L’Obscure splendeur

Auteur : Diego, Eliseo

Traducteur : Pelorson, Jean-Marc

collection :

date de parution : 1996

Choix de poèmes traduits de l’espagnol (Cuba) et présentés par Jean-Marc Pelorson.

Bilingue.

11,5 x 16,5 cm. 128 p.

Collection : Orphée, n° 217

ISBN : 978-2-7291-1119-9 *

Eliseo Diego (1920-1994). Le miracle, chez ce Cubain si intimement attaché à sa terre, c’est d’élaborer avec les mots les plus simples un art d’en deçà des mots. Un regard à la fois précis et rêveur saisit la vulnérabilité des objets, des êtres, du quotidien, entraînés vers la mort et l’oubli. Aussi la pérennité de la mémoire s’impose-t-elle comme exigence vitale dans toute la poésie d’Eliseo Diego. L’air d’une rue, un fait d’armes autrefois, que l’on rappelle de bouche en bouche, une tache sur le mur, ou le regard de l’enfant dédaigneux « de l’obscure splendeur qui m’aveugle » s’écrivent sous sa main en lettres de lumière.

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion