La Chanson de Rollant

Auteur : Turolde

collection :

date de parution : 1994

Édition et présentation par Ghislain Sartoris.

Bilingue.

11,5 x 16,5 cm. 192 p.

Collection : Orphée, n° 184

ISBN : 978-2-7291-0991-2 **

Turolde (ou Thuroldus, début du XIIe siècle). Voici le premier grand texte écrit en français ancien, ou compilé ? vers 1100, par cet inconnu de nous dont le nom, Turolde, figure à la fin du poème. Le 15 août 778, trahie près de Roncevaux, l’arrière-garde carolingienne menée par le preux Rollant se faisait tailler en pièces. C’est ce fait d’armes malheureux que le poème, mêlant la geste et la parole élève à l’exemplarité mythique. Le dict de parfaite chevalerie, de par sa beauté émotionnelle, place l’épée de « saint Charlemagne » dans la lumière chrétienne du temps. Ghislain Sartoris restitue avec cette édition le texte dans sa lisibilité, dans toute la vigueur et la saveur des mots, par amour pour cette fable que Vico disait « grande, véhémente et sublime ».

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion