu goûter la saveur de leur poésie. Bien que la lecture des romans du premier nous ait donné à voir que la fibre poétique y était essentielle, jamais elle ne s’était exprimée avec autant de lyrisme exacerbé.
    Ces deux recueils augurent bien de ce que va être, de nouveau, la ligne éditoriale de la collection dans laquelle paraîtront six ouvrages inédits par an : l’envie de faire découvrir d’autres cultures, d’autres langues, d’autres écritures, avec comme seuls guides l’exigence et la subjectivité du poète qui la dirige : Claude-Michel Cluny, qui écrit là, d’une certaine manière, “son” anthologie universelle de la poésie, œuvre parallèle à celle qu’il poursuit par ailleurs. Œuvre, oui, dont les éditions de La Différence viennent de publier le premier tome réunissant les textes écrits des années soixante à la fin des années quatre-vingt. »

  • Alésia de Jean-Paul Savignac dans Mémoire des Arts

    Mémoire des arts - Mai-Juin 2012

    1er juin 2012

    « Dans la collection Mythologie des lieux. L’auteur Jean-Paul Savignac, écrivain et traducteur du latin, du grec et du gaulois, raconte l’histoire de ce haut lieu, symbole de la fin de la Gaule et du début de l’ère gallo-romaine. Il déchiffre l’histoire et le mythe. »

    Dans les médias

  • Thomas Bernhard poète

    Thierry Clermont - Le Figaro Littéraire - 31 Mai 2012

    31 mai 2012

    « Une poésie incroyablement féroce, rebelle, qui n’a rien d’anecdotique ou de juvénilement naïf et qui annonce ses grands thèmes futurs. En voici une anthologie bilingue, savamment concoctée, qui ne manquera pas de surprendre les inconditionnels de l’Autrichien, mort en 1989. »

    Dans les médias

  • Joseph dans Le Carnet et les instants

    Le Carnet et les instants - mai 2012

    31 mai 2012

    A lire le très beau compte rendu du Carnet et des instants sur Joseph le dernier opus de Yun Sun Limet.

    « Yun Sun Limet fait une pause fictionnelle et explore son passé d’enfant “arrivée” d’un pays lointain dans une famille qu’elle a faite sienne au point d’en adopter les ancêtres. [...] En renouant les fils de ce passé qu’elle n’a pas partagé, mais dont la prégnance est étrangement forte, Yun Sun Limet est allée au cœur d’un drame qui a pris place au centre de la culture de sa famille d’adoption et qui résonne encore dans les générations actuelles. Elle le fait avec un tact et une forme de tendresse lucide qui donnent une dimension universelle à cette confidence presque privée, dans un écrit soigné et élégant qui contient quelques pépites. »

    Dans les médias

  • Jean-Paul Savignac invité de Yvan Amar sur RFI

    Yvan Amar - RFI - Danse des mots - 28 Mai 2012

    28 mai 2012

    « En marge d’une exposition sur les Gaulois qui se tient à la Cité des Sciences à Paris, on peut s’interroger sur la langue ou les langues parlées par les Gaulois, et les traces qu’on en trouve aujourd’hui en français, dans d’autres langues, ou dans les noms géographiques au milieu desquels nous vivons. »

    Jean-Paul Savignac, écrivain et traducteur de grec, de latin et de langue gauloise, auteur d’Alesia, publié aux éditions de La Différence, est l’invité de Yvan Amar.

    Écouter l’émission sur le site de RFI.

    Dans les médias

  • En perpétuelle quête de l’énergie du rouge

    Muriel Bonneville - Sud Ouest - 25 Mai 2012

    25 mai 2012

    « Le philosophe biarrot Marcel Paquet vient d’éditer "Rouge absolu", un livre autour de l’œuvre du peintre allemand Amann marquée par un travail sur la pigmentation. »

    Dans les médias

dossier de presse

Trois couleurs

mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion