Antero de Quental

« Prince de la Jeunesse », traducteur de Goethe, poète et philosophe, polémiste redouté, licencié en Droit de l’Université de Coimbra et ouvrier typographe, inlassable voyageur, fondateur d’associations ouvrières et de journaux politiques, introducteur au Portugal de l’Association Internationale des Travailleurs, brasseur d’idées et meneur d’hommes trop souvent en proie à la dépression, grand ami de Oliveira Martins, Antero de Quental, né en 1842 aux Açores, s’y suicide en 1891.

La Différence a publié : Tendances générales de la philosophie dans la seconde moitié du XIXe siècle, 1991.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion