Georges Lambrichs

Né à Bruxelles, Georges Lambrichs publia ses premiers textes dans La NRF, en 1937. Au lendemain de la guerre, devenu parisien, il fut engagé comme lecteur aux Éditions de Minuit, où il vit émerger le « Nouveau Roman » et où il publia L’Aventure achevée (1946), Chaystre ou Les Plaisirs incommodes (1948). Après un bref passage chez Grasset, il fut intégré au comité de lecture des Éditions Gallimard ; il y fonda en 1959 la collection « Le Chemin » et la revue du même nom (1967-1977) ; il publia, chez Gallimard, Les Rapports absolus (1949), Les Fines Attaches (1957), Mégéries (1974). Au départ de Marcel Arland, Georges Lambrichs prit la tête de La NRF qu’il dirigea de 1977 à 1987.

La Différence a publié de lui : Chaystre ou Les Plaisirs incommodes, réédition 1983 ; Pente douce, réédition 1983 ; L’Aventure achevée, réédition 1991 ; Se prendre aux mots, 1991 ; Gabrielle Haardt, 1992.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion