Dame peinture toujours jeune

Auteur : Ensor, James

collection :

date de parution : 17 septembre 2009

Essai.

Choix de textes, préface et notes de Colette Lambrichs.

40 ill.

11,5 x 16,5 cm. 252 p. 10,15 €.

Collection : Minos.

ISBN : 978-2-7291-1843-3

Les écrits peu connus de James Ensor – pas loin d’une centaine de textes rédigés de 1882 à 1946 à la faveur de diverses circonstances – sont d’un style éblouissant et d’une virulence sans pareille : « Ah, parlons-en des peintres doctrinaires et négociants de leurs suffisances matamoresques : leur métier à répétition nous vaut nausées sur nausées. Que de veuleries d’imitations serviléformes re-pondues, ruminées mille et mille fois par ces beaux cancres de la peinture, gargouillant, affreux déchets… » Il y célèbre la bonne peinture, y honnit les architectes qui défigurent sa belle ville d’Ostende et vitupère contre la bêtise, les arrivistes, les malfaisants de tout poil qui occupent le devant de la scène de son temps.


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion