Sur la terre comme en enfer

Auteur : Bernhard, Thomas

Traducteur : Hommel, Susanne

collection :

date de parution : 24 mai 2012

Traduit de l’allemand (Autriche) et présenté par Susanne Hommel.

Bilingue.

Poésie

11,5 x 16,5. 128 p. 5 €

Collection : « Orphée » n° 221

ISBN : 978-2-7291-1980-5*

Le titre de cette anthologie de Thomas Bernhard pourrait être le sceau apposé sur l’œuvre entier du célèbre romancier et dramaturge (1931-1989). Pourtant, si l’écrivain se consacra tout d’abord dix ans à l’écriture poétique, cette part de l’œuvre n’est guère connue en France que des spécialistes. Qu’il ait fallu attendre si longtemps avant d’entendre cette voix âpre aux modulations déconcertantes est inexplicable tant elle est proche, et son insistance prégnante : voix de la perte, de l’absence, du tragique innommable, de la présence du silence, elle émane de la terre, du quotidien affouillé, de la pauvreté du monde, des « filles à l’odeur de pommes » et de la boue des sentiers obscurs. Inscrite dans un continuum de l’âme germanique et de sa déraison, de Kleist à Trakl et Ilse Aichinger, elle nous parle de l’enfance, de la solitude, de l’appel du néant et des ombres.

Articles en ligne :

mots associés


mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion