Chronique des jeunes années

Auteur : Ipoustéguy

collection :

date de parution : 13 octobre 1997

Souvenirs.

13 x 20 cm. 246 p. 18,25 €.

Collection : Littérature.

ISBN : 978-2-7291-1147-2

« Le temps, petit à petit, étreint l’ineffable si proche de notre cœur... Si je me risque aujourd’hui à me raconter, écrit Ipoustéguy, c’est pour susciter ce cœur. »Et plus loin : « Je persiste à croire qu’à l’instant du trépas, dans le grand bond aussi exaltant qu’une naissance, la pensée quasi immatérielle retourne à la matière plus dense du corps qui s’écroule en un grand soulagement. Tout est parfait. Dans l’expérience de cette ultime perfection, je veux faire œuvre de volonté et pars à la recherche consciente de la première bobine de mon existence. » C’est donc à la recherche de cette manière d’être qu’Ipoustéguy, le grand sculpteur qui en fait de matière s’y connaît, pour avoir toute sa vie tenté de la domestiquer, de la plier à sa volonté, s’en va cette fois par le chemin des morts. Il nous emmène dasn la France des terroirs de Dun-sur-Meuse dans les Ardennes où il est né, à Saintes, à saujon, dans l’Est chez son grand-père, menuisier ; il nous plonge au cœur des sensations de l’enfance, des premiers apprentissages, dans une langue pleine de rudesse et de saveur.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion