Jacques Derrida, la distance généreuse

Auteur : Calle-Gruber, Mireille

collection :

date de parution : 23 avril 2009

Essai.

13 x 20 cm. 190 p. 20,30 €.

Collection : Les Essais.

ISBN : 978-2-7291-1825-9

Les textes de ce volume s’attachent au rapport de la philosophie avec la littérature et les arts, au travail de la langue et des langues, ainsi qu’à la lecture de certaines grandes oeuvres littéraires proposées par Derrida, en particulier celles de Ponge, Leiris, Genet, Jabès, ou plastiques : Valerio Adami, Simon Hantaï. La philosophie est ainsi conduite à reconsidérer la démarche autobiographique, les liens au judaïsme, la problématique du genre et des différences sexuelles, la question du nom ; autant de lieux où se rejoue sans fin l’exercice de la déconstruction. La « distance généreuse » c’est l’espace entre la pensée et l’écriture qui offre au mouvement de la pensée des ressources inépuisables et à la langue, des voies nouvelles. Une lecture de différents textes de Jacques Derrida : L’Écriture et la différence, Glas, La Carte postale, Mémoires d’aveugle, La Vérité en peinture, Un ver à soie, Circonfession. L’auteur qui a connu Jacques Derrida, s’interroge ici sur la relation entre littérature et philosophie dans l’autobiographie et dans la problématique du genre et des différences sexuelles à l’œuvre dans la pensée derridienne.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion