Heures jamesiennes

Auteur : Pavans, Jean

collection :

date de parution : 14 février 2008

Essai.

13 × 20 cm. 176 p. 18,25 €.

Collection : Les Essais.

ISBN : 978-2-7291-1729-0

Il y a maintenant un quart de siècle que Jean Pavans, par ses traductions, ses analyses, ses adaptations théâtrales, approfondit sa relation avec l’œuvre immense d’Henry James.
À l’opposé d’un essai académique, les Heures jamesiennes sont le reflet concentré de cette aventure littéraire. Elles comportent trois sections :
La première, Le Secret à la source, explore les raisons personnelles d’une fascination, en sondant les racines psychiques du génie de James. Dans ses œuvres les plus énigmatiques, dont certaines ne purent être convenablement décryptées qu’un siècle après leur parution, James a fait de la nécessité du secret une des sources décisives de son art romanesque, lui permettant d’y inscrire en toute liberté et en toute sécurité certains sujets fondateurs (dont l’homosexualité) criminalisés par l’époque victorienne où il vivait.
La deuxième section, L’anneau dans le buisson, est une imitation de cet art du secret. C’est une nouvelle élaborée sous forme de pastiche, un traitement jamesien d’un sujet propre à l’expérience personnelle du pasticheur. Pavans s’était déjà illustré dans le pastiche dans un précédent livre, Sauna.
La troisième section, Le divin principe du scénario, considère cette théorie de Henry James, selon laquelle le roman devrait s’astreindre aux rigueurs des règles du théâtre. C’est sans doute la raison de la réussite artistique et publique de tant d’adaptations de chefs-d’œuvre romanesques de James, alors que les pièces qu’il a écrites connurent, de son viavant, des fiascos, et sont désormais oubliées.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion