Capillaria, le pays des femmes

Auteur : Karinthy, Frigyes

collection :

date de parution : 20 mars 1990

Roman traduit du hongrois par Véronique Charaire.

13 × 20 cm. 88 p. 9,15 €

Collection : Latitudes.

ISBN : 978-2-7291-0517-4

« Quelque part, à 4000 mètres au fond de l’océan, se cache Capillaria, microcosme sous-marin, jardin des délices dans lequel on pénètre en poussant le miroir. On y rencontre par exemple des palais étranges où tout est comestible. Terre de fantasme et de fantaisie, hérissée de tours de Babel à la Bruegel où s’agitent de petites vermines à tête humaine, repaire fantastique où l’on parle une langue bizarre – langue du plaisir, faite d’interjections et d’exclamations. Ce pays des merveilles, qui enchantera les goulus de la jouissance, est gouverné par des femmes, les Ohias. Capillaria, c’est le royaume des femelles. Belles, bandantes, un peu homo, jouissant sans arrêt dans cet empire des sens. Quant aux mâles, les Bullocks, ils sont tout à fait sous-développés. Des monstres minuscules et chétifs. Les Ohias les font travailler à la construction de leurs palais, puis elles les mangent et tirent de leur crâne des fils avec lesquels elles se tissent des parures ! A Capillaria, le mâle est “un ratage de la nature, un animal domestique méprisé”. Le narrateur, après un naufrage, échoue à Capillaria. Il se fait d’abord passer pour une femme, mais tombe amoureux de la reine qui découvre son sexe et le condamne aux travaux forcés. Il retrouve alors ses semblables, les esclaves Bullocks. Avec eux, il édifie une société communiste, quelque chose comme un kolkhoze. Deux clés possibles, pour entrer dans ce roman : Swift et Orwell. Comme Swift, Frigyes Karinthy a fait une cartographie de l’utopie, avec cette algèbre impeccable, cette géométrie onirique qui caractérisent le monde de Gulliver. C’est fascinant. Mais Capillaria, le pays des femmes rappelle aussi Orwell. Satire, parodie. Frigyes Karinthy fait culbuter l’Occident phallocratique et montre “la grande vengeance des femmes”. »

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion