Horace

Né en -65 av.J.-C. dans une bourgade campagnarde du Sud de l’Italie, Horace fit de bonnes études à Rome puis à Athènes. Engagé comme tribun militaire dans les rangs de Brutus, il déserte le champ de bataille de Philippes. Amnistié mais spolié de l’héritage paternel, Horace achète à son retour à Rome une charge de scribe aux finances, modeste fonction mais qui lui laisse suffisamment de liberté pour écrire. Il se lie d’amitié avec Virgile, qui le fait entrer dans le cercle des protégés de Mécène. Le ministre d’Auguste offre bientôt au jeune Horace une villa à Tibur, dans la Sabine romaine. Le poète y rédigera, jusqu’à sa mort, à cinquante-sept ans, la majeure partie de son œuvre : Ôdes, Épîtres et Art poétique. C’est essentiellement dans les Ôdes et les Épodes, qui consacrèrent sa gloire, que le poète exalte l’équilibre entre la conscience épicurienne du bonheur quotidien et la résignation stoïcienne devant la fuite du temps  : « Carpe diem » !

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion