William François

Né en 1919, il a publié une trentaine de pièces de poésie réparties entre des recueils à faible tirage pendant les années de guerre puis pendant les premières années de la Libération. Cela lui valut la considération, voire l’amitié, des maîtres de l’époque, nommément Jean Paulhan, Georges Duhamel, Henri Bosco, Maurice Toesca, Jean Cocteau, Jules Supervielle, ainsi que Paul Valéry. En réalité, l’écriture de William François avoue ses racines au pur classicisme du XVIIe siècle, et consiste en une tentative de rénovation de la langue française, telle qu’elle devrait être entreprise dans l’un de ses choix les plus précieux, à savoir celui de la poésie.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion