Maurice Girodias

Né en 1919, Maurice Girodias fut le premier éditeur en anglais et en français de Nabokov, Beckett, Genet, Miller, Burroughs, Bataille et Sade. Procès, saisies, faillites s’accumulent sur sa maison d’édition Olympia Press, laquelle publie aussi des romans porno que poursuivent sans relâche les services de la Brigade mondaine. Victime d’une censure politique, morale, économique, Girodias se fait déposséder de ses droits, de son fonds et même de ses éditions.
Il meurt le 3 juillet 1990 au moment où les Éditions de la Différence publient son autobiographie en deux volumes : Une journée sur la terre.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion