Chambre avec gisant

Auteur : Pessan, Éric

collection :

date de parution : 19 août 2002

Roman.

12,9 × 20,1 cm. 208 p. 15,20 €.

Collection : Littérature.

ISBN : 978-2-7291-1422-0

Un homme, père de famille, décide un jour de se coucher et de ne plus se relever. Qu’est-ce qui a pu motiver une telle décision ? Est-il malade ? déprimé ? fou ? Au pied de son lit, les proches défilent : femme, enfants, parents, amis, médecins. Chacun y va de son analyse, de son interprétation, de son remède pour tenter de briser le mur de silence et d’incompréhension qui s’est dressé dans une vie banale, apparemment heureuse. A-t-il surestimé ses forces en restaurant sa maison ? N’est-ce pas lui qui, hier encore, clouait, assemblait, isolait, avec une énergie radieuse ? En a-t-il trop fait ? Il est bien portant - les médecins sont formels. Alors, qu’est-ce qui cloche ? Pourquoi tout cela ? Et la vie insensiblement se dérègle... Chacun s’interroge, remue le passé pour trouver une cause logique à son renoncement. Dans ce très beau livre où se poursuivent et s’amplifient les interrogations de L’Effacement du monde, Éric Pessan confirme son talent.

presse

« Chambre avec gisant d’Éric Pessan est un des romans les plus étonnants de la rentrée littéraire. original, touchant, surprenant, un ovni savoureux. C’est une œuvre subtile écrite d’une plume légère en courts chapitres qui sont parfois de vraies leçons de vie. »
Christian Sauvage, Le Journal du Dimanche

« Magnifiquement écrit, Chambre avec gisant est un des livres les plus fort et les plus troublants que nous ait offerts cette rentrée »
Judith Roze, Page des libraires

« Avec un humour discret et efficace, ce roman pose les questions essentielles de la vie, sans en avoir l’air, ce qui n’est pas la moindre de ses qualités »
Pierre-Robert Leclercq, Le Monde des livres

« Il y a dans ce portrait d’une sorte de capitaine Achab sans haine, attiré par le néant, dans cette attente face à la baleine blanche de ses peurs, dans cette peinture d’un vieux monde épuisé qui a perdu jusqu’à la force de parler et d’aimer, comme un parfum de sombre prophétie. De poésie rentrée aussi. Ce n’est pas le moindre mérite de Pessan de nous offrir, faute de bonnes nouvelles, au moins de la bonne littérature.  »
Olivier Le Naire, L’Express.

« Éric Pessan tire d’une main de maître tous ces fils, les emmêle et les démêle à sa guise, en un jeu à la fois brillant et profond. Il y a là du talent, à coup sûr. Une œuvre d’avenir. »
Jean-Claude Lebrun, L’Humanité.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion