Le Chant de l’initié

Auteur : Savignac, Jean-Paul

collection :

date de parution : 4 décembre 2000

Poèmes.

40 encres de Philippe Canal.

19,5 x 22,5 cm. 96 p. 15,15 €.

Collection : Littérature.

ISBN : 978-2-7291-1322-3

« Comment peut-on écrire aujourd’hui en gaulois ? La langue de Vercingétorix est en effet pauvrement attestée – on a retrouvé jusqu’ici à peu près une centaine d’inscriptions en langue gauloise pour plus de dix mille inscriptions latines. Et il n’y a pas de texte étendu. J’ai utilisé les mots répertoriés à partir des inscriptions que les archéologues ne cessent d’exhumer et que les linguistes, à leur suite, s’empressent de déchiffrer. Comme le stock lexical restait insuffisant, j’ai utilisé un vocabulaire gaulois reconstitué à partir des langues filles du gaulois : gallois, cornique, breton, irlandais, mannois et écossais. Pour quelques rares cas, les langues issues de l’indo-européen et l’indo-européen lui-même ont pu fournir un terme gaulois conjectural. Le poème gaulois présente un graphisme inspiré de la cursive latine utilisée en Gaule dans les premiers siècles de notre ère. J’ai seulement modifié quelques lettres pour faciliter une lecture directe. Ces textes n’ont pas été tirés du sol, ils sont bien évidemment inventés (comme tout poème !), ce sont des bulles improbables. L’écriture de ces poèmes est liée aux dessins. L’objet de ce livre est une offrande aux Gaulois de nos enluminures et de nos écritures. Les poèmes magnifiés graphiquement, ont été écrits en gaulois afin que quelque part leurs esprits d’outre-tombe les entendent et les comprennent. Les dessins offrent dans leurs signes des ressemblances avec les traits héraldiques dont sont gravées les monnaies gauloises afin d’attirer leur regard propice. »
Jean-Paul Savignac

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion