Charles Dobzynski

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans Les Lettres françaises. Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux Lettres françaises. En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue Europe, au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, Le Commerce des mondes, et en 1992 le prix Max Jacob pour son recueil de poèmes La vie est un orchestre. Il a collaboré à diverses publications (Corps écrit, Action poétique), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel Aujourd’hui poème. Il est membre de l’académie Mallarmé et du jury du prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de chevalier des Arts & Lettres. La revue Autre Sud lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand prix international de poésie. Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages.

La Différence a publié de lui, Corps à réinventer en 2005, La Scène primitive en 2006 et La Surprise du lieu en 2007.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion