Marées de la Mer Orientale

Auteur : Huy Cân, Cù

collection :

date de parution : 1994

Choix de poèmes traduits du vietnamien et présentés par Paul Schneider.

Bilingue.

11,5 x 16,5 cm. 128 p.

Collection : Orphée, n° 181

ISBN : 978-2-7291-0974-5 *

Cù Huy Cận (1919-2005). Le titre du premier recueil de ce poète, le Feu sacré (1940), pourrait symboliser l’action de l’homme politique, comme celle de l’écrivain, attaché avec passion à fondre les traditions et les aspirations, le verbe, tel un sculpteur, se donnant les droits d’affirmer : « Je peux encore modeler la face des jours. » Huy Cận, tout pénétré de culture occidentale qu’il soit, n’écrit qu’en accord avec cette terre et cette eau nourricières, ce sang répandu, avec lesquels un peuple construit son avenir. Il faut le lire en transparence, dans la lumière des temps mêlés qui nous restitue « comme un grand fleuve paisible » le passé et le présent, et écouter une voix sans âge et pourtant si proche : « Est-il vrai que vous tremblez sur le chemin d’ascèse / Une dernière fois de la fièvre des hommes »...


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion