François Augiéras

Né en 1925 à Rochester, mort à l’hospice de Périgueux en 1971, François Augiéras reste une figure mythique des lettres françaises. Son premier texte, publié à compte d’auteur sous le pseudonyme d’Abdallah Chaamba, en 1949, Le Vieillard et l’enfant, retient l’attention d’André Gide. Solitaire, nomade, révolté, il passe sa vie entre le Périgord, l’Algérie et le mont Athos. Mystique, provocateur et insoumis, il laisse en plus d’une œuvre littéraire de tout premier plan, des tableaux et des dessins remarquables, encore trop peu connus.

La Différence a publié : Une adolescence au temps du Maréchal, 2001 ; Augiéras, le peintre, 2001 ; Le Diable ermite, 2002 ; Les Barbares d’Occident, 2002.

les ouvrages de cet auteur :




mentions légales | SPIP | webdesign et développement CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0 | s'inscrire à la liste de diffusion