Cerveaux

Auteur : Benn, Gottfried

collection :

date de parution : 16 novembre 2006

Édition établie par Eryck de Rubercy.

Bilingue.

16 × 20 cm. 128 p. 15,20 €.

Collection : Littérature.

ISBN : 978-2-7291-1647-7

2006 est, pour Gottfried Benn, l’année d’un double anniversaire : celui du cinquantième anniversaire de sa mort à l’âge de soixante-dix ans et du cent vingtième de sa naissance. Les poèmes de Morgue, son premier recueil publié en 1912, comme les récits de la même période parus sous le titre de Cerveaux qui mettent en scène le personnage du docteur Rönne, figurent parmi les pages les plus importantes de l’expressionnisme littéraire allemand. Alain Bosquet fut le premier à traduire Benn en français et à le présenter en France, après l’avoir connu dans le Berlin de l’immédiate après-guerre. S’il s’amusait à le comparer à une sorte de « Novalis un forceps à la main » ou de « Werther arracheur de dents », il pensait qu’il se distinguait déjà des expressionnistes « par une implacable lucidité, une violence où triomphe le bistouri d’un chirurgien de l’âme ».

Voici ce qu’écrit Alain Bosquet au moment de sa mort  : « Gottfried Benn, qui vient de mourir à Berlin, était le dernier survivant d’une génération exceptionnelle de poètes : les expressionnistes allemands. [...] De cette tendance, il était le plus artiste, le plus lucide, le plus implacablement elliptique, dans son désir de démontrer que l’homme est friable. Il est médecin, et se spécialise bientôt dans la dermatologie. À ses yeux, dès ses premiers recueils de poèmes, aux titres caractéristiques : Morgue et Viande, l’être humain n’est qu’un amas de matières plus ou moins avariées : squelette de mauvaise qualité et graisse inutile. »

La rencontre entre ces deux fortes personnalités est passionnante et ce livre un document littéraire exceptionnel.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion