Panizza

Né en 1853 en Bavière, d’un père catholique et d’une mère huguenote, Oscar Panizza a vite renoncé à son métier de médecin aliéniste pour se consacrer à la littérature. Poète, auteur satirique, dramaturge, cet ennemi déclaré de la religion et de la papauté – sa pièce Le Concile d’amour, mise en scène cruelle de la cour d’Alexandre VI Borgia, lui a valu un an d’emprisonnement – est mort fou à l’asile en 1921.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion