Le Lac indigène

Auteur : Pignatelli, Anna Luisa

Traducteur : Adaken, Alain

collection :

date de parution : 30 août 2012

Roman traduit de l’italien par Geneviève Alvaro.

13 x 20 cm. 208 p. 18 €.

Collection : Littérature étrangère.

ISBN : 978-2-7291-1978-2

Jucanyá, au bord du lac Atitlán, à plus de 1 500 m d’altitude, en Amérique centrale. Lorsque Tano revient dans cette petite ville entourée de volcans où il a, lors d’un premier séjour, acheté une maison tant la beauté des lieux l’avait bouleversé, ce n’est plus comme autrefois pour fuir son pays natal. Son ami Manolo a disparu. Qui est Manolo ? Un photographe qui se mêle à la vie des Indiens et prend des clichés sur le vif, au gré de ses pérégrinations. L’enquête que décide de mener Tano pour découvrir les causes de la disparition de son ami va l’entraîner au cœur de la politique répressive conduite par le pouvoir contre les Indiens et leurs traditions ancestrales. La vie de Tano prend soudain un sens en même temps qu’il comprend le mensonge et l’alibi que constitue la lutte des guérilleros censés protéger les autochtones.
Dans ce très beau livre, Anna Luisa Pignatelli nous plonge au milieu de paysages extraordinaires, nous fait entendre le bruit de la pluie et du vent et respirer l’odeur des plantes et des arbres dont la profusion se raréfie à mesure que l’on approche du sommet des volcans qui sont peut-être, comme le pensent les Indiens, des dieux qu’il faut craindre et respecter.

mots associés

Dans les médias

Le Quotidien Le Matricule des Anges

mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion