Élisabeth de Vautibault

Née le 9 août 1908 au Mans, Élisabeth Bollée, fille de Léon Bollée, le grand constructeur automobile des années d’avant-guerre, est élevée au couvent puis en Angleterre pendant son adolescence. Elle se marie en 1927 avec le comte Jean Maurice Gilbert de Vautibault. Elle commence à écrire et fréquente le milieu montparnassien. C’est là qu’elle rencontre en 1932 le peintre américain Julian Binford. C’est pendant cette période qu’elle écrit la plupart de ses poèmes français. Jean Paulhan et Léon-Paul Fargue la prennent sous leur aile. Un choix de Corpus Bon homme paraît dans La Nouvelle Revue française et dans Mesures. Elle suit son mari aux États-Unis en 1936 et se convertit à la religion baptiste. Elle continue d’écrire des poèmes en français mais aussi en anglais, dans le dialecte de Virginie. Elle meurt le 11 juillet 1984.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion